Chronique sur Love Lesson tome 2 écrit par Emma Chase

Love Lesson tome 2

Note : 9/10

« Soudain, tout revient à sa place. Je ne me sens plus perdu. Je sais où je vais. Car, si je ne sais pas ce que je fais, je sais ce que je veux.

Je veux être plus que mon père et mieux que ma mère. Je veux être là pour Lainey, pour eux. Je ne veux pas être une simple photo usée au fond d’un album.

Je veux être impliqué et, plus que jamais, je veux réussir. »

Dean

Résumé : « L’amour vaut la peine qu’on se batte pour lui

Dans sa vie en général, Dean Walker aime que tout soit simple et facile. Ses étés, il les passe à jouer de la batterie avec son groupe et, le reste de l’année, il enseigne les maths au lycée de Lakeside, dans le New Jersey, où il vit depuis toujours.

Dans ses amours, Dean privilégie les conquêtes sans lendemain qu’il enchaîne sans difficultés grâce à son charme et à son sex- appeal… jusqu’au jour où son chemin croise celui de Lainey Burrows, et que tout bascule.

De son côté, Lainey mène une existence bien remplie, entre sa vie de maman solo et son travail d’influenceuse lifestyle. Pour elle aussi, pas de doute, son aventure de l’été avec Dean est sans avenir. C’est sans compter sur la découverte qu’elle fait à la rentrée : le professeur de maths de son fils est aussi son crush de l’été… Lainey n’avait pas prévu que son amant d’un soir allait changer sa vie de famille pour toujours. »

Mon Avis

Avant tout, je remercie chaleureusement Hugo New Romance Québec, mon partenaire littéraire, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance en moi.

Une histoire qui a frôlé le coup de cœur, c’était une belle romance. Après avoir découvert les rebondissements de Garrett et Callie, c’est autour de Dean, meilleur ami de Garrett, de vivre sa propre aventure. Mais, vous savez ce qui est génial, c’est d’avoir quand même des nouvelles du couple précédant, en dépit du fait que le livre ne l’est touche pas personnellement.

DES VALEURS MISES EN ÉVIDENCE…

En toute franchise, l’esprit de famille de Lainey et son amour maternelle pour son fils sont deux choses que j’ai aimé dans ce récit, en plus de plusieurs autres points. C’était émouvant à bouquiner, il est évident qu’elle fait passer le bonheur de son enfant avant le sien.

Dans le second opus de « Love Lesson », on fait la connaissance de Lainey, une influenceuse populaire et mère monoparentale, et Dean, batteur d’un groupe musical et professeur en mathématiques au lycée de Lakeside. Il ne suffit que d’une soirée pour qu’ils tombent dans les bras de l’un de l’autre. D’un moment pour qu’ils se laisser aller aux plaisirs de la chair. D’un instant pour finalement se dire au revoir. Pour des raisons différentes, chacun n’a pas osé donner son numéro de téléphone à l’autre.

Néanmoins, lorsque la vie vous offre une seconde chance, il ne faut sous aucun prétexte laisser passer cette opportunité. Et c’est ce qui s’est passé pour Lainey et Dean… Finissant par se retrouver, ils vont comprendre que plus rien entre eux ne sera comme avant. Elle veut à tout prix reconstruire une nouvelle routine, mais pour y arriver, elle devra le faire aux côtés de Dean. Deux caractères totalement opposés, une passion plus qu’explosive. Dean arrivera-t-il à faire craquer les barrières de cette femme indépendante ? Quant à Lainey, fera-t-elle de la place pour Dean dans son quotidien ?

UNE HÉROINE QUI ASSUME TOUT SUR TOUT…

Deux mots : Girl power. Alors, là, je n’ai rien à dire de plus. Tout est dans le titre. Lainey est une femme autonome qui n’a besoin de personne pour vivre et subvenir à ses besoins et à celui de son petit bonhomme. Elle n’a aucun souci à agir par elle-même. D’autant plus qu’étant influenceuse, elle privilégie le côté créatif et redonne toujours une deuxième vie à ce qui se pointe face à elle.

En ce qui concerne le style d’écriture de l’auteure, il est agréable et addictif. J’avoue qu’avec Dean et Lainey, je suis tombé sous le charme de ces deux tourtereaux. J’ai passé un excellent moment en compagnie de tout ces protagonistes. Honnêtement, si je devais en choisir un, je dirais que le deuxième tome est le meilleur de la duologie. C’est mon préféré.

