Chronique sur Vingt mille lieues dans tes yeux écrit par Manon Seguin

Vingt mille lieues dans tes yeux

Note : 9/10 

« On dit que l’amour rend aveugle, mais je n’en suis pas tout à fait certain, car je n’ai jamais aussi bien vu depuis que j’ai pu voir à travers toi. J’ai redécouvert le monde d’une façon que je n’osais même pas imaginer jusqu’à maintenant, jusqu’à toi. Comme si, subitement, ce dernier teinté alors de noir vient de retrouver ses couleurs. Sa luminosité. Sa musique. 

Il y a bien des choses que l’on ne voit pas, que l’on ne remarque pas ou que l’on ne veut plus voir tout simplement, mais tu sais ce que l’on dit ? On ne connaît la valeur des choses que quand on les perd. Et parfois, on se perd soi-même. On se noie dans cette mer gigantesque qui nous tire vers le bas. On se noie sans le réaliser et sans pouvoir se sauver. 

C’est la vie qui nous happe et qui nous attrape. C’est celle que tu ne vois pas et que tu n’as jamais vue. Non, tu l’as entendue. Chacune de ses respirations aussi brèves soit-elle, chacun de ses mots qu’elle te murmurait tout bas. Ses mêmes mots que tu m’as appris à entendre, à déchiffrer. 

Une brise. Une goutte d’eau tombant sur un pétale. Un battement de cœur. 

Je me suis soudain trouvé une passion pour les sons et la musique si particulière de la vie dictée par ta voix. Tu ne t’en rends certainement pas compte, mais ta voix a quelque chose de spécial. Elle est ce qui m’a tiré de cette mer noire, sombre et profonde. Elle est ce qui m’a permis de remonter à la surface. De respirer. De revivre. Encore maintenant, tu n’as pas conscience de l’impact que tu as sur les gens, parce que tu ne les vois pas, mais tout autour de toi, gravite un monde. Un monde entier. Ils sont là, t’entourant continuellement, te souriant, te remerciant. Ils font des mimiques que tu ne vois pas et pourtant que tu devines avec une aisance dingue. 

Tu es là, fredonnant “Walking on sunshine” sans te douter un seul instant que je suis là, en face de toi, caché honteusement derrière un bouquet de fleurs, te regardant hocher de la tête en ordonnant des tournesols dans un vase. 

Et tu sais ce que j’entends quand je ferme les yeux ? Non, pas la musique que tu siffles, ni même le tapotement de tes pieds au sol, non, rien de tout ça. J’entends ton cœur dansant tandis que le mien s’en éprend éperdument. 

On dit que l’amour rend aveugle, mais moi je dirais qu’il nous rend la vue encore bien meilleure qu’elle ne l’était avant. Avant l’instant présent. Avant tout ça. Avant toi. » 

Gabriel 

Résumé : « Gabriel, jeune étudiant de 22 ans, quitte sa famille et sa ville natale pour poursuivre ses études tout près d’un petit village où il espère prendre un nouveau départ…C’est ici qu’il retrouve sa grand-mère, propriétaire d’une petite boutique de fleurs, qu’il n’a plus vu depuis sa tendre enfance. 

Dans cette boutique au parfum bien particulier, Gabriel rencontre Basile, un jeune homme aveugle, mystérieusement hébergé par sa grand-mère. De remarques acerbes à de l’humour vache, chacun va apprendre à s’apprivoiser au fil des jours.  

Et alors que les fleurs éclosent chaque matin, voilà que bourgeonne lentement, un étrange sentiment dans le cœur de Gabriel. Une romance tendre et percutante qui vous touchera en plein cœur ! » 

Mon Avis 

Pour commencer, je remercie les Éditions Lollipop, mon partenaire littéraire, pour l’envoi de ce service presse ainsi que de sa confiance en moi. 

