Chronique sur OMG ! tome 1 : « Écris-moi si tu peux ! » de Catherine Bourgault

OMG tome 1

Note : 9/10

« — Bon, cet iPod, on le regarde ? propose-t-elle.

Évidemment, elle me le prend des mains. Elle fait toujours ça quand je ne réagis pas assez vite à son goût! Avec Emma, il faut que ça roule ; il n’y a pas de temps à perdre. Quelques secondes plus tard, elle fronce les sourcils et incline la tête sur le côté – comme si ça l’aidait à réfléchir.

— Quoi? lancé-je.

— Attends une minute…

Mon amie examine l’appareil sous toutes ses coutures. Ensuite, elle l’approche de son visage et scrute la vitre en la grattant avec son doigt.

— Il y a un truc qui cloche ! clame-t-elle. Tu es certaine qu’il est neuf ? Il y a des égratignures sur l’écran.

Ma «balloune » de joie pète d’un coup. Pouf ! Sceptique, je me penche pour mieux voir ce qu’Emma me pointe de son ongle bleu. Mais non, c’est sûrement une poussière. Ma mère ne m’a sûrement pas acheté un iPod usagé, quand même… Merde ! Emma a raison: la vitre n’est pas parfaite. Elle est même un peu sale. En regardant de plus près l’étui, je remarque qu’il est usé sur le côté.

— Je ne sais pas où ma mère l’a acheté.

À bien y penser, ce ne serait pas étonnant qu’elle l’ait pris dans un magasin vendant de l’usagé. Elle n’a pas beaucoup d’argent. Bon, ce n’est pas si grave, que j’essaie de me convaincre devant mon amie riche qui change sûrement d’iPod tous les ans et qui collectionne les étuis de toutes les couleurs pour les agencer à ses vêtements. Au moins, maintenant, j’ai un iPod, moi aussi.

Emma pianote si vite sur l’écran que j’ai du mal à suivre ce qu’elle fait. Après ce qui me semble une éternité, elle me regarde la bouche ouverte. Je constate alors l’absence de plombage sur ses belles dents blanches et droites.

— Quoi encore ?

— Non seulement ton iPod est usagé, mais il n’a pas été réinitialisé !

Mon cœur bat aussi vite que si elle venait de m’annoncer qu’une bombe allait sauter. En fait, à voir sa tête, ça a presque l’air de ça.

— Qu’est-ce que ça veut dire ? demandé-je, me sentant totalement nulle.

 En réalité, je n’ai pas le goût de perdre du temps à réfléchir. Allez, parle! Emma passe rapidement le bout de sa langue sur ses lèvres pour les humecter avant de cracher le morceau:

— C’est simple : ça veut dire que, dans l’appareil, il reste des photos, des vidéos, de la musique qui appartiennent à l’ancien propriétaire de ton iPod.

Oh my God ! »

Iris & Emma

Résumé : « Lorsque Iris déballe le iPod tant souhaité pour son anniversaire, elle ne se doute absolument pas de tous les secrets que renferme l’appareil. Désormais, elle ne sera plus la seule de la gang à sourire bêtement pendant que les filles regardent des photos sur Instagram ou potinent sur les réseaux sociaux. Enfin, elle aussi aura un iPod qui dépasse de la poche arrière de son pantalon ! Surexcitée par son cadeau « super-méga-génial », Iris s’empresse de l’explorer. En quelques clics, une révélation : il est usagé et n’a pas été réinitialisé ! Le lien direct vers une boîte courriel lui en apprendra beaucoup sur la vie du propriétaire précédent, un garçon. En fait, ce dernier semble avoir complètement disparu et ses amis s’inquiètent. Iris arrivera-t-elle à le retrouver ? Et s’il était plus près qu’elle ne le croit ? Obsédée par l’univers mystérieux contenu dans son gadget favori, la jeune fille sera prête à tout pour rencontrer celui qui se fait surnommer Sandman… »

Mon Avis

Pour commencer, je voudrais remercier l’auteure, Catherine Bourgault, pour sa jolie petite dédicace. Ce premier opus est un achat que je ne regrette pas.

Une littérature jeunesse prometteuse. À travers ce premier tome, j’avais l’impression de revivre mon adolescence, c’était vraiment comique à imaginer. « Écris-moi si tu peux ! » est une histoire qui ne passe pas du coq à l’âne. À l’aide de ces courtes descriptions et de ces petits chapitres, l’auteure favorise la compréhension. Élémentaire et naturel, on ne perd pas le fil dans ce premier opus. C’est un livre à lire !

Léger et cocasse, il faut fera tordre de rire à certaines situations, tout comme moi.

Dans « Écris-moi si tu peux », nous faisons la rencontre d’Iris, une adolescente de treize ans qui vit avec Sam, son grand frère, et sa mère. Lors de son anniversaire, elle reçoit, de la part de sa mère, un ipod… Toutefois, elle va se rendre compte que celui-ci est usagé et qui n’a pas été réinitialisé. Iris, avec l’aide d’Emma, sa meilleure amie, va essayer de retrouver le propriétaire de cet objet électronique. En feuilletant dans les contacts, photos, vidéos et les mails, les deux jeunes filles vont apprendre plusieurs informations qui les mèneront vers ce mystérieux inconnu. Pour ce faire, elles créées un tableau afin de retranscrire toutes les données qui leur seront utiles tout au long de leur enquête. Au fur et à mesure que leurs recherches avancent, Emma et Iris découvriront des secrets qui auraient dû rester dans l’oubli. Alors que l’amour décide de leur faire un petit tour, arriveront-elles déchiffrer ce mystère ou décideront-elles de le mettre de côté pour se consacrer à leur petite complicité amoureuse ? Réussiront-ils à découvrir le vrai prénom du possesseur ? Qui est cet énigmatique Sandman ? Que cache-t-il ?

Concernant la plume d’écriture de l’auteure, elle est fluide et agréable à bouquiner. On plonge facilement dans l’intrigue. De plus, étant donné que c’était la première fois que je lisais un des écrits de Catherine Bourgault, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais je n’ai pas été déçu. J’ai vraiment aimé ce tome initial. Ce récit est caractérisé par sa narration à deux voix. En effet, l’écrivaine aborde cette aventure à travers les yeux d’Iris et de Jacob. Non, je vous vois venir avec vos « pourquoi lui et pas un autre personnage ? », afin de connaître la réponse à cette question, vous devrez lire ce premier tome.

Un dernier mot ?

J’ai passé un excellent moment en compagnie de tous ces interlocuteurs.  Sympathique, il vous fera revivre votre adolescence. On s’attache facilement aux protagonistes, certains n’ont pas eu la vie facile et d’autre moyennement. Je compte continuer la série, il me tarde de lire la suite de leurs péripéties. Sans compter que je suis curieuse de savoir leur évolution psychologique. Il va de soit que je vous recommande « Écris-moi si tu peux ! », j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu !

#Sara

3 commentaires sur « Chronique sur OMG ! tome 1 : « Écris-moi si tu peux ! » de Catherine Bourgault »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s