Un dernier mot ?

En définitive, cette œuvre littéraire comporte une authenticité, soit que les interlocuteurs aient plus de trente ans et qu’ils aient déjà quelque chose de construit. Une romance qui a plus touché mon petit cœur d’artichaut. Rempli d’amour et de douceur, on se laisse entraîner par ce flux d’émotions. Des personnages captivants, une calligraphie dont je compte bien suivre de près. Il va de soi que je vous conseille le second opus de « Love Lesson », j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu.

#Sara

 

Chronique sur Esti de chat de Lapuss’

Esti de chat tome 1

Note : 9/10

« – Qu’est-ce que tu fais encore allongé par terre?

– Chut! J’ai retrouvé le dragon que je traque depuis des semaines!

– Tu vois bien que c’est une mouche, allez hop!

– Je vais quand même la manger par sécurité pour absorber ses pouvoirs… »

Moustique et son maître

Résumé : « La vérité sur les chats enfin révélée! Vous aimez les chats? Ils sont mignons, joueurs et espiègles, et leurs yeux sont remplis de malice quand ils vous réclament une caresse ou des croquettes. En apparence seulement, car un funeste dessein les ronge au plus profond de leur âme et seul votre malheur les intéresse. Au péril de sa vie, Lapuss’ vous dévoile enfin ce qu’il se passe dans la tête de l’animal le plus maléfique de la création : Le chat. Faite attention à vous! »

Mon Avis

Tout d’abord, je remercie chaudement Hachette Canada, mon partenaire littéraire, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance.

N’ayant pas de chat ou autre animal de compagnie à la maison, je ne pouvais qu’imaginer et me fiez à cette bande dessinée pour connaître le quotidien de tout ceux et celles qui possèdent un ou plusieurs chats. Toutefois, après avoir tourné la dernière page de ce livre, je dois dire que j’hésite vraiment à me procurer un minou… Voyons voyons, tout cela dans le bon sens évidemment. Rire.

UN HUMOUR À LA FOIS VULGAIRE ET NOIR…

Vous savez, cela ne m’a pas choqué que le texte soit quelque peu effronté. Non, au contraire, je n’en ai que plus ri. C’était très cocasse, sans aucun doute, ce vocabulaire collait parfaitement à la personnalité de ce petit démon.

Dans « Esti de chat », on fait la connaissance de Moustique, un chat, et son maître. Malgré sa couleur noire, il ne porte aucunement la poisse aux autres. Néanmoins, il est pourvu de caractère de feu et il ne laisse pas marcher sur les pieds. À l’aide des autres félins, il va réaliser son plus grand rêve, soit dominer le monde et les êtres humains. Et tout commence avec son maître. Parviendra-t-il à le soumettre à sa volonté ? Entre les complots et ses nombreuses péripéties, Moustique arrivera-t-il à faire ce qu’il avait prévu ?

L’ESPRIT DU PLUS DIABOLIQUE DES CHATS…

En plus d’avoir droit aux nombreuses expériences de la vie, on peut également avoir accès aux multiples pensées de Moustique. Celles-ci sont à la fois diaboliques et quelque peu exagérées, cependant, elles restent abracadabrantes.

Les graphiques sont tout aussi bien réalisés. Rapide à bouquiner, on se laisse facilement entraîner dans cette routine aussi aventureuse que loufoque. J’ai passé un excellent moment en compagnie de tout ces protagonistes. Lapuss’ n’hésite pas à nous illustrer, par le biais de situations réalistes, que ce sont les chats les maîtres de maison et non les humains.

Un dernier mot ? ¸

En conclusion, « Esti de chat » est une bande dessinée qui nous illustre le quotidien d’un maître et de son chat. Ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Et bien, pour cette fois-ci, l’enfant se présente sous la forme d’un chat noir aussi fougueux et mauvais caractère qu’un volcan en éruption. Tout les amoureux et amoureuses de félins sauront se connaître, j’en suis certaine. Il va sans dire que je vous recommande ce petit livre, j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu.

#Sara

Chronique sur de Toi à lui de Céline Musmeaux

De toi à lui

Note : 13/10

« – Arrête d’avoir peur de moi. Si j’avais voulu te buter ou te violer, ça serait déjà fait.