En toute franchise, il faut que vous sachiez que c’était la PREMIÈRE fois que je lisais un roman de type M/M. Ainsi, la couverture et le résumé étaient vraiment attrayant, mais c’est grâce aux encouragements de Valérie Mas, éditrice de la maison d’éditions, que je me suis lancé dans cette aventure. De plus, ne connaissant pas la calligraphie, je ne savais pas si j’allais apprécier ou au contraire… Mais, au fil des pages, cette romance s’est avérée délicieuse. 

UN ROMAN ÉMOUVANT À SE METTRE SOUS LA DENT… 

En effet, comment ne pas craquer face à « Vingt mille lieues dans tes yeux » ? Remplie de douceur et d’amour, elle a su m’atteindre droit au cœur tout comme les flèches de Cupidon. Sans compter que cette histoire est pleine de répliques assez cocasses qui m’ont bien fait rire. L’humour est disposé un peu partout, ce qui apporte de la légèreté aux nombreuses situations. C’est une jolie pépite à croquer sans modération.  

DES INTERLOCUTEURS PARADOXAUX…  

Gabriel et Basile sont deux héros qui ont tous les deux leur propre sens de l’humour, ce qui peut finalement créer quelques grosses étincelles. Rire ! Ces deux jeunes hommes sont si différents l’un de l’autre, en autre par leur tempérament. Gabriel est soupe au lait et à un caractère désagréable. Tandis que Basile, c’est un homme chaleureux et attentionné, mais il possède tout de même une énergie débordante. Cependant, ne dit-on pas que ce qui se ressemblent s’assemblent ?  

À travers les lignes, on suit leur parcours ainsi que le début de leur belle histoire d’amour. Ils sont réalistes et garnis d’espoir. Adorable !  

Dans « Vingt mille lieues dans tes yeux », on fait la connaissance de Gabriel, un jeune homme de vingt-deux ans, qui prend la décision d’emménager chez Jacqueline, sa grand-mère, pour se rapprocher du lieu où il poursuivra ses études. Faisant partie de la population qui habite en ville, Gabriel va se voir propulser dans un tout autre milieu… Très différent de ce qu’il a toujours connu. Vivant dans un petit village, sa grand-mère va lui montrer que vivre à la campagne n’est pas désagréable que cela. Mais, comment Gabriel peut-il arriver à s’y faire alors que tous les yeux sont braqués sur lui ? Démarrer une nouvelle vie ne sera pas de tout repos. Toutefois, une surprise en amène une autre… C’est à ce moment que le jeune homme rencontre Basile. Aveugle depuis sa naissance, il travaille avec Jacqueline depuis trois ans afin de l’aider à la boutique de fleurs. Sceptique, Gabriel ne peut se demander ce qu’il fait aux côtés de sa grand-mère. Pourquoi est-il là ? Que veut-il ? 

Aussi, plus il perçoit cette complicité qui relie Basile et Jacqueline et plus, il ressent de la jalousie face à cette relation. Néanmoins, au fur et à mesure, que le temps passe et plus Gabriel semble intrigué par Basile. Tout le contraire de cet homme optimiste et pétillant, le jeune homme ne cesse de se demander comment peut-il respirer le bonheur malgré son handicap. Alors quand la fascination se transforme en désir… Ils ne peuvent s’empêcher de jouer au chat et à la souris. Tous les deux joueurs, ils vont apprendre à se connaître au fil de leur rencontre passionné. Se laisseront-ils tenter par cet amour naissant ? Lorsque les obstacles de la vie s’accumulent, Basile et Gabriel devront décider s’ils veulent abandonner cette nouvelle relation amoureuse ou au contraire, relever ces nombreux défis afin de s’aimer au grand jour.  

Concernant la plume d’écriture de l’auteure, je l’ai trouvé coulante et agréable. Manon Seguin a su créer une intrigue où les protagonistes ne peuvent que se compléter parfaitement. L’écrivaine parvient à l’aide de ces mots de nous faire ressentir toutes les sensations que ressentent les amoureux. Sans voilage, l’auteure a su me démontrer que les deux hommes étaient sincères que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Très original, je me suis également attaché à Basile et Gabriel (celui-ci a le même âge que moi soi-disant en passant).  

