Chronique Tiberius de Cyriane Delanghe

41tIU32McTL

Titre : Tiberius : Boston | Andrinople | Florence

Auteur : Cyriane Delanghe

Note : 8/10

 

Résumé : « Peter Denton est un jeune homme très talentueux. Il enseigne l’Histoire des Arts à Harvard. En apparence, tout lui sourit. Il vit dans un bel appartement, il conduit une belle voiture et il aime beaucoup sa maman. 
Mais il mène une existence des plus solitaires, incapable de trouver l’amour parmi tous ses amants, hommes ou femmes. Admirateur de Michel-Ange et des artistes de la Renaissance italienne, il préfère dédier tout son temps libre à sa passion : la sculpture et décrète que finalement son art et son travail doivent lui suffire. 
C’est compter sans ce cadeau bien particulier que ses collègues choisissent de lui offrir pour son anniversaire. »

 

Mon avis

 » Ton cœur, trop longtemps, est resté vide et sec. Tu n’as pas su trouver l’âme qui te correspond. Mais fais confiance à la vie : elle te rendra ce que tu as perdu… « 

Second livre que je chronique de cette auteure, et j’en reste bouche bée. Cyriane établit un univers bien à elle à chaque étape de ce roman. Je n’ai pas su décrocher de ma lecture avant la dernière page.

Avec Peter et Tiberius, nous voyageons au travers les époques et le temps. L’auteure maîtrise son sujet à merveille. J’ai été projetée dans la bataille avec Tiberius, découvert le Florence d’antan avec Peter et la déesse de l’amour !

Tous les sujets abordés dans ce livre sont menés avec un talent fou. Nous vivons et progressons avec les deux protagonistes de l’histoire. Des personnages qui pour moi on sut venir me toucher, par leur caractère et leur façon de réagir face à leur destinée.

Je suis tombée sous le charme de cette histoire qui n’aurait jamais dû naître, sans une déesse obstinée à relier deux âmes perdues.

Alors je lève mon chapeau à Cyriane pour ce roman que j’ai dévoré.

N’hésitez plus, cette œuvre, au sens propre du terme, vaut la peine d’être lue !

#Mychele

Publicités

Chronique After Hours de Cyriane Delanghe

41S7PtUvQ2L

After Hours

Cyriane Delanghe

9 / 10

Résumé : « Indications : 
Recueil prescrit en cas d’amour immodéré pour la romance m/m, le goût indéfectible pour les scènes de sexe entre hommes très osées, un penchant incurable pour les beaux gosses.

Conseils d’utilisations : 
Attention, nous vous invitons à prendre certaines précautions avant de lire ce recueil. 
Évitez les salles d’attente ou les transports en commun, la proximité de tout objet inflammable qui pourrait entraîner une combustion spontanée à la lecture de certaines scènes. Il est vivement recommandé de s’équiper des accessoires suivants : un extincteur, une serpillère, un seau rempli d’une eau bien froide… ou à la rigueur, en hiver, à température ambiante. 

Posologie : 
À lire sans modération. 

Effets indésirables éventuels : 
Peut provoquer de soudaines rougeurs, des soupirs extatiques, voire des cris lubriques. » 

Mon avis

Je me suis laissée emporter dans chacune des histoires de ce recueil. La plume de l’auteure comme dans Harper & Hicks est d’une fluidité sans nom ! On se laisse porter par chacun de ses personnages. Et Cyriane maîtrise chaque phrases et chaque moments de ce livre !

Mais pour moi, le seul hic d’un recueil de nouvelles, c’est que j’aimerais en lire toujours davantage sur tous les protagonistes des histoires. C’est d’une frustration incomparable pour moi !

Bien sûr comme dans chaque livre, certaines histoires m’ont marquée plus que d’autres. Il y en a trois dans le cas de ce recueil. L’espion qui m’aimait…trop, Silver et Le favori. Voilà trois histoires dont j’aimerais grandement connaître la suite !

L’espoir fait vivre !

Et ne prenez pas les indications du résumé à la rigolade !

Maintenant, je sais que je vais lire plus de recueils de nouvelles dans le genre !

 

#Mychele

Chronique Sur la ligne – tome 2 – Au bord du précipice de Bridget Page

51Wu-2-R-WL

13548751_10210071270488486_1013716419_o

Chronique
Sur la ligne : tome 2 : Au bord du précipice
Auteur : Bridget PAGE
Note : 10++ / 10
Dans la continuité du tome un !