Je ronchonne tout en faisant le tour de la voiture :

– Je ne tombe que sur des sales types…

Il me dévisage longuement puis il me rétorque :

– Et, ma beauté ? Ne me compare pas au tocard qui t’a brisé le cœur. Moi, si j’avais une meuf comme toi, je la garderais bien précieusement dans mon pieu. »

Tony & Cynthia

Résumé : « À TOUTE VITESSE, MÊME UN CŒUR PEUT SE CRASHER…

La vitesse, c’est sa vie. Ce soir encore, Tony se met en danger en prenant part à une course illégale. Lorsque celle-ci tourne à la course-poursuite entre les flics et les participants, il abandonne sa voiture à une station-service et il s’incruste dans celle d’une jeune étudiante qui lui paraît bien docile.

Cynthia semble terrifiée par sa présence, mais bien plus étrange encore, attirée par lui. C’est sur cela qu’il va jouer pour qu’elle accepte de lui fournir une planque pour la nuit.

Seulement, l’adrénaline et le huis clos de son studio sont propices aux rapprochements, d’autant plus que Cynthia lui a raconté ses déboires sentimentaux en chemin et qu’elle est loin de le rebuter.

Après cette nuit où ils n’auraient jamais dû se rencontrer, tout va basculer dans sa vie. Il est condamné à un an de prison et à sa sortie, ce coup de foudre qui ne devait être qu’une aventure risque bien de lui faire une sacrée surprise. »

Mon Avis

Avant tout, je remercie chaudement NYMPHALIS et Team musmette, mes partenaires littéraires, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance en moi.

C’est parti pour la sortie mensuelle de janvier, soit « De toi à lui ». J’ai littéralement dévoré ce roman, j’avais l’impression qu’il faisait partie de la catégorie, elle regroupe quelques récits, de ceux dont la trame est plus sombre. Et j’ai eu raison, c’était une vraie piste de course. Mais cela, je vous en parle dans ma critique… Mouhahahaha.

UNE HISTOIRE À CENT KM À L’HEURE, DE L’ÉLECTRICITÉ DANS L’AIR…

Céline Musmeaux nous emporte au cœur d’une romance où toutes les émotions se vit sans aucun temps d’arrêt. On vit au jour le jour comme on dit. Et c’est bien, c’est exactement la même chose avec Tony et Cynthia. Sans compter de leur complicité qui semble avoir vécu plusieurs années, alors que c’est tout le contraire. Cette relation est toute neuve, telle un bourgeon fraîchement fleurit. Ainsi, grâce à cette connexion, je peux vous dire que les scènes physiques n’ont aucunement besoin d’être très détaillé… Simplement le fait de le ressentir vaut mille mots.

Dans « De toi à lui », on fait la connaissance de Cynthia, une jeune étudiante en droit des affaires. Un soir, après s’être fait larguer par son petit ami, rencontre Tony, un bad boy ayant besoin d’elle comme alibi afin de semer les forces de l’ordre. N’ayant pas d’autres choix, Cynthia décide de jouer le jeu. Tony tente également le diable en lui demandant de l’héberger chez elle pour une nuit. Possédant tous les deux des tempéraments aussi fugaces que les flammes, ils s’attirent autant qu’ils se repoussent, jusqu’à ce qu’ils décident de s’aider à leur attirance mutuelle. Après plusieurs moments de passion…. Un mot. Alors que Tony était censé revenir au plus vite, le voilà pris dans ses propres filets.

Par suite d’avoir passé un an en prison, il prend la décision de revoir Cynthia, celle qui n’a jamais pu oublier. Mais, ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que la jeune femme le repousse aussi brusquement. Dès ce moment, Tony s’imagine plein de scénarios et imagine le pire… Jusqu’à ce qui fasse la plus belle des découvertes. Assumera-t-il ses responsabilités ? Arrivera-t-il à reconquérir Cynthia ?

DES PROTAGONISTES QUI NE FONT PAS DE LA GNA-GNA…

Alors, là, je peux littéralement dire que Cynthia et Tony sont loin d’être des enfants de cœur. Au contraire, ce sont carrément deux bombes à retardement. Ils n’hésitent pas à se lancer des piques aussi sanglantes que sensuelles. On peut dire que ce sont des volcans qui sont prêt à exploser à tout moment. Deux caractères de feu. Un duo de tête brûlée.