Néanmoins, pour être tout à fait franche, j’aurai aimé que l’écrivaine écrit plus de chapitre du point de vue de Basile. Rire. Rien de mieux que d’entrer dans les pensées des individus afin de savoir ce qu’ils éprouvent lorsqu’ils font face à n’importe quelle situation ou réaction.

UN CUPKAKE ALLÉCHANT RECOUVERT DE GLAÇAGE… 

Dès les premières pages, on se faufile dans les pensées de Gabriel, puis rapidement, on perçoit ses sentiments vis-à-vis de sa rencontre avec Basile. Pour ce jeune étudiant, cette réunion a littéralement changé tous les plans qu’il avait prévu. Une bonne ou mauvaise chose, cela sera à vous de le découvrir. « Vingt mille lieues dans tes yeux » est un court récit, mais celui-ci est chargé d’émotions et de savoureuses confiseries. Sans aucun doute, le titre représente bien la belle et compliquée histoire d’amour de Basile et Gabriel.  

Un dernier mot ?  

Finalement, « Vingt mille lieues dans tes yeux » est une œuvre littéraire qui vous transportera dans un tourbillon d’émois. Addictif et fluide, on se laisse aisément ensorcelé par le style d’écriture de l’écrivaine. Cette lecture se bouquine bien et n’apporte aucun ennui. C’est un bon livre à se mettre sous la main si on veut se détendre. Rigolo, on ne peut que rire lorsque les personnages se mettent dans des situations impossibles (hihihihi !!). Tout aussi romantique, mon cœur n’a pas cessé de fondre tel une crème glacée en plein soleil. Il va de soi que je vous conseille ce roman, j’espère qu’il vous plaira. Pour ma part, je compte bien dévorer les autres publications de Manon. Laisse-vous tenter par cette magnifique fleur qu’est « Vingt mille lieues dans tes yeux ». 

#Sara

Publicités

Chronique Musher T01 de Eva Justine

musher,-tome-1---jusqu-a-toi-1034894-264-432

Chronique

Musher T01 – Jusqu’à toi

Coup de cœur

10/10

Résumé :

« Envoyé au pied levé par sa société dans le Yukon, Anthony doit retrouver un dénommé Adam Larivière pour l’informer de son héritage. Afin de contrer sa poisse habituelle, son meilleur ami Mikado décide de l’accompagner, et ce n’est pas un luxe, car dès l’aéroport, les ennuis commencent. De Montréal à Whitehorse, les deux amis croiseront plusieurs fois sans le reconnaître celui pour lequel ils parcourent des milliers de kilomètres. Une fois arrivés à Teslin, bourgade isolée au milieu des immenses espaces enneigés où le musher vit avec sa meute, l’un d’eux tombera sous le charme de ce pays à la beauté sauvage où la nature est reine et de cet homme hors du commun qui vient d’être élu le sportif le plus sexy de l’année. »

 

Mon avis

Conquise !

Voilà le mot qui décrit le mieux mon sentiment face à cette lecture, dévorée en moins d’une journée. La plume d’Eva est sublime. Elle nous fait voyager avec une bande de joyeux lurons, tous plus attachants les uns que les autres ! D’accord, je l’avoue, j’ai mon chouchou. Adam. Le musher au cœur tendre et à l’unique parole.

Eva nous transporte de Paris à Montréal, puis dans les vastes étendus gelées du Yukon et au cœur de Teslin. Tout en humour et en sentiment, on ne peut que tomber sous le charme de cette lecture.

Trois histoires en un seul roman, quoi de plus satisfaisant ! Vous allez adorer Mamie, c’est l’incontournable du livre. Pour moi j’ai en tête l’image de Mémé dans les films L’âge de glace. Parfois aussi, j’ai voulu foutre une gifle à Mikado, ou le bâillonner avec du scotch – rose bien entendu ! – mais j’apprécie énormément son personnage haut en couleur !

