Chronique sur Innocence Condamnée de Charlie Genet

Innocence Condamnée

Note : 9,5/10 

« L’atmosphère de la pièce est devenue lourde. Les pupilles bleues de Roxanne ont viré à l’orage et son visage est fermé. J’ai l’impression d’être une souris prise au piège par une chatte en pleine chasse. Ou plutôt un rat, un rat pouilleux qui vient de provoquer la mort en face. 
– Je ne vais le demander qu’une seule fois, et vous allez me répondre avec sincérité, sinon… 
– Sinon quoi ?  
Merde ! Pourquoi ne sais-je pas fermer ma gueule ? Je continue de la défier. Ce petit bout de femme est peut-être d’apparence inoffensive, mais mon instinct de survie me dit de ne pas me fier à mes yeux.  
– Sinon, je pourrais bien me montrer très convaincante. 
Des scènes torrides me viennent en tête. 
– Pas de cette façon, Butler ! gronde-t-elle. Dois-je vous rappeler qu’à part moi, personne ne veut de vous vivant ?  
Elle est si sexy lorsqu’elle est en colère, j’aimerais la serrer contre moi, détacher sa chevelure rousse et l’empoigner pour l’embrasser. Je suis un grand malade, je pense à la baiser, alors qu’elle me menace. Je déglutis, si je veux qu’elle croie en mon innocence, je dois être honnête avec elle et ça commence par lui dire ce que je pense avoir vu et arrêter de fantasmer en sa présence !  
– Je vous ai vue avec Dante Loucas, l’autre jour. 
C’est à son tour d’avoir des problèmes pour avaler sa salive. Une gêne sans nom mêlée de peur traverse son visage. Elle tortille ses mains. Je n’ai donc pas rêvé, elle a des penchants bizarres. 
Elle recule vers son bureau et détache ses cheveux. Elle les ébouriffe pour chasser sa nervosité. Ce geste est si beau, elle est magnifique, envoûtante. J’aimerais tellement contempler ces longues mèches de feu étalées autour de son visage submergé par la jouissance.  
Ce n’est pas possible, je suis un pervers ! 
– Vous n’auriez pas dû voir ça, souffle-t-elle. » 

Roxanne & Zachary 

Résumé : « Enfermé à perpétuité, Zachary doit survivre pour prouver son innocence. La tâche s’avère plus compliquée encore lorsqu’il finit à l’infirmerie, à peine quelques heures après son incarcération.  

Pour Roxanne, vampire centenaire, le poste de médecin au pénitencier d’état de Louisiane n’est pas vraiment une vocation, mais plutôt une nécessité pour mener ses projets à bien. Lorsqu’on lui emmène le nouveau détenu, elle ne se doute pas que son secret va être en danger.  

Entre quête de vérité et vengeance, l’amour a-t-il sa place ? »

Mon Avis 

Pour commencer, je remercie les Éditions Elixyria pour l’envoi ainsi que l’auteure pour la petite dédicace. Un bel achat dont je suis contente d’avoir fait.  

Allons-y, parlons de cette croquante histoire fantastique… Mon dieu, quel mauvais choix de mots, Rire ! Avant d’entamer ma lecture, j’étais déjà très attiré par le résumé et la couverture. Bon, j’avoue les yeux profonds de Zachary ont également fait jouer dans la balance. Mais, ce bleu… OH MON DIEU ! Hum, où en étais-je ? Ah, ressaisit toi… Ça y est ! Mon attirance pour ce récit était plus qu’évident. Sans compter que c’est un genre fantastique, mon premier amour, quoi demander de mieux ?  

Toutefois, étant donné que je n’avais jamais bouquiné les écrits de Charlie Genet, je ne savais pas si j’allais apprécier ou pas. Que voulez-vous, il faut bien se lancer dans la vie ? Et sans réfléchir, c’est ce que j’ai fait. Honnêtement, « Innocence condamnée » est une lecture qui se lit facilement. D’autant plus que la calligraphie de l’écrivaine est captivante. Alors, convaincu ? Rire ! 

Vous savez à peine que j’avais commencé que les pages ne cessaient de défiler aussi rapidement que la vitesse à laquelle Sonic the Hedgehog s’élance. Sans aucun doute, Charlie Genet est parvenu à échafauder une intrigue intéressante où la magie, l’amour, la vengeance se mélangent parfaitement avec le genre fantastique. À travers les lignes, l’auteure nous amène au cœur de Louisiane dans la vie de la Nouvelle-Orléans… Mais, quelle belle métropole, je rêve d’y aller en personne.  

DES PERSONNAGES PRINCIPAUX AUSSI DIFFÉRENTS QUE L’EAU ET L’HUILE…  

Autrement dit, concernant les interlocuteurs, chacun possède son propre caractère et c’est ce qui le rend détestable ou attrayant aux yeux de tous. Certains ont un tempérament rempli d’humour et de bonté… Coucou Zachary. Rire ! Et d’autres sont soient épouvantables ou nébuleux. Un bon mélange ! 

Dans « Innocence condamnée », on fait la connaissance de Roxanne, une jeune femme qui cache un lourd secret. Âgée d’une bonne centaine d’années, elle a été transformée, par Alistair, son créateur, alors qu’elle approchait douloureusement de la mort. Et si leur rencontre n’était un hasard ? Pourquoi l’a-t-il vampirisé ? Ayant appris à contrôler ses pulsions meurtrières et sa soif de sang grâce à l’aide d’Alistair, Roxanne peut désormais vivre dans la société comme une personne normale. Toutefois, au plus profond d’elle, la jeune femme ressent un grand désir de vengeance. En effet, avant sa transformation, un individu malsain lui a subi les pires monstruosités et depuis ce jour, elle n’a plus qu’une idée en tête : le retrouver et le tuer.  