Résumé :  » Dans chaque tragédie, quelle qu’elle soit, il y a un avant et un après.
En toute logique, on espère que l’après sera fait de consolation, d’apaisement, chassant le pire pour tendre vers le meilleur.
Mais les choses ne se passent pas toujours ainsi.
Pour Emma, l’après Banque pourrait bien se révéler être un voyage aux portes de l’enfer. Un précipice dans lequel on tombe sans espoir de retour.
Stan n’est pas mort. Du moins pas pour Emma. Plus présent que jamais il la pousse inexorablement vers sa fin. A moins que Constant de l’en empêche.
Mais peut-on réellement revenir au monde des vivants lorsque le démon lui-même vous entraîne vers les abysses ? « 

Mon avis

Un coup de coeur qui en suit un autre !

Hier soir j’ai tourné la dernière page de ce nouveau roman de l’auteur Bridget Page, et une nouvelle fois, le coup de cœur pour cette suite que j’attendais avec impatience est au rendez-vous.

Ne vous attendez pas à une héroïne mielleuse et a un héros qui sait que toutes actions qu’il posera sera la bonne.

Non.

Nous avons tous nos démons, et Emma, elle a Stanislas Collignon assit sur son épaule, qui hante son esprit désemparé comme une ombre qui lui collerait à la peau.

Le tome un de Sur la ligne, nous avait entraîné dans l’action et les doutes d’un braquage de banque des plus sanglant… Mais que ce passe-t-il après une telle épreuve ?

On ne voit jamais la suite des choses dans un film, que l’heureux dénouement de la prise d’otage et le héros qui part avec la fille vers le soleil couchant…

Mais nous savons tous et toutes que cela ne doit pas être la
vérité, surtout après avoir vécu un drame aussi atroce qu’Emma.

Bridget a encore une fois su manier les couleurs sur sa toile comme l’un des plus grands. Je suis resté accroché à ce tome deux durant toute la soirée. Le côté psychologique de cette histoire est tellement bien mené que Bridget, a surement été psy dans une vie antérieur.

Nous y voyons les répercussions de cette épreuve vécue dans le tome un pour Emma et pour Constant. Stan resurgit des flammes pour causer l’enfer dans l’esprit torturé de la jeune femme…

Comment un homme doit-il s’y prendre pour comprendre une telle chose ? Pour combattre un démon invisible.

Bridget a su me faire vibrer, frissonner, et espérer dans ce second tome.

Des mots justes, de belles tournures de phrases, un langage des plus riches, des personnages atypiques, qui s’appliquent à espérer un retour à une vie à peu près normal.

Pour conclure, une auteure de talent qui mérite d’être découverte dans le monde entier, et qui encore une fois pour moi, rejoint les plus grand du genre.

Je remercie Bridget Page pour ce service presse et j’espère que le prochain et dernier tome sera la planche de salut de nos héros, je l’attends avec la plus grande impatience.

Un dernier mot.

Vous devez découvrir Sur la ligne, cette série vaut largement le détour !

Chronique Lovely Moments in Paris de Charlene Kobel

51bkbiCBeuL._SX311_BO1,204,203,200_

Lovely Moments in Paris
Auteur : Charlene Kobel
Sortie prévue le 29 mai 2016
Note : 10/10

Résumé :  » Rebecca Forwood vit à Paris depuis plus de trois ans. Elle surveille le moindre de ses faits et gestes. Lorsqu’elle se réveille dans la chambre d’hôtel d’un inconnu, elle panique. Elle ne se souvient plus de rien, pas même du nom de l’homme qui entre dans la pièce en l’appelant par son prénom…

Qui est cet inconnu ? Est-il envoyé par ceux qui cherchent à la retrouver ? Peut-elle lui faire confiance ? Se laissera-t-elle entraîner dans la folle escapade qu’il lui propose à travers les rues de Paris pour remettre en place les pièces du puzzle ?  »

Mon avis

J’ai adoré cet interlude dans la vie de Becca !

C’est un ensemble étourdissant de moments cocasses, de questionnements, et rempli de mystères que nous offre cette nouvelle de Charlene Kobel.

Je suis rapidement tombé sous le charme du personnage d’Axel et de ses pensées. Un personnage fort sympathique et attachant à souhait.

Je me demande si un jour l’auteur va se lancer dans un thriller. J’adorerais lire un livre de ce genre écrit par Charlene Kobel, elle a l’art de laisser planer une intrigue !

Je suis littéralement envoûté par son style d’écriture.

De Douce utopie en passant par Douce illusion, et maintenant Lovely Moments in Paris, il n’y a qu’évolution ! Tant dans les sentiments, que dans les tournures de phrases. Il n’y a pas de longueurs, nous somme directement projeter dans l’histoire et c’est ce que j’aime !

Un style unique et d’une fluidité absolue qui fait que l’on ne veut pas stopper notre lecture avant d’avoir tourné la dernière page.