En ce qui concerne le style d’écriture de Céline Musmeaux, il est TOUJOURS AUSSI addictif et savoureux à découvrir au fil des pages, que ce soit pour mes yeux que pour mon petit cœur d’artichaud. Le fait d’avoir une narration à deux voix me permet de mieux comprendre leur réaction face à tels agissements ou telle situation. J’ai également adoré l’idée que les protagonistes gagnent plus en maturation grâce à l’apparition du petit trésor.

Un dernier mot ?

En définitive, « De toi à lui » est une œuvre littéraire dont la dynamique débute dès les premières pages. Une calligraphie plus que délicieuse et foudroyante, on se heurte aux fortes émotions de Cynthia et Tony. Est-il vrai que l’amour peut survenir à n’importe quel moment, quelque soit la situation ? Une histoire qui ne possède aucun répit. Il va de soi que je vous recommande « De toi à lui », j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu.

#Sara

Chronique sur The Ancient Magus Bride tome 8

The Ancient Magus Bride tome 8

Note : 8,5/10

« C’est malin… il faut que ça arrive justement quand je n’ai plus envie de mourir…

– Je vais t’emmener à l’assemblée des ensorceleuses.

– Vous êtes sûr?

– Ta santé passe avant tout.

– Merci…. je vais pouvoir envisager mon anniversaire de l’année prochaine. »

Chisé & Elias

Résumé : « Un plan ourdi par Cartaphilus, le magicien errant, pousse un dragon à perdre la tête… Alors qu’il s’enfuit dans le ciel de Londres, Chisé s’élance pour le sauver et doit pour cela payer une lourde compensation…

La voilà maudite par trois fois : une fois par sa mère, une fois par sa naissance et une fois par le dragon. Il est temps d’affronter ceux qui jusqu’à maintenant détournaient les yeux, ce qui risque de fortement ébranler le cours de l’histoire. »

Mon Avis

Vous n’avez pas idée à quel point, j’ai été heureuse de me replonger au cœur des aventures de Chisé et Elias. Cela faisait un bon moment que je ne m’étais pas tenu à leurs côtés. Il faut dire qu’après avoir tourné la dernière page, j’étais complètement sous le choc… Au point de ne pas dire un moment pendant près de deux minutes pour finalement réaliser que c’était bien la conclusion du huitième opus. Mais, cela, je vais vous en parler en long et en large au cours de ma critique.

UNE COURSE CONTRE LA MONTRE…

Pour ce concept, je ne désire pas trop m’avancer là-dessus, car vous en dévoilez trop serait comme vous offrir les détails croustillants sur un plateau d’argent. Toutefois, ce que je peux dire, c’est que dans ce livre… Chisé aura plus besoin d’Elias auprès d’elle, maintenant que le temps qu’elle croyait compter a été recalculé.

Dans le huitième tome de « The Ancient Magus Bride », on retrouve Chisé, qui pour donner suite à ce qui s’est passé précédemment, est de nouveau frappé par une malédiction. Et par n’importe laquelle. Non. Une malédiction dragonique. Alors qu’elle pensait vivre auprès d’Elias et des autres individus qu’elle aime pendant encore les trois années qui lui ont été imposées, voilà que celles-ci s’envolent comme un vent printanier qui évapore le grand froid d’hiver. Chisé ne voulant pas inquiéter son entourage, prend la décision de prendre cela avec légèreté, mais le cœur n’y est pas.

Quant à Elias, lui, qui ne voyait pas déjà de bon œil le fait que sa pupille fasse de nombreuses altercations qui pourrait la pousser à le quitter, comment réagira-t-il lorsqu’il comprendra qu’elle ne fera définitivement plus partie de son monde ? C’est ainsi que toutes les créatures magiques décident de mettre leur grain de sel, même si la solution à ce problème semble la plus douteuse, sauront-ils choisir la voie de la raison ?

Cependant, quand le temps est compté, ne serait-il pas plus judicieux d’opter pour le chemin le plus facile, mais également le plus malhonnête ? N’est-ce pas le résultat qui compte ? Et si Elias décidait de s’engager vers le point de non-retour, au risque d’être vu comme un horrible monstre aux yeux de sa protégé ? Chisé parviendra-t-elle à lui pardonner sa décision ? Ou le quittera pour de bon ?

LA FACE CACHÉE DE LA LUNE…

Et que dire de ce sujet. Concernant cela, je penche plutôt pour la personnalité d’Elias. Que dire de plus, mise en part dans ce livre, le sorcier est devenu quelqu’un de sinistre. Comme si du jour au lendemain, il s’était transformé. Néanmoins, il faut dire que tout ce qui apparente à Chisé le positionne sur une corde raide, surtout lorsqu’il est de question de ses propres sentiments envers sa pupille.

