Chronique sur La dame de Knox tome 3 : L’insoumission de Sonia Alain

La dame de Knox tome 3

Note : 13/10

« – Je veux retourner chez nous ! le supplia-t-elle d’une voix qu’il reconnaissait à peine. Par pitié… Joffrey… implora-t-elle de nouveau avec désespoir.

Ce cri du cœur l’atteignit de plein fouet. Les larmes aux yeux, il l’étreignit si violemment qu’il lui arracha une plainte.

Relâchant son emprise, il tenta de lui faire entendre raison.

– C’est impossible ! déclara-t-il accablé. Anne, il faut attendre.

En la sentant se raidir contre lui, il la maintint captive dans ses bras. Il ne souhaitait nullement qu’elle s’écarte de lui ou qu’elle le voie dans cet état. Il savait qu’il la blessait cruellement par son refus d’obtempérer, mais il était piégé. Il ne pouvait agir autrement. Parvenant à se ressaisir au prix d’un immense effort, il ravala la boule qui s’était formée dans sa gorge.

– Je vous ai promis de tous vous ramener dès que possible. Vous devez avoir confiance en moi, Anne, je vous en conjure !

– Non… gémit-elle contre son torse. La situation n’est plus la même ! Nous ne pouvons plus demeurer ici, sinon, ils finiront par tuer l’un d’entre nous ! poursuivit-elle en tentant de le repousser.

– Non ! s’écria Joffrey d’une voix puissante. Je ne permettrai pas qu’une telle horreur se produise ! Anne… rétorqua-t-il en faisant basculer sa tête vers l’arrière afin de croiser son regard. Vous resterez tous dans mes appartements, nos gens assureront votre protection. Vous n’irez pas dans le harem, et plus personne dans ce palais ne sera autorisé à vous approcher. »

Anne & Joffrey

Résumé : « En 1349, la guerre qui perdure entre la France et l’Angleterre ne cesse de faire des victimes dans les deux camps.

Forcée de fuir vers des contrées lointaines, Anne de Knox se verra obligée de faire face à une culture opposée à la sienne. Comment affronter la dure réalité des harems que veut lui imposer son époux, mais surtout, comment protéger ses enfants dans cet environnement hostile ? Hélas, quand celui qu’elle aime prend le rôle de cheikh auprès d’un sultan, il devient un tout autre homme. Quelqu’un qui lui est totalement étranger.

Pendant ce temps, en France, le passé trouble de Joffrey de Knox refait surface, fragilisant le lien qui l’unit à Anne. La jeune femme devra regagner la cour du roi afin de se battre pour préserver ce qui lui appartient de droit. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller par dévotion pour Joffrey ? L’amour à lui seul sera-t-il suffisant pour contrer la haine que leur voue Rémi, le demi-frère bâtard de Joffrey, ainsi que la soif de vengeance de Ghalib et du roi d’Angleterre ? »

Mon Avis

Pour commencer, je voudrais remercier chaleureusement Sonia Alain pour sa jolie petite dédicace à l’intérieur. Rempli de mystère, elle est également adorable.

Lorsque je suis allé au salon du livre de Montréal, il y a deux ans et que j’ai vu que le troisième opus de « La dame de Knox » était sorti et présent à l’événement, je n’ai pas hésité à sauter dessus. Moi qui avais ADORÉ la série historique, il m’était impossible de partir sans lui. Ainsi, une chose en amène une autre… Je l’ai acheté, sans aucune hésitation. Et en toute franchise, je suis contente de l’avoir fait.

Être de nouveau plonger dans cet univers m’a permise de retrouver les personnages principaux ainsi que la calligraphie de l’auteure. Seigneur que tout cela m’avait manqué. Une suite que j’attendais impatience, sans aucun doute. Un coup de cœur tout aussi ravageur que puissant. 

UNE AVENTURE ÉPIQUE AU CŒUR DE L’ORIENT…

Lors de ce troisième opus, Sonia Alain nous emporte vers l’Orient, mais plus précisément vers les pays arabes. Une culture différente tout comme les lois du pays. L’écrivaine a su me faire voyager dans ce nouvel environnement hors du commun. À l’aide de ses mots, Sonia est parvenue à me faire découvrir la civilisation islamique. Ayant des origines chrétiennes et arabes, j’ai pu bouquiner des détails importants, dont certains m’ont énormément révolté, de la religion musulmane. Époustouflant !

UN COCKTAIL DE SUJET…

Comment ne pas se laisser emporter par nos émotions ? En effet, Sonia Alain nous offre un dangereux mélange où la passion, l’érotisme, la contrainte, l’amour en sont les principaux ingrédients. « La dame de Knox » est une trilogie intéressante qui regorge de péripéties aussi hasardeuses les unes que les autres.

D’autant plus qu’il est possible de suivre Anne et Joffrey sur plusieurs années. En outre, j’étais très surprise lorsque j’ai lu combien de temps ils étaient mariés. Pour moi, cela paraissait comme si c’était des heures, mais pour eux, plusieurs années ont passés. Cela peut paraître bizarre et incompréhensible… Mais, au contraire, selon mon point de vue, ça rend l’histoire plus complète. En plus, cela nous permet également de voir ce qu’il s’est produit lors de ces nombreuses années.