Tout est maîtrisé de main de maître, de A à Z. Je tire mon chapeau à l’auteur ! Et il est plus que certain que je lirai les autres tomes ! Il me tarde de retrouver Adam, Anthony, Mika, Léo, Mamie et Général Pepper !

Et maintenant après les avoir quittés… je dois ronger mon frein pour la sortie du tome deux et retrouver l’amour du Yukon qui a rencontré Paris ! Merci à Eva pour le service presse !

Une auteur à suivre de près.

#Mychele

Chronique Tiberius de Cyriane Delanghe

41tIU32McTL

Titre : Tiberius : Boston | Andrinople | Florence

Auteur : Cyriane Delanghe

Note : 8/10

 

Résumé : « Peter Denton est un jeune homme très talentueux. Il enseigne l’Histoire des Arts à Harvard. En apparence, tout lui sourit. Il vit dans un bel appartement, il conduit une belle voiture et il aime beaucoup sa maman. 
Mais il mène une existence des plus solitaires, incapable de trouver l’amour parmi tous ses amants, hommes ou femmes. Admirateur de Michel-Ange et des artistes de la Renaissance italienne, il préfère dédier tout son temps libre à sa passion : la sculpture et décrète que finalement son art et son travail doivent lui suffire. 
C’est compter sans ce cadeau bien particulier que ses collègues choisissent de lui offrir pour son anniversaire. »

 

Mon avis

 » Ton cœur, trop longtemps, est resté vide et sec. Tu n’as pas su trouver l’âme qui te correspond. Mais fais confiance à la vie : elle te rendra ce que tu as perdu… « 

Second livre que je chronique de cette auteure, et j’en reste bouche bée. Cyriane établit un univers bien à elle à chaque étape de ce roman. Je n’ai pas su décrocher de ma lecture avant la dernière page.

Avec Peter et Tiberius, nous voyageons au travers les époques et le temps. L’auteure maîtrise son sujet à merveille. J’ai été projetée dans la bataille avec Tiberius, découvert le Florence d’antan avec Peter et la déesse de l’amour !

Tous les sujets abordés dans ce livre sont menés avec un talent fou. Nous vivons et progressons avec les deux protagonistes de l’histoire. Des personnages qui pour moi on sut venir me toucher, par leur caractère et leur façon de réagir face à leur destinée.

Je suis tombée sous le charme de cette histoire qui n’aurait jamais dû naître, sans une déesse obstinée à relier deux âmes perdues.

Alors je lève mon chapeau à Cyriane pour ce roman que j’ai dévoré.

N’hésitez plus, cette œuvre, au sens propre du terme, vaut la peine d’être lue !

#Mychele

Chronique After Hours de Cyriane Delanghe

41S7PtUvQ2L

After Hours

Cyriane Delanghe

9 / 10

Résumé : « Indications : 
Recueil prescrit en cas d’amour immodéré pour la romance m/m, le goût indéfectible pour les scènes de sexe entre hommes très osées, un penchant incurable pour les beaux gosses.

Conseils d’utilisations : 
Attention, nous vous invitons à prendre certaines précautions avant de lire ce recueil. 
Évitez les salles d’attente ou les transports en commun, la proximité de tout objet inflammable qui pourrait entraîner une combustion spontanée à la lecture de certaines scènes. Il est vivement recommandé de s’équiper des accessoires suivants : un extincteur, une serpillère, un seau rempli d’une eau bien froide… ou à la rigueur, en hiver, à température ambiante. 

Posologie : 
À lire sans modération. 

Effets indésirables éventuels : 
Peut provoquer de soudaines rougeurs, des soupirs extatiques, voire des cris lubriques. » 

Mon avis

Je me suis laissée emporter dans chacune des histoires de ce recueil. La plume de l’auteure comme dans Harper & Hicks est d’une fluidité sans nom ! On se laisse porter par chacun de ses personnages. Et Cyriane maîtrise chaque phrases et chaque moments de ce livre !