C’est en se retrouvant maintenant dans la ville de la Nouvelle-Orléans à une autre époque que Roxanne doit s’adapter. Ainsi, ne voulant pas faire de mal à des personnes innocentes, la jeune femme est devenue médecin dans la prison d’Angola, un lieu où les pires criminels se retrouvent enfermer. Pourtant, elle n’a pas choisi cet emplacement par hasard. Évidemment, il se pourrait que Roxanne trouve certaines informations qui lui permettront de se venger. Jusqu’à présent, aucune personne ne posait de questions sur elle… Néanmoins, c’était avant l’arrivée d’un nouveau détenu. Lorsque Roxanne pose ses yeux sur Zachary, elle y voit aucune émotion négative, mais c’est en le voyant de jour en jour que Roxanne va comprendre que son secret sera bientôt exposé. Trouvera-t-elle en lui un allié ou un ennemi ?  

Zachary est un homme qui provient d’une relation entre deux personnes de culture différente. Grandissant dans ce monde où il est rejeté par les deux communautés, dû à son métissage, il essaie de survivre dans la vie sans faire attention à tous ces préjugés. Mais, une rencontre risque bien de le mener droit vers les abymes de l’enfer. Entraîné, malgré lui, dans des magouilles dangereuses et pas très nettes, Zachary sera traqué tel un animal sauvage pour un geste qu’il n’a commis. Désormais, condamné à la perpétuité pour un crime dont les preuves sont injustes et fausses, Zachary devra se rendre à l’évidence que tout a été planifié pour qu’il meurt en prison. Pourtant, à la dernière minute, il se fait transférer à la prison d’Angola là où les plus cruels individus se trouvent. Pourquoi ? Son transfert est-il justifié ? Et si c’était une ruse ?

Arrivé à destination, Zachary se rend compte que pour survivre en ce lieu, il devra se battre pour lui et pour prouver à tous son innocence. Blessé à peine quelques heures après son incarcération, il est amené à l’infirmerie pour se faire soigner. C’est à ce moment que Zachary rencontre Roxanne, la docteure de la prison. Avant de faire plus en ample connaissance avec elle, il se croyait seul, mais avec cette jeune femme a ses côtés, il se pourrait que la roue tourne. Plus Zachary passe du temps à discuter avec Roxanne et plus il ressent une forte attirance pour elle. Arrivera-t-il à démontrer son innocence ? Et lorsqu’il apprendra le secret de Roxanne, que fera-t-il ? L’aimera-t-il encore plus ou au contraire, essaiera-t-il de la tuer ?  

Concernant la plume d’écriture de Charlie Genet, elle est aussi fluide qu’un ruisseau. Addictif, on se laisse facilement happé par l’univers fantastique qui domine le roman. L’histoire, en elle-même, est bien ficelé du début jusqu’à la fin. L’auteure nous montre, à travers les pages, que les mensonges sont souvent présents pour une bonne raison, qu’ils sont là pour cacher une vérité encore plus douloureuse qu’elle ne l’est déjà. Sans compter que plus on approche des dernières feuilles et plus on se demande ce qu’il va se passer, par rapport à leur couple. N’oubliez pas que Zachary est humain et Roxanne est un vampire. Dans « Innocence condamnée », les mots amour et éternel deviennent de plus en plus importants alors qu’on se rapproche de la finale. On se demande ce que la jeune femme va faire au niveau de sa relation amoureuse avec Zachary. C’est un problème qui ne cesse de tourmenter l’esprit de Roxanne depuis sa rencontrer avec son amant.  

Aussi, par le biais de la narration à deux voix, on est cramponné à leur pensée et à ce qu’ils ressentent pour l’un et l’autre. L’action, de l’action, de l’action… Il y en a, ça c’est certain. J’ai dévoré ce récit, je n’ai ressenti aucun ennui au courant de ma lecture. C’est peut-être à cause des nombreux rebondissements que nous offre Charlie. L’écrivaine ne nous laisse pas reprendre notre souffle, on a l’impression de suffoquer… Rire !  

Par contre, il y a juste un microscopique bémol qui m’a quelque peu laissé bouche bée. La finale ! Celle-ci était un peu trop rapide surtout après ce qui leur est arrivé… J’ai apprécié cette conclusion, mais disons que c’est aller vite en besogne.  

« INNOCENCE CONDAMNÉE » UNE HISTOIRE À CROQUER SANS MODÉRATION…  

Un dernier mot ?  

Une œuvre littéraire qui se caractérise par son univers fantastique. Passionnante jusqu’à la fin, « Innocence condamnée » comporte aussi des protagonistes sont attachants et effroyable qui se dévoilent au fil des pages. Charlie Genet possède un talent extraordinaire pour l’écriture. Honnêtement, ce bouquin en est la preuve. Je ne vous cache pas que j’ai également ressenti quelques frissons par rapport à certaines situations. Et je ne vous parle de la magie vaudou, mon dieu, j’avais l’impression de visionner une série télévisée. Si vous êtes fan des créatures vampiriques, de sorcellerie, de monde fantastique, d’une relation entre deux êtres différents et pourtant si semblables, je vous recommande fortement « Innocence condamnée ». Il va sans dire que je compte lire les autres publications de Charlie Genet… Un petit oiseau m’a murmuré à l’oreille que l’auteure reviendra très, mais très bientôt !  

#Sara

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s