Une auteure de talent à n’en plus douter !

Et franchement, Lovely Moments in Paris est une nouvelle rafraîchissante à ne surtout pas manquée !

Je suis encore bouche bée par la fin.

Un seul mot : Bravo !

Alors merci à Charlene Kobel de m’avoir permis de découvrir son nouveau livre avec ce service presse, maintenant, je dois prendre mon mal en patience en attendant le tome trois de Sweetness…

Chronique Damned Accident… Or not de Manhon Tutin

51wOdgRHRkL

Auteur partenaire : Chronique

Damned Accident… Or not

Auteur : Manhon Tutin

Note 10/10

Résumé :  » Ethan vit au jour le jour, il passe comme au travers d’un voile les épreuves que la vie lui réserve. Et ce, depuis qu’un accident de voiture a cruellement bouleversé son existence. Dès lors, il a fait en sorte de brider ses sentiments pour éviter de souffrir.

Un soir pourtant, son passé va se rappeler à lui : un accident a eu lieu à l’endroit exact où sa vie est partie en fumée, dans des circonstances quasiment similaires. S’en suivra un ballet incessant de coïncidences qui ne pourront pas laisser Ethan indifférent.

Comment peut-il espérer en ressortir indemne ? Comment parvenir à continuer de brider ses émotions et à combattre l’élan d’espoir qui tente peu à peu de s’infiltrer dans son cœur ? « 

Mon avis

 » Méfiez-vous, vous qui avez perdu la foi… Dans certain cas, la foudre parvient à frapper deux fois au même endroit. « 

Phrase culte de ce roman pour moi !

Car c’est la seconde fois que je tombe sous le charme de la plume de Manhon.

Un livre avec une histoire poignante et unique ! Rien ne semble sortir d’un terrier comme par magie, tout y est parfaitement orchestré.

Des livres sur un personnage atteint d’un cancer, du sida, ou de toute autre maladie menant inévitablement à la fatalité, j’en ai déjà lu. Mais un roman comme celui-ci, sur les secondes chances, sur l’ironie du destin, jamais !

Je suis tombé sous le charme des personnages de Joshua et Ethan, ils sont attendrissants et touchants.

Dès le départ, nous prenons conscience que Ethan est en train de sombrer dans un tourbillon de solitude sans fin dû à son passé. Jusqu’à cet accident… qui n’en est peut-être pas vraiment un… Où il fait la rencontre de SON inconnu, celui qui saura lui redonner foi en la vie et en ses sentiments devenus inexistants après la perte de Matthew.

Ce livre est une magnifique leçon de vie, qui est venu me prendre aux tripes comme aucun autre avant.

Je lève mon chapeau à l’auteur qui a su traiter ce sujet à merveille et avec tendresse.

Alors bravo pour ce nouveau roman, qui fera surement parti de mes relectures prochainement, et merci infiniment Manhon pour ce service presse. Un second coup de coeur pour l’un de ses romans !

Alors foncez. N’hésitez pas à vous laisser happer par cet accident qui n’en est peut-être pas vraiment un…

Ce roman vaut la peine d’être lu et relu.

Chronique Sweetness : tome 1 : Douce Utopie de Charlene Kobel

416XDTE6W8L._SX311_BO1,204,203,200_

Sweetness : tome 1 : Douce Utopie
Auteur : Charlene Kobel
Note : 9/10
Résumé » Zoey, 21 ans, seconde fille de la famille quitte sa patrie après une histoire d’amour difficile. Ses parents lui reprochent tacitement de ne pas avoir aussi bien réussi que sa sœur qui a miraculeusement vécu la même histoire qu’eux : un road trip aux Etats-Unis, où elle a rencontré son futur époux…
 
Si Zoey veut retrouver ses racines, elle n’en souhaite pas moins s’émanciper de son passé… À vingt et un ans, elle a un autre rôle à jouer que celui d’une enfant…
 