Mais pour moi, le seul hic d’un recueil de nouvelles, c’est que j’aimerais en lire toujours davantage sur tous les protagonistes des histoires. C’est d’une frustration incomparable pour moi !

Bien sûr comme dans chaque livre, certaines histoires m’ont marquée plus que d’autres. Il y en a trois dans le cas de ce recueil. L’espion qui m’aimait…trop, Silver et Le favori. Voilà trois histoires dont j’aimerais grandement connaître la suite !

L’espoir fait vivre !

Et ne prenez pas les indications du résumé à la rigolade !

Maintenant, je sais que je vais lire plus de recueils de nouvelles dans le genre !

 

#Mychele

Chronique Damned Accident… Or not de Manhon Tutin

51wOdgRHRkL

Auteur partenaire : Chronique

Damned Accident… Or not

Auteur : Manhon Tutin

Note 10/10

Résumé :  » Ethan vit au jour le jour, il passe comme au travers d’un voile les épreuves que la vie lui réserve. Et ce, depuis qu’un accident de voiture a cruellement bouleversé son existence. Dès lors, il a fait en sorte de brider ses sentiments pour éviter de souffrir.

Un soir pourtant, son passé va se rappeler à lui : un accident a eu lieu à l’endroit exact où sa vie est partie en fumée, dans des circonstances quasiment similaires. S’en suivra un ballet incessant de coïncidences qui ne pourront pas laisser Ethan indifférent.

Comment peut-il espérer en ressortir indemne ? Comment parvenir à continuer de brider ses émotions et à combattre l’élan d’espoir qui tente peu à peu de s’infiltrer dans son cœur ? « 

Mon avis

 » Méfiez-vous, vous qui avez perdu la foi… Dans certain cas, la foudre parvient à frapper deux fois au même endroit. « 

Phrase culte de ce roman pour moi !

Car c’est la seconde fois que je tombe sous le charme de la plume de Manhon.

Un livre avec une histoire poignante et unique ! Rien ne semble sortir d’un terrier comme par magie, tout y est parfaitement orchestré.

Des livres sur un personnage atteint d’un cancer, du sida, ou de toute autre maladie menant inévitablement à la fatalité, j’en ai déjà lu. Mais un roman comme celui-ci, sur les secondes chances, sur l’ironie du destin, jamais !

Je suis tombé sous le charme des personnages de Joshua et Ethan, ils sont attendrissants et touchants.

Dès le départ, nous prenons conscience que Ethan est en train de sombrer dans un tourbillon de solitude sans fin dû à son passé. Jusqu’à cet accident… qui n’en est peut-être pas vraiment un… Où il fait la rencontre de SON inconnu, celui qui saura lui redonner foi en la vie et en ses sentiments devenus inexistants après la perte de Matthew.

Ce livre est une magnifique leçon de vie, qui est venu me prendre aux tripes comme aucun autre avant.

Je lève mon chapeau à l’auteur qui a su traiter ce sujet à merveille et avec tendresse.

Alors bravo pour ce nouveau roman, qui fera surement parti de mes relectures prochainement, et merci infiniment Manhon pour ce service presse. Un second coup de coeur pour l’un de ses romans !

Alors foncez. N’hésitez pas à vous laisser happer par cet accident qui n’en est peut-être pas vraiment un…

Ce roman vaut la peine d’être lu et relu.

Chronique : Croire de Nathalie Marie

51ZVnFgyU+L._SY346_

Chronique

Titre : Croire

Auteur : Nathalie Marie

Éditions : MxM Bookmark

C’est le premier livre de cette auteure que je lis, elle m’était jusqu’alors inconnue au bataillon…

Je suis sous le charme de la plume de Nathalie. Tout est fluide, d’une richesse de style époustouflante, avec une attente qui nous fait retenir notre souffle jusqu’au tout dernier chapitre… On fait partie intégrante du livre !

