Chronique sur Love Lesson tome 1 écrit par Emma Chase

Love Lesson tome 1

Note : 7/10

« Pendant toutes ces années, tout ce temps ; est-ce-que t’as pensé à moi ? Parce que moi, j’ai pensé à toi, Callie. Tous les jours. J’entendais un morceau ou je passais devant un endroit qui me rappelait un superbe souvenir de nous, et je me demandais où t’étais, comment t’allais… et je pensais à toi… chaque jour. »

Garrett

Résumé : « L’amour est une leçon difficile à apprendre

À Lakeside, dans le New Jersey, la vie de Garrett Daniels semble toute tracée. Celui qui, adolescent, était un quarterback arrogant et sexy est aujourd’hui devenu l’entraîneur de l’équipe de foot et le prof le plus cool de son ancien lycée. Il est entouré de ses amis de toujours et possède une belle maison qu’il partage avec son compagnon à quatre pattes, Snoopy. Rien ne semble pouvoir troubler cette tranquillité… jusqu’à ce que son chemin recroise celui de Callie Carpenter.

De son côté, Callie mène elle aussi une existence parfaite à l’autre bout du pays où elle vit de sa passion, le théâtre. Jamais elle n’aurait pensé devoir quitter San Diego, jusqu’à ce qu’elle soit obligée de revenir vivre à Lakeside pour s’occuper de ses parents. Elle devient alors professeure de théâtre dans son ancien lycée où elle retrouve Garrett, son premier amour.

Querelles, histoires de cœur, malentendus, hormones en ébullition… Ce retour au lycée replonge Callie et Garrett en pleine adolescence, alors qu’aujourd’hui, ce sont eux, les profs ! »

Mon Avis

Pour commencer, je remercie chaudement Hugo New Romance Québec, mon partenaire littéraire, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance en moi.

Avant même de débuter les premières pages, j’avais très hâte de bouquiner ce roman. Le résumé me donnait très envie de découvrir la romance de Callie et Garrett. Toutefois, plus les pages défilaient et plus mon excitation est retombée peu à peu. Effectivement, certaines choses m’ont bien fait rire, d’autres que j’ai trouvé absolument adorables, une qui m’a fait verser des larmes et quelques-unes qui m’ont fait plus que tiqué. Donc, on peut dire que j’en sors littéralement mitiger.

DES DÉTAILS ORIGINAUX ET TOUT AUSSI COCASSES…

Alors, voici les critères dont j’ai apprécié lire dans ce premier opus. En soi, j’ai bien aimé passer de l’autre côté du miroir. Je m’explique. Étant dans une atmosphère étudiante, on se retrouve souvent dans la peau de l’élève en question. Et bien, dans ce cas-ci… Non, on se trouve carrément dans l’esprit des professeurs. J’ai trouvé cela comique de voir ce que les enseignant(e)s pensaient de leurs nombreuses pupilles. Sans compter que je donne un gros pouce vert aux parents de Callie. OH MON DIEU !! J’ai tellement ri quand j’ai lu comment ils ont eu leur accident de voiture. En dépit du fait qu’ils fassent partie de la catégorie des protagonistes secondaires, je n’ai pas cessé de m’esclaffer lorsqu’ils entraient en scène.

Dans le premier tome de « Love Lesson », on fait la connaissance de Callaway Carpenter, aussi appelé Callie, et de Garrett Daniels. Ils se sont connus au lycée lorsqu’ils étaient âgés de quatorze ou quinze ans. Dès le premier regard, ils sont tombés fou amoureux l’un de l’autre. Étant ensemble, ils étaient aux yeux de tous, le couple dont tous les jeunes rêvent en secret. La reine du théâtre et le quaterback de l’équipe de football de l’établissement scolaire. Cependant, après leur graduation, ils ont tout les deux pris la décision d’arrêter leur relation amoureuse et continuer leur vie chacun de leur côté dans deux villes différentes.

Maintenant dans la trentaine, Callie travaille dans le milieu du théâtre et Garrett est devenu le professeur d’histoire de son ancienne école et le coach de l’équipe de football. Ainsi, lorsque la vie décide de les remettre sur le droit chemin, doit-on croire à une coïncidence ? Ayant appris l’accident de voiture de ses parents, Callie revient dans sa ville natale afin de s’occuper d’eux. Également, elle accepte l’emploi d’enseignante de théâtre dans son lycée où elle était élève. En chemin, elle y croise son amour de jeunesse, Garrett Daniels. Entre eux, est-ce l’occasion de recoller les morceaux ? De reprendre où ils sont laissés leur histoire d’amour, il y a plusieurs années avant ?

DES PÉPINS PLUS QU’ÉVIDENTS…

Malgré le fait que j’ai dévoré le récit en moins de deux jours, je me suis trouvé à grincer des dents sur plusieurs morceaux. D’une part, Callie est une interlocutrice qui ne tient pas son morceau. En effet, quand elle apprend une mauvaise nouvelle de la part de l’entourage de Garrett, elle commence à bouillir intérieurement et à le fuir. Ça me va. Puis, elle se dispute et se met à crier après lui (il fait la même chose) et ensuite, comme si rien n’était la pression redescend et ils se réconcilient sous l’oreiller… Heu. J’ai loupé un truc ? Comme je le disais plus haut, elle pardonne vite et ne s’accroche pas à son bout. C’était quand même quelque chose qui mériterait la sortie de la tronçonneuse. Rire.

D’autre part, je pense à Snoopy. Je ne peux pas vous en dire plus, mais disons que je n’ai pas adhéré à cette réaction. Finalement, la relation de Garrett et Callie est allé trop rapidement à mon goût. Je comprends qu’ils aient vécu toutes les premières fois ensemble. Néanmoins, Emma Chase aurait pu prendre son temps pour permettre aux personnages de remonter la pente. Cela fait quand même vingt ans qu’ils ne sont pas vu.

Concernant le style d’écriture d’Emma Chase, il est addictif et coulant. Le contexte est plus qu’intriguant. En toute franchise, c’est une lecture qui est dépourvu de surprise. Sans prise de tête, on enchaîne les chapitres l’un après l’autre. Au niveau des concepts, j’ai trouvé qu’Emma Chase avait bien ciblé les enjeux. D’autant plus que la durée entre les événements s’enchaîne sans arrêt. Ce qui apporte un manque de profondeur et d’intensité au contexte et aux émotions des interlocuteurs.

Un dernier mot ?

En conclusion, le premier tome de « Love Lesson » est une lecture plus que simpliste et prévisible. Une romance rapido presto dont la complicité sentimentale n’est pas assez approfondie en épaisseur. Un retour sur les bancs de l’école, un humour à la fois drôle et sexy. Pourvu de près de trois épilogues, ce qui permet à la conclusion de se boucler définitivement, et d’une narration à deux voix, on se laisse immerger facilement dans les pensées de Garrett et de Callie. Il va de soit que je vous conseille le premier opus de « Love Lesson », j’espère qu’il vous plaira. Pour ma part, je compte bien découvrir l’idylle de Dean, le meilleur ami de Garrett.

#Sara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s