Au niveau des graphiques, ceux-ci sont toujours aussi bien fait et détaillés. Il est possible de dire que cet opus est un synonyme de changement, car de multiples modifications ont eu lieu tout au long de ce livre, ce qui a fini par transformer la dynamique de l’histoire, la rendant ainsi plus triste et sombre à la fois. En toute franchise, c’est la première fois que je voyais la jeune héroïne se mettre réellement en colère, et je dois dire que ce n’est pas très beau à voir. Lorsqu’elle est heureuse, on a l’impression d’assister à la croissance d’une merveilleuse fleur, mais quand elle est furieuse…. Disons, vaut mieux ne pas être sur son chemin.

Un dernier mot ?

En somme, le huitième tome de la série « The Ancient Magus Bride » met en avant les tensions que chacun des protagonistes ont entre eux, dont Elias et Chisé. Sans aucun doute, c’est un manga original à découvrir. Alors qu’on est bientôt sur le point de conclure un chapitre, pour en commencer un autre, on voit que ce ne sont plus de petits chapitres, mais une vraie trame de fond qui a été tissée. L’univers de « The Ancient Magus Bride est riche en magie et sorcellerie. Les interlocuteurs ont tous un rôle à jouer dans le contexte. En soi, cette série est un coup de foudre, que ce soit l’animé ou les mangas. Il va de soi que je vous la recommande, j’espère qu’elle vous plaira autant qu’elle m’a plu.

#Sara

Chronique sur Relève-moi de Alee Toad

Relève-moi

Note : 9,5/10

« Cette fille m’attire étrangement, Griffin a vu juste, mais il a raison, ce serait la catastrophe assurée si je me laissais aller à ce que je ressens. Ce n’est pas que l’envie de la protéger que je ressens, c’est aussi ce besoin de lui montrer qu’elle peut être aimée sans avoir peur. Il faut que je chasse ces idées de mon esprit, la dernière chose dont elle a besoin est qu’un officier, beaucoup trop vieux pour elle, s’amourache d’elle. »

Jason

Résumé : « Aisling et Ben sont ensemble depuis deux ans. Deux années de souffrances et de coups portés régulièrement. Il ne lui accorde aucun répit, même le jour de son anniversaire où elle termine aux urgences. Jason, agent des forces de l’ordre, remarque tout de suite le malaise entre eux et va tout faire pour l’aider à sortir de cette relation toxique. Ben est condamné, Aisling va pouvoir se reconstruire et apprendre à revivre en laissant son sauveur entrer dans son cœur.

Mais ce qui s’annonce comme un nouveau départ, va tourner au cauchemar. Ben prépare sa vengeance, et sa sortie est pour bientôt. »

Mon Avis

Avant tout, je remercie chaleureusement Evidence Éditions, mon partenaire littéraire, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance en moi et en mon blogue.

En toute franchise, ce qui m’a attiré vers ce récit n’est pas la page couverture (même si elle est séduisante), mais le résumé. Après avoir lu la dernière ligne, je me suis dit… Celui-là, il me le faut, je dois impérativement le bouquiner. Il m’a tellement interpellé que je ne pouvais ignorer ce sentiment. Et voilà maintenant où j’en suis.

UNE THÉMATIQUE BIEN AMENÉ, MALGRÉ LE PEU DE PAGES…

Bon, je ne vais pas vous le cachez, j’aurai voulu que le roman soit pourvu de plus de pages, beaucoup plus… Qu’elle ne se finisse jamais, disons. Alee Toad est parvenu à nous transmettre toutes les émotions ressenties par Aisling et Jason, du début jusqu’à la dernière page. À travers les lignes, l’auteure aborde des violences conjugales, un concept tout à fait réaliste et présent dans notre monde actuel. J’ai beaucoup aimé la manière dont elle a su manier ce sujet plus que difficile et complexe.