Franchement, bravo !

Au tout début, je suis restée septique quant au côté artistique qu’aborde certains passages du livre, mais même en n’ayant aucune, mais vraiment aucunes connaissances en la matière, je ne me suis pas sentie perdue le moins du monde !

L’amour, arrive à point.

Tranquillement, comme une vague portant un message.

L’histoire entre Fabien et Gaël est sublime. Bien décrite, toute en sentiments et découverte. Elle n’est pas lancée à vitesse grand V, nous apprenons nous aussi à connaître Gaël à travers les pensées de Fabien.

Nous avons une histoire qui traite d’un sujet difficile, encore tabou dans l’actualité d’aujourd’hui, le tout mené avec brio.

Je suis passé par toute une gamme d’émotions, comme Fabien.

Le doute.

L’angoisse.

Le rire.

La peur qui tient au ventre

L’amour…

Car oui, l’auteur nous fait tomber en amour avec ses personnages !

Je suis heureuse d’avoir eu la chance de lire ce livre, qui contient une histoire renfermant un immense étalage d’émotions brutes…

Je termine sur cette phrase qui m’a particulièrement touché.

« C’est une épreuve à chaque fois. Je doute de moi, de ce que je fais ou ne fais pas. Je trouve que je ne suis jamais assez… tout. »

Alors, merci à Nathalie Marie pour ce merveilleux roman qu’elle nous offre et aux Éditions MxM Bookmark pour ce service presse. N’hésitez surtout pas à vous lancez dans cette sublime histoire avec Fabien et Gaël.

Ce livre vous fera ressentir ce qu’est l’espoir…

Seconde chance de F.V. Estyer

517iz5w4RiL._SY346_
Seconde chance
 
Auteur : F.V. Estyer
Résumé : Adrian et Liam étaient inséparables.
Deux amis devenus amants, jusqu’à ce qu’un beau jour, Adrian disparaisse, laissant le cœur de Liam en miettes…
Les années passent mais la douleur persiste.
Lorsqu’un soir, sept ans plus tard, Adrian refait surface, Liam n’en croit pas ses yeux.
Et surtout, il lui en veut.
Parviendront-ils à se retrouver ? À s’expliquer ?
Cette soirée leur permettra-t-elle de prendre un nouveau départ ?
Liam lui laissera-t-il une seconde chance ?
 
Ma chronique
La première nouvelle de F.V. Estyer que je lis.
Je ne suis pas déçue de cette lecture. L’on n’est rapidement transporté dans les pensées de Liam. Se remémorant son histoire avec Adrian, qui l’a quitté sans une explication sept ans plus tôt, pour venir refaire surface dans sa vie sans crier gare.
Nous retrouvons donc deux hommes qui ont été séparé durant sept longues années. La question étant de savoir s’ils seront faire abstraction des causes de cette séparation… Savoir mettre les choses à plats, où se claquer la porte au nez ?
J’aime le fait que cette nouvelle comporte des flash-backs de leur relation passée. On peut presque ressentir la douleur de Liam au travers des pensées décrite par l’auteur. Un style très bien maîtrisé !
J’ai été happée par cette histoire. Les pages ont défilé toutes seules et en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire, je tournais la dernière page.
Le fait que le final reste ouvert à l’imagination est un petit plus qui ne m’a fait qu’adorer encore plus cette nouvelle.
Je n’hésiterais pas une seconde à lire un nouveau livre de cet auteur.
Le 9,5 est purement égoïste, j’aurais aimé que cela soit plus long ! Mais une nouvelle, reste une nouvelle, et cette dernière est merveilleusement bien écrite !

