Chronique sur Mon daredevil à moi de Laury Benero

Mon daredevil à moi

Note : 9/10

« Je le dévisageai, interdite, m’attendant presque à ce qu’il sorte le masque de Daredevil de derrière son dos. Comment était-il possible que je ne m’en sois pas rendu compte avant ? Sa voix, sa carrure et sa présence dans la salle d’escalade, tout collait et, pourtant, je n’avais rien vu. »

Alexia

Résumé : « Depuis qu’elle a déménagé à Bordeaux pour ses études, tout se bouscule dans la vie d’Alexia.

À commencer par cette soirée costumée sur le campus où elle s’est retrouvée à embrasser un parfait inconnu déguisé en Daredevil. Ce baiser magique la hante tellement qu’elle part à la recherche de son homme masqué. Mais entre les cours, sa colocataire et Matt, son partenaire d’escalade agaçant, ce n’est pas gagné d’avance…

Non, la vie n’est pas si simple à Bordeaux et, pourtant, Alex ne s’est pas sentie si vivante depuis des années.

Peut-être arrivera-t-elle même à laisser son passé derrière elle. »

Mon Avis

Pour commencer, je remercie chaudement Evidence Éditions, mon partenaire littéraire, pour l’envoi du service presse ainsi que de leur confiance en moi et en mon blogue.

Moi qui connais Daredevil de loin, je devrais avoir honte… Rire. Vous ne savez pas à quel point, je me sens de ne pas en savoir plus sur… enfin… sur lui. C’est un héros ou un méchant ? Vous voyez, je ne sais rien de rien. Bref. Passons à la suite, voulez-vous ?!

DES PIQUES VERBALES AUSSI TAQUINES QUE SÉDUISANTES…

Mouhahahaha… À travers leur joute, je me suis plus que régalé. Ces deux-là ne peuvent pas s’empêcher de sauter à la gorge de l’autre. Mathieu et Alex entretiennent une relation qui ressemble étrangement à une complicité entre un chien et un chat. Et pourtant, qui sait ?! Peut-être que derrière ces nombreuses chamailleries se dissimule une attirance plus que physique. Au fil des pages, on les voit évoluer psychologique tout comme le lien qui les entrelace.

Dans « Mon daredevil à moi », on fait la connaissance d’Alexia, Alex pour les intimes, une jeune femme de dix-neuf ans qui étudie à l’université. Afin de soutenir Lily, sa meilleure amie, pour son concert privé, Alexia prend la décision d’aller à une soirée costumée qui se déroule sur les lieux de son campus. Pas très à l’aise autour de toutes ces personnes, la jeune femme va rapidement faire une altercation plus que surprenante. En effet, son chemin va croiser celui d’un inconnu déguisé en Daredevil. Subjugué par son charme et son aura, elle décide de lâcher prise le temps d’un baiser fougueux et papillonnant. Toutefois, lorsque la réalité la rattrape, Alexia s’échappe des bras de cet homme dont elle se sentait en sécurité.

Depuis cette soirée, la jeune femme ne peut s’empêcher de penser constamment à ce baiser qu’elle a échangé avec ce Daredevil. Hanté par ce doux contact, elle ne désire qu’une seule chose. Retrouver cet homme avec qui elle a échangé ce court instant de bonheur. Pour ce faire, avec l’aide de Lily, Alexia va partir à la recherche de ces lèvres qui ne quittent plus ses pensées et tenter de lever le voile sur ce drôle de mystère. Et si finalement, celui-ci qui se cache derrière le masque de Daredevil est plus proche qu’elle ne croît ? Parviendra-t-elle à surmonter ses blessures émotionnelles ?

UNE HÉROINE ATTACHANTE…

En dépit du fait qu’Alexia avait l’air totalement perdu sur un chapitre sur deux, je me suis tout de même laissé captivé par sa personnalité. Simple et sérieuse, c’est également une passionnée d’escalade. Effectivement, elle n’hésite pas à nous transporter dans des aventures aussi comiques que compétitives lorsqu’elle se plonge tête baissée dans ce qu’elle aime. À travers son esprit, on comprend que l’escalade est un sport qui l’anime.

D’autant plus que c’est une aussi une fille à fleur de peau qui dissimule sa vulnérabilité en arrière de son tempérament de feu. Sans filtre, elle dit constamment ce qu’elle pense à voix haute. Cependant, elle est pourvue d’un grand cœur et d’un bon sens de l’humour. Alexia est comment dire… C’est une interlocutrice complète. C’est une femme dynamique et forte, mais qui possède des imperfections plus que présentes. Ce qui finalement la rend plus intéressante.

En ce qui concerne la plume d’écriture de l’auteure, je l’ai trouvé fluide et bien rythmée. J’ai aimé découvrir l’univers de l’escalade. Il faut dire que l’on ne voit pas cela tous les jours. Faire ce sport était instructif et relaxant, je trouve. J’en ai déjà fait, cela nous permet de nous focaliser uniquement sur nos pensées et notre respiration. Ainsi, par le biais des descriptions, Laury Benero nous entraînait au sein de la réalité de ceux et celles qui pratiquent l’escalade. Génial ! Sans aucun doute, « Mon daredevil à moi » est un roman qui se lit rapidement et tout aussi facilement. Étant une narration à une voix, on ne peut s’empêcher d’établir une connexion avec le protagoniste principal.

Un dernier mot ?

En somme, « Mon daredevil à moi » est une œuvre littéraire à bouquiner. Loufoque, on ne peut pas rester de marbre face au sens de l’humour de Mathieu et Alexia. Ils apportent tout les deux une touche de piquant au roman. Sans compter que Laury Benero aborde de certaines thématiques plus qu’importantes, telles que la confiance, le dépassement de sa propre personne, la rédemption et les agressions sexuelles. Une romance qui comporte des personnages hauts en couleurs et de l’amusement. Une douce calligraphie que j’espère retrouver dans un autre livre. « Mon daredevil à moi » est une agréable lecture que je vous recommande, j’espère qu’elle vous plaira.

#Sara

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s