Dans « l’insoumission », on retrouve Anna et Joffrey, qui se retrouve en contrée lointaines après avoir pris la fuite face à leur ennemi. Afin de sauver sa famille, Joffrey n’a pas d’autre choix que d’amener Anne et les enfants en Orient. Reprendre sa place en tant que Cheikh ne sera pas de tout repos ni lui ni pour son épouse. C’est alors que la dame de Knox et ses trois jeunes poupons feront face à des habitants hostiles, une culture différente et des redoutables femmes des harems. Alors qu’elle apprend que son époux devra redevenir cet être infâme qui vivait sur cette terre, Anne comprend qu’elle devra aussi partager Joffrey avec les concubines. Arrivera-t-elle à s’adapter à ce milieu où la corruption et les dangereuses machinations sont prédominantes ? Parviendra-t-elle à garder Joffrey auprès d’elle ? Ou s’éloignera-t-il d’elle afin de la protéger de lui ? Quant la tension ne cesse de grimper, Anne arrive à voir une facette cachée de son époux. Celle qu’elle ne croyait jamais revoir. La bestialité. Comment la jeune dame peut-elle protéger les siens et ses enfants dans cet environnement inconnu ? Anne et Joffrey progresseront-ils ensemble afin de faire face à l’adversité ? Et si les contretemps venaient à les séparer ? Entre les complots, les tentatives d’assassinat, les avances des concubines et les horribles machinations de la part d’un espion, Anne et Joffrey obtiendront-ils enfin leur fin heureuse ?

En ce qui concerne la plume d’écriture, elle est toujours aussi addictive et agréable à lire. Captivant, Sonia Alain fini toujours par nous enfouir dans un ouragan d’agitations, de sensations fortes et de serrements de cœur. Bien maîtrisé, les détails et les termes laissent facilement place à l’imagination. Dès les premières pages, j’ai été envahi par une grande excitation, j’avais si hâte de découvrir ce qui se cachait derrière ce troisième tome.

DES INTERLOCUTEURS EXCEPTIONNELS ET RAFRAICHISSANTS…

Bien entendu au cours de cette lecture, on retrouve Anne, cette jeune femme a tant évolué depuis le premier opus. Vivant dans une existence qu’elle ne désirait pas, elle a été forcée de se marier à Joffrey de Knox, ce redoutable et sanglant guerrier anglais. Pourtant, Anne est parvenue à s’acclimater et à se frayer un chemin aux côtés de son époux. Ainsi, au fil des tomes, cette dame, au caractère de feu, s’est endurci afin de pouvoir prendre les bonnes décisions et pour pouvoir être à la hauteur de la personnalité de Joffrey. Tenace et brillante, Anne a su faire face aux difficultés et aux conséquences dû à son union avec l’anglais. En outre, ces années lui ont aussi permis à se faire respecter des autres, notamment les soldats de la propriété des de Knox.

UNE ÉVOLUTION PSYCHOLOGIQUE HORS DU COMMUN… 

Dans « l’insoumission », Anne se transforme et laisse tomber ses convenances pour devenir une femme qui s’aime telle qu’elle est et qui est d’ailleurs en accord avec son corps. Une belle métamorphose, vous ne croyez pas ?! Quant à Joffrey, il est toujours aussi impulsif et robuste, mais il est désormais doux. Anne est entrée dans sa vie telle une force de la nature. Grâce à elle, il a pu connaître les joies du grand amour. À son contact, Joffrey s’est senti flétrir et pour la première fois de sa vie, il n’a eu besoin de se cacher derrière son masque de fer, celui de l’homme froid et sans scrupule. Néanmoins, lorsque son épouse et ses enfants sont en danger, ce guerrier anglais n’hésite pas une seule seconde à faire tout ce qui faut pour les protéger. Pour ce faire, dans ces moments, Joffrey n’a pas d’autre choix que de redevenir ce véritable farouche combattant.

Ensemble, ils se complètent parfaitement. Cela se voit qu’ils ont été faits pour se mouler l’un à l’autre.

Un dernier mot ?

Finalement, « la dame de Knox » est une trilogie à ne pas manquer. N’hésitez pas à vous plongez dans cette superbe histoire historique. Évidemment, les feuilles défilaient rapidement, je n’ai même pas vu le temps passer tellement que j’étais absorbé par le contenu. Sonia Alain nous fait voyager dans des contrées lointaines là où le danger est partout. Anne, une héroïne dont j’ai eu le coup de cœur, a su laisser tomber tout ce que l’on lui avait appris afin de reprendre sa vie en main. Joffrey, est un personnage que je ne risque pas d’oublier, il est parvenu, à certains instants, à me faire crier au meurtre, et à d’autres, à me faire verser des larmes. Ses déclarations étaient si belles… Rire. Seigneur, « la dame de Knox » est une des meilleures sagas de l’époque que j’ai lues et croyez-moi, je n’en lis très peu. Il va sans dire que je vous conseille FORTEMENT cette trilogie, j’espère qu’elle vous plaira autant qu’elle m’a plu.

#Sara

Un commentaire sur « Chronique sur La dame de Knox tome 3 : L’insoumission de Sonia Alain »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s