Dans « Relève-moi », on fait la connaissance de Aisling, une jeune femme de vingt-un ans qui vit en couple avec Ben, depuis deux ans. Si dès le départ, tout semblait normal… Cela s’est aussitôt transformé en cauchemar sans fin. En effet, depuis ses dix-neuf ans, elle subit régulièrement des coups portés par lui. Que ce soit sur son visage, ses côtes, ses bras… Son corps est marqué de partout. Même le jour de son anniversaire, Aisling y passe, mais cette fois-ci s’est l’occurrence de trop et la jeune femme finit aux urgences. À cet instant, elle fait une altercation qui pourrait peut-être lui sauver la vie. En effet, à la suite de cet accident qui a envoyé son coéquipier aux urgences, Jason se trouve à l’attendre dans cette même salle d’attente où se situe Aisling. Sans délai, il remarque le malaise entre la jeune femme et Ben, car ayant de l’expérience dans le domaine, il parvient immédiatement à repérer les femmes battues.

Ainsi, afin de sortir cette victime de cette horrible situation, il va tout faire ce qui est en son pouvoir pour la sortir de relation toxique dans laquelle est emprisonnée. Par suite de l’appel effectué par Jason, Ben est amené par d’autres agents pour être condamné, néanmoins pour que cela se fasse, il faut que Aisling fasse une déposition. Le fera-t-elle ? Si elle désire avoir une nouvelle vie, un nouveau départ, elle n’aura pas d’autre choix que de se remémorer ce qu’elle a vécu. Cependant, le plus difficile sera de renaître de ses cendres, de se reconstruire… Arrivera-t-elle à le faire sachant que Ben pourra revenir à tout moment dans sa vie pour mettre sa vengeance à exécution ?

UNE NARRATION À DEUX VOIX…

La romance à deux pointes de pizza nous permet de nous identifier aux protagonistes principaux. Alors que je pensais que je ne lirai que le point de vue d’Aisling, j’ai crié comme une hystérique lorsque j’ai vu que les pensées de Jason étaient également présentes. Dès que l’héroïne le rencontre dans la salle d’attente de l’hôpital, j’ai été charmé par cet homme si attentionné et prévenant. Sans compter que quand nous entrons au cœur de la tête d’Aisling, on ressent aussitôt sa détresse émotionnelle et physique ainsi que son traumatisme. Malgré cela, on perçoit le fait qu’elle souhaite plus que tout remonter la pente, mais la peur et le dégoût d’elle-même l’empêche de regarder vers l’avant. Quant à Jason, comme je l’ai mentionné, il est très protecteur envers sa pupille. Il fait attention à elle et prend surtout soin de ne pas la brusquer, que ce soit au niveau de ses gestes ou de ses paroles. Leur complicité est simplement à la fois belle et adorable.

En ce qui concerne la plume d’écriture de l’auteure, elle est addictive et bien rythmée. Je n’ai pas pu me détacher les yeux de cette histoire. Je crois que même à bien y penser que j’ai dévoré en moins d’une journée. Concernant les personnages secondaires, ceux-ci sont venu apporter une touche de douceur et d’humour à cette sombre histoire.

Sans aucun doute, je suis également passé par plusieurs sensations en bouquinant « Relève-moi », je suis passé du rire aux grosses larmes. Je ne vous dis pas le nombre de gouttes qui sont tombées lorsque je suis arrivé autour des toutes dernières pages. J’ai pleuré en silence avec une folle envie de crier ma tristesse. J’ai dû enfouir ma douleur dans un oreiller étant donné que j’ai conclu le livre au cours de la nuit. Cette conclusion m’a empêché de dormir, car je ne cessais d’y penser et je ne pouvais pas m’arrêter de sangloter. En résultat, le lendemain matin, j’avais les yeux rouges et tout bouffi.

Un dernier mot ?

En somme, « Relève-moi » est une œuvre littéraire qui aborde de sujets plus présents dans la société. J’ai tellement été absorbé par le roman que je n’ai même pas vu les pages tournées. Une calligraphie fluide et agréable dont j’aimerais retrouver. « Relève-moi » est une merveilleuse découverte que je n’oublierai pas de sitôt. Le seul point négatif que je reproche est le peu de pages. J’ai passé un bon moment en compagnie de ces nombreuses interlocuteurs principaux et secondaires. Honnêtement, je ne serai pas contre pour un deuxième tome, racontant ainsi comment Aisling a pu survivre à sa troisième vie (première avec Ben, deuxième avec Jason…) sachant sa condition particulière. Il va de soi que je vous recommande « Relève-moi », j’espère que cette lecture vous plaira autant qu’elle m’a plu.

#Sara

Je vous laisse le lien du site internet de la maison d’éditions : https://evidence-boutique.com/

Et celui du roman en question : Relève-moi – Evidence Boutique (evidence-boutique.com)