Obsédante hésitations de Manhon Tutin et Elea Cain

518WUE3ARQL

Obsédantes hésitations

Auteur(s) : Manhon Tutin et Elea Cain

Résumé : « La vie est faite de choix, dont certains sont bien plus difficiles à vivre que d’autres.
Zachary Blake avait des rêves plein la tête, empreints de strass et de paillettes. Ceux-ci s’étant révélés plus dangereux qu’attrayants, il se bat pour mener un semblant de vie réelle et s’en tire plus mal que bien. Jusqu’à ce que la décision de retourner là où tout a commencé ne s’impose à lui.
Il se sent comme un trou noir prêt à l’engloutir et refuse de faire sombrer qui que ce soit avec lui.
Peu importe qu’il s’agisse de son frère ou de la personne la plus arrogante qui lui ait été permis de rencontrer, Keegan Jones, une étoile montante de la gymnastique. Seulement, il semblerait que Zach ait oublié un élément essentiel sur le chemin de sa rédemption… Qu’il le veuille ou non, un trou noir finit indubitablement par attirer les étoiles qui passent près de lui. »

Ma chronique 

J’ai débuté cette lecture à la fin du mois de février, et suite à plusieurs raisons qui ne sont pas liés au livre, mais à ma vie personnelle, j’ai mis toutes mes lectures de côté.

Donc vendredi soir, après avoir enfin pris la décision de me reposer, j’ai repris du début la lecture de Obsédantes hésitations.

Zachary, Keegan et aussi Misha m’avaient manqué. Que de bonheur de les retrouver enfin. Samedi après-midi, la dernière page était lue.

J’ai adoré chacune des lignes de ce roman ! Les personnages sont attachants, avec leurs caractères butés et plein de mordant ! Tout est brillamment ficelé. L’on se pose des questions tout au long du roman, même si l’on redoute les réponses. Et que dire des dialogues plein d’audace et de panache !

J’ai adoré l’évolution des personnages principaux ! Zachary qui cache tant de chose au monde derrière un masque d’indifférence, alors que Keegan se sert de l’ironie et de réparties bien sentie pour dissimuler ses sentiments et ses doutes.

Ce qui me ramène au fait que l’on cache tous quelque chose de plus ou moins sombre en nous. Et dans ce livre, l’on comprend qu’avec du temps, de la confiance, et qu’avec la bonne personne, nous pouvons laisser cette part de nous faire surface.

Si je n’avais pas su dès le départ que ce roman était écrit à quatre mains, je ne l’aurais jamais devinée ! Tout est tellement fluide et bien décrit, que l’on s’y croirait ! Alors chapeau à Manhon et Elea pour ce superbe roman.

J’adorerais retrouver Zachary et Keegan, ou peut-être Misha dans un prochain livre… L’espoir fait vivre !

Un nouveau coup de coeur pour moi !

 

Obsédantes Hésitation de Manhon Tutin et Elea Cain

obsedantes-hesitations-716441-250-400

Deuxième lecture de 2016

Obsédantes hésitations de Manhon Tutin et Elea Cain

Je poursuis sur ma lancer d’auteurs Français avec ce nouveau roman écrit à quatre mains.

Résumé : « La vie est faite de choix, dont certains sont bien plus difficiles à vivre que d’autres.

Zachary Blake avait des rêves plein la tête, empreints de strass et de paillettes. Ceux-ci s’étant révélés plus dangereux qu’attrayants, il se bat pour mener un semblant de vie réelle et s’en tire plus mal que bien. Jusqu’à ce que la décision de retourner là où tout a commencé ne s’impose à lui.

Il se sent comme un trou noir prêt à l’engloutir et refuse de faire sombrer qui que ce soit avec lui.

Peu importe qu’il s’agisse de son frère ou de la personne la plus arrogante qui lui ait été permis de rencontrer, Keegan Jones, une étoile montante de la gymnastique. Seulement, il semblerait que Zach ait oublié un élément essentiel sur le chemin de sa rédemption…

Qu’il le veuille ou non, un trou noir finit indubitablement par attirer les étoiles qui passent près de lui. »

Chronique à venir dans la semaine.