Chronique sur The Ancient Magus Bride tome 8

The Ancient Magus Bride tome 8

Note : 8,5/10

« C’est malin… il faut que ça arrive justement quand je n’ai plus envie de mourir…

– Je vais t’emmener à l’assemblée des ensorceleuses.

– Vous êtes sûr?

– Ta santé passe avant tout.

– Merci…. je vais pouvoir envisager mon anniversaire de l’année prochaine. »

Chisé & Elias

Résumé : « Un plan ourdi par Cartaphilus, le magicien errant, pousse un dragon à perdre la tête… Alors qu’il s’enfuit dans le ciel de Londres, Chisé s’élance pour le sauver et doit pour cela payer une lourde compensation…

La voilà maudite par trois fois : une fois par sa mère, une fois par sa naissance et une fois par le dragon. Il est temps d’affronter ceux qui jusqu’à maintenant détournaient les yeux, ce qui risque de fortement ébranler le cours de l’histoire. »

Mon Avis

Vous n’avez pas idée à quel point, j’ai été heureuse de me replonger au cœur des aventures de Chisé et Elias. Cela faisait un bon moment que je ne m’étais pas tenu à leurs côtés. Il faut dire qu’après avoir tourné la dernière page, j’étais complètement sous le choc… Au point de ne pas dire un moment pendant près de deux minutes pour finalement réaliser que c’était bien la conclusion du huitième opus. Mais, cela, je vais vous en parler en long et en large au cours de ma critique.

UNE COURSE CONTRE LA MONTRE…

Pour ce concept, je ne désire pas trop m’avancer là-dessus, car vous en dévoilez trop serait comme vous offrir les détails croustillants sur un plateau d’argent. Toutefois, ce que je peux dire, c’est que dans ce livre… Chisé aura plus besoin d’Elias auprès d’elle, maintenant que le temps qu’elle croyait compter a été recalculé.

Dans le huitième tome de « The Ancient Magus Bride », on retrouve Chisé, qui pour donner suite à ce qui s’est passé précédemment, est de nouveau frappé par une malédiction. Et par n’importe laquelle. Non. Une malédiction dragonique. Alors qu’elle pensait vivre auprès d’Elias et des autres individus qu’elle aime pendant encore les trois années qui lui ont été imposées, voilà que celles-ci s’envolent comme un vent printanier qui évapore le grand froid d’hiver. Chisé ne voulant pas inquiéter son entourage, prend la décision de prendre cela avec légèreté, mais le cœur n’y est pas.

Quant à Elias, lui, qui ne voyait pas déjà de bon œil le fait que sa pupille fasse de nombreuses altercations qui pourrait la pousser à le quitter, comment réagira-t-il lorsqu’il comprendra qu’elle ne fera définitivement plus partie de son monde ? C’est ainsi que toutes les créatures magiques décident de mettre leur grain de sel, même si la solution à ce problème semble la plus douteuse, sauront-ils choisir la voie de la raison ?

Cependant, quand le temps est compté, ne serait-il pas plus judicieux d’opter pour le chemin le plus facile, mais également le plus malhonnête ? N’est-ce pas le résultat qui compte ? Et si Elias décidait de s’engager vers le point de non-retour, au risque d’être vu comme un horrible monstre aux yeux de sa protégé ? Chisé parviendra-t-elle à lui pardonner sa décision ? Ou le quittera pour de bon ?

LA FACE CACHÉE DE LA LUNE…

Et que dire de ce sujet. Concernant cela, je penche plutôt pour la personnalité d’Elias. Que dire de plus, mise en part dans ce livre, le sorcier est devenu quelqu’un de sinistre. Comme si du jour au lendemain, il s’était transformé. Néanmoins, il faut dire que tout ce qui apparente à Chisé le positionne sur une corde raide, surtout lorsqu’il est de question de ses propres sentiments envers sa pupille.

Au niveau des graphiques, ceux-ci sont toujours aussi bien fait et détaillés. Il est possible de dire que cet opus est un synonyme de changement, car de multiples modifications ont eu lieu tout au long de ce livre, ce qui a fini par transformer la dynamique de l’histoire, la rendant ainsi plus triste et sombre à la fois. En toute franchise, c’est la première fois que je voyais la jeune héroïne se mettre réellement en colère, et je dois dire que ce n’est pas très beau à voir. Lorsqu’elle est heureuse, on a l’impression d’assister à la croissance d’une merveilleuse fleur, mais quand elle est furieuse…. Disons, vaut mieux ne pas être sur son chemin.

Un dernier mot ?

En somme, le huitième tome de la série « The Ancient Magus Bride » met en avant les tensions que chacun des protagonistes ont entre eux, dont Elias et Chisé. Sans aucun doute, c’est un manga original à découvrir. Alors qu’on est bientôt sur le point de conclure un chapitre, pour en commencer un autre, on voit que ce ne sont plus de petits chapitres, mais une vraie trame de fond qui a été tissée. L’univers de « The Ancient Magus Bride est riche en magie et sorcellerie. Les interlocuteurs ont tous un rôle à jouer dans le contexte. En soi, cette série est un coup de foudre, que ce soit l’animé ou les mangas. Il va de soi que je vous la recommande, j’espère qu’elle vous plaira autant qu’elle m’a plu.

#Sara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s