C’est sans compter sur le côté joueur du beau Lorenzo, plus âgé qu’elle, mais plus audacieux… « 
Mon avis
Premier roman que je lis de Charlene Kobel….
J’ai trop attendue !
J’aurais dû me lancer bien plus tôt, car elle a une façon d’écrire qui nous transporte littéralement dans son livre. Un style fluide et très bien maîtrisé. Une pure merveille de lire l’histoire de Zoey et Lorenzo.
Le départ en piste ne tarde pas, et l’on est happé par les pensées de Zoey. J’aime le fait qu’il n’y a pas de longueurs dans le roman, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! Je l’ai débuté hier en soirée, et terminer dans la foulée ! C’est une chose qui m’arrive rarement. Mais l’histoire est tellement prenante et remplie de passion, que les pages défilent toutes seule
L’auteur a l’art de nous faire passer par un maelstrom d’émotions diverses. Tous les sentiments y passent !
Des personnages principaux bien ancrés, hauts en couleur, avec une trame originale ! Quoique par moment j’aurais voulu foutre des claques à Lorenzo !
J’ai adoré le petit suspense qui s’est installé ver la fin du livre, et également le fait d’aller retrouver le point de vue de Lorenzo alors qu’il est désespéré, l’auteur nous laisse avec des questions pour le second tome, et de l’espoir !
Je suis arrivé au fameux et fatidique «  À suivre…  » bien trop rapidement à mon goût !
En résumé, une histoire pleine d’émotions en montagnes russes, une histoire à lire sans fautes !
Je tiens à remercier Charlene Kobel pour ce service presse.
Maintenant pardonnez-moi, mais je vais aller retrouver Lorenzo et Zoey dans le tome 2 de Sweetness, Douce Illusion !

Chronique de Rien qu’une dernière fois de Laurence Hofer

41jmNLP3fUL._SX311_BO1,204,203,200_

Rien qu’une dernière fois

Auteur : Laurence Hofer

Note : 8/10

Résumé :  » Lina Madison, jeune journaliste pour un magazine de mode est sur le point de faire décoller sa carrière lorsque sa patronne lui propose un poste à Londres. Alors qu’elle devrait être aux anges, elle ne peut se résoudre à prendre sa décision hâtivement. En effet, bien qu’elle ait rompu et coupé tout contact avec Ethan, son premier amour, elle est toujours amoureuse de lui et refuse de déménager si loin sans le voir une dernière fois. Lina saura-t-elle se décider pour la carrière de ses rêves ou tombera-t-elle à nouveau dans le cercle vicieux d’un amour voué à l’échec ? Et qu’en sera-t-il d’Eliott, son séduisant chauffeur parisien qui semble l’apprécier un peu plus qu’il ne le prétend ? « 

Mon avis

Voilà je viens de terminer la lecture de Rien qu’une dernière fois, le roman de Laurence Hofer. Laurence m’a gentiment envoyée son livre au début du mois, et j’avoue que quand j’ai débuté ma lecture, je suis resté septique…

Mais voilà les chapitres se sont enchaînés l’un après l’autre, et en moins de temps qu’il ne le faut, j’ai tourné la dernière page de l’histoire de Lina, personnage qui vient nous chercher par sa douce fragilité.

Et c’est un peu cela que je retiens du livre de Laurence.

Que parfois, dans la vie, il faut savoir saisir des opportunités et tourner la dernière page d’un chapitre, voire d’un pan complet de notre vie, pour ouvrir la porte à de nouvelles choses, même si elles nous semblent inconnue et terrifiantes à première vue. Chose que je ne sais pas faire moi-même, et les émotions que l’auteur fait passé au travers les pensées de son personnage, m’en n’a fait prendre pleinement conscience !

Il y a dans ce livre, une belle maitrise de l’espace-temps, entre passé et le moment présent, qui est maitrisé avec brio ! En plus de tous les sentiments qui y sont exprimé en beauté.

Je ne vous parlerai pas trop de l’histoire, car elle mérite qu’on la découvre par soi-même et non par les impressions d’une tierce personne. Et quelle nous apprend que nous devons tous savoir mettre fin à certaines choses, qui ne seront jamais faites pour nous…

Un livre à lire, sans aucun doute !

Bravo à Laurence pour ce superbe roman, je suis heureuse de l’avoir lu, merci pour ta confiance, au plaisir de te relire bientôt !

Nouvelle lecture : Rien qu’une dernière fois de Laurence Hofer

rien-qu-une-derniere-fois-730515-250-400

Rien qu’une dernière fois

Auteur : Laurence Hofer

Résumé :  » Lina Madison, jeune journaliste pour un magazine de mode est sur le point de faire décoller sa carrière lorsque sa patronne lui propose un poste à Londres. Alors qu’elle devrait être aux anges, elle ne peut se résoudre à prendre sa décision hâtivement. En effet, bien qu’elle ait rompu et coupé tout contact avec Ethan, son premier amour, elle est toujours amoureuse de lui et refuse de déménager si loin sans le voir une dernière fois. Lina saura-t-elle se décider pour la carrière de ses rêves ou tombera-t-elle à nouveau dans le cercle vicieux d’un amour voué à l’échec ? Et qu’en sera-t-il d’Eliott, son séduisant chauffeur parisien qui semble l’apprécier un peu plus qu’il ne le prétend ? « 

Je tiens a remercier Laurence Hofer pour ce service presse.

Page Facebook de Laurence Hofer