Chronique sur Fire Love de Nathalie P.

Fire Love

Note : 10/10 

— Tu es prête pour une nouvelle relation ? demande-t-il d’une voix rauque.  

Je hoche la tête vigoureusement.  

— Je crois que oui, chuchoté-je.  

— Tu crois ?  

Je n’arrive pas à le regarder, baisse ma tête. Il la relève aussitôt, d’un doigt sous mon menton.  

— Non, mon ange, j’ai besoin de savoir que tu en es sûre. Je ne peux plus rien laisser au hasard, dit-il en faisant courir son pouce sur ma lèvre inférieure. J’ai déjà perdu trop de temps. Je veux partager un bout de ma vie avec quelqu’un qui croit en moi, en nous. J’ai besoin d’être certain.  

Je reste… sans voix.  

— Madison ?  

— Tu peux l’être, déclaré-je les yeux plongés dans les siens. ” 

Ethan & Madison 

 Résumé : “ Séduisant, arrogant et rebelle, Ethan est-il le diable en personne ? Est-ce pour cela qu’il m’a attirée ?  

J’aurais pu trouver bien mieux que ce boulot de serveuse dans un bar de motards, j’aurais pu ne jamais le rencontrer… et je n’aurais pas eu à subir ses excès, sa jalousie, sa folie. ” 

Mon Avis 

Avant tout, je remercie Éditions Elixyria, mon partenaire littéraire pour l’envoi. Je suis vraiment contente de l’achat que j’ai fait. 

Aussitôt commencé et aussitôt terminé. Un bouquin pareil ne se lit pas à plusieurs reprises, il faut le faire d’un seul coup. À travers ce roman, je me suis rendu compte que la phrase “ être fou amoureux ” prenait littéralement une autre connotation. En effet, là où la possessivité et l’obsession s’entrelacent, ce type de phrase prend tout son sens. Une magnifique calligraphie qui ouvre sur un univers prenant et intriguant. 

Au niveau des personnages principaux, on apprend à les découvrir au fil des pages. Sans compter que c’est le premier livre de Nathalie P. que je découvre, alors je vous avoue que je n’ai pas été déçu par cette pétillante pépite d’or. J’en sors toute retourner, surtout après la conclusion que l’auteure a offerte… Mais, c’est quoi ça !? En lisant “ Fire Love ”, j’ai pu percevoir une romance fusionnelle, mais courte ainsi qu’une profonde vulnérabilité provenant de la personnalité d’Ethan et de Madison.  

Cependant, quand la passion et l’amour exclusif se mélangent avec la tentation et la psychose, cela donne un cocktail nommé “ Fire Love ”. J’ai vraiment aimé le fait que l’écrivaine aborde le sujet de la possessivité, malgré le fait que cela soit attrayant et malsain, cela est quand même une idée peu évoquer. Malheureusement, je suis resté sur ma faim, la conclusion du premier tome nous laisse croire qu’il y aura un second opus, mais que voulez-vous… ? Nous ne pouvons pas tout prévoir… Rire.  

Dans “ Fire Love ”, nous faisons la connaissance de Madison, une jeune femme de vingt-huit qui a mise à la porte, suite après qu’elle ait refusé les horribles avances de son patron. Aussi, elle n’a pas d’autre choix que de se rentrer chez elle dans l’atmosphère hivernale. Frigorifiée et marchant à talons hauts, c’est en s’étendant de tout son corps, après avoir perdu le talon de sa chaussure, qu’elle fait la rencontre d’un homme aussi séduisant qu’un geyser. Humilié, elle ne peut s’empêcher de dire ce qu’elle pense à cet inconnu qui se croit tout permis. Ainsi, afin de survivre, Madison prend la décision de postuler en tant que serveuse dans un bar… C’est alors qu’elle revoit le mystérieux inconnu rencontré dans la rue qui n’est aussi que le patron du “ Fire D. ”. Afin de lui montrer ce qu’elle connait dans le milieu, Madison lui concocte une spécialité de la maison qui réussit à lui faire décrocher le poste.  

À partir de cet instant, un jeu du chat et de la souris va se mettre en place entre les deux individus. Madison résiste dur comme fer au charme d’Ethan, jusqu’à ce que finalement, elle décide de se laisser aller à cette frénésie dévorante. Toutefois, elle n’hésite pas à tenir tête à son séduisant biker afin de lui démontrer qu’elle a également des sentiments ainsi que de lui faire savoir qu’elle déteste se faire traiter comme une chose. Alors que les dangers ne cessent de déséquilibrer l’harmonie de leur relation, la folie d’Ethan ne se détache pas. Qu’arrivera-t-il lorsqu’il aura atteint le point de non-retour ? L’amour ne se commande pas, mais est-il éternel ?  

Ethan est un homme de trente-deux ans qui a beaucoup souffert lors de son enfance. Ayant manqué d’amour durant toute sa vie, il est devenu instable émotionnellement. Désormais, Ethan est possessif et obsessionnel. On a l’impression qu’il a un trouble de bipolarité dû son humeur changeante. Puis, lorsqu’il rencontre cette belle brune, un désir de la faire sienne voit le jour. Alors, quand Madison franchit les portes de son bar, il décide de se jeter à l’eau et de la séduire. Sans compter que le tempérament de feu de la jeune femme accentue son attirance pour elle. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger “ son ange ” des individus qui voudront lui faire du mal.  

Concernant le style de l’auteure, elle est fluide et addictive à lire. Je me suis laissé happé par cet univers rempli de bikers et de passion. Nathalie P. est parvenu à me faire rager, rire comme une folle et à me faire chavirer. D’après moi, on ne ressort pas complètement indemne de cette lecture. Elle nous faire vivre des virages à trois cent soixante degrés. Malgré le fait que j’aurai voulu avoir quelques pages de plus, “ Fire Love ” est un coup de cœur.  

À l’aide de ces nombreuses péripéties, elle nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. C’est une vraie montagne russe ! Un beau régal à dévorer. Une histoire ombrageuse où un couple entretienne une relation amoureuse passionnelle et toxique. Aussi, à travers les pages, on suit l’évolution du couple que ce soit émotionnellement ou autre. Au niveau de la narration, celle-ci est à deux voix, on retrouve donc le point de vue de Madison et d’Ethan. C’est effectivement une bonne chose, car on en apprend un peu plus sur leur passé et sur les émotions qu’ils ressentent pour l’un et l’autre.  

Un dernier mot ? 

Une œuvre littéraire où l’univers des motards est intense tout en étant doux. Celui-ci n’est pas aussi violent comme dans certains autres romans. Un cocktail concentré de frissons et d’amour qui vous offrira des sensations fortes. Un récit magnifique que j’ai adoré découvrir au fil des pages… Néanmoins, la finale me trouble, car je ne peux juste pas croire que ce “ Fire Love ” se termine ainsi. En concluant, je vous conseille fortement cette histoire, comme première lecture, celle-ci n’est pas mal à bouquiner.  

#Sara

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s