Chronique sur Sur le fil écrit par Estelle Maskame

Sur le fil

Note : 8/10

« C’est Jaden qui m’accueille. Il sourit comme s’il était soulagé que je sois bel et bien venue. Il porte les mêmes vêtements mais ses cheveux sont retombés.

— Sympa, ton jean, commente-t-il.

Nerveuse, je passe les doigts sur ma cuisse à l’endroit où le jean est déchiré.

— C’est une coïncidence, dis-je en posant les yeux sur le sien, déchiré aux genoux.

— Ou alors tu copies mon style, plaisante-t-il. Viens, entre.

Je retire mes chaussures avec la sensation d’être sortie de ma zone de confort.

La maison est chaleureuse comme devrait l’être une maison de grands-parents, les lumières sont tamisées et des bougies luisent sur une étagère contre le mur. Je hume la bonne odeur de cannelle qui embaume l’atmosphère. Quelque part au fond du logis, la télévision est allumée.

— Papi se demande si tu ne l’as pas laissé gagner tout à l’heure, m’informe Jaden. Tu veux bien lui dire que tu es nulle au bowling et que tu as seulement eu de la chance ?

— Tu me demandes de mentir, Jaden ? je proteste, théâtrale.

— C’est pour la bonne cause.

Je le suis dans le couloir jusqu’à la cuisine qui sent bon les grillades.

— Kenzie est là, annonce-t-il en poussant la porte.

Nancy est en train de faire la vaisselle tandis que Terry, assis à table les mains autour d’une tasse de café, regarde l’écran plat accroché au mur.

— Coucou, Kenzie ! s’exclame Nancy en s’essuyant les mains, puis les lunettes, sur son tablier.

— Bonsoir, Nancy, dis-je à mon tour.

Ce que j’ai vu de Nancy et Terry tout à l’heure me fait conclure que je les aime bien.

— Kenzie, lâche Terry, solennel, en posant les coudes sur la table. Est-ce que tu m’as laissé gagner au bowling ? Je n’ai aucune confiance en ce que me racontent ces deux-là.

— Est-ce que je vous ai laissé gagner ? je répète, les yeux écarquillés.

Ça semble très important pour Terry, alors je secoue la tête.

— J’ai fait de mon mieux sur mon dernier coup. Mais je n’ai pas eu de chance, sinon je vous aurais battu à plate couture. Mais je ne suis pas très bonne au bowling la plupart du temps.

Je baisse les yeux pour ne pas rencontrer le regard pétillant de Jaden et j’ajoute :

— C’est pour ça qu’ils me collent derrière le comptoir, et pas sur les pistes !

Terry affiche un sourire victorieux et retourne à l’émission de cuisine sur l’écran.

— On monte, dit Jaden en attrapant deux canettes de soda dans le réfrigérateur. Criez si vous avez besoin de moi.

— Pas de souci ! réplique Nancy en lui tapotant l’épaule, les yeux sur moi.

Je le suis dans le couloir. »

Mackenzie & Jaden

Résumé : « Est-il possible de se retrouver après un an de silence ?

MacKenzie Rivers avait tout pour elle : des amis formidables, de bonnes notes et, cerise sur le gâteau, le beau Jaden Hunter qui craquait pour elle. Mais tout s’est écroulé lorsqu’une tragédie a frappé la famille Hunter. Désarmée face à la souffrance de ceux qu’elle aime, MacKenzie ne voit qu’une solution : fuir.

Cependant ses sentiments pour Jaden ne tardent pas à la rattraper… »

Mon Avis

Pour commencer, je voudrais remercier Nadia, attaché de presse chez Québec Loisirs, pour l’envoi de ce service presse.

Bon allez, je me lance… On va mettre les points sur les i et les barres sur les t… « Sur le fil » n’est pas la trilogie  » Did I mention I love you  » (DIMILY pour les intimes) et ne ressemble pas du tout à cette série. En toute franchise, c’est l’auteure qui a attirée mon regard. En effet, ayant adoré la saga DIMILY, je me suis dit pourquoi pas ?! Cependant, « Sur le fil » aborde des pensées plus sombres telles que le deuil et la mort. Vous voyez le genre ? C’est une toute autre catégorie !

Ainsi, plus je lisais le récit et plus j’avais envie de connaître le fin mot de cette histoire… Mais, j’ai été déçue de la structure de la limite. C’était une conclusion ouverte, donc plusieurs questions sans réponses me sont restées en tête.

Néanmoins, si je donne un point de vue global, je dirais que ce fût une belle expérience. D’après moi, c’est probablement grâce à certains thèmes, qui m’ont touché, que j’ai tenu mon bout jusqu’à la dernière page.  

Dans « Sur le fil », nous faisons la rencontre de MacKenzie, une jeune femme qui réussit tout ce qu’elle touche. Enfin…, c’est ce qu’elle veut démontrer aux yeux de tous. En vérité, elle vit avec sa mère qui est devenue alcoolique suite à une fausse couche. Un père qui est présent physiquement tout étant absent mentalement. Impuissant, il voit sa femme se plonger totalement dans l’alcool sans savoir comment l’aider à aller mieux, car il comprend la raison pourquoi elle s’est plongée dans la boisson. Toute aussi désarmée que son père, MacKenzie désire plus que tout que sa mère guérisse, mais elle craint la réaction de sa mère si elle décide de la secouer lourdement afin qu’elle reprenne ses esprits. Quel choix lui reste-t-il ? Entourée, elle serait prête à faire n’importe quoi pour sa petite bande d’ami(e)s, car d’une certaine façon, c’est grâce à leur soutien amical que la jeune femme parvient à garder la tête hors de l’eau. En outre,  comme si ce n’était pas suffisant, voilà qu’un événement tragique frappe la famille Hunter et tout leur entourage.

Anéantie par cette horrible nouvelle, MacKenzie prend la décision de fuir ses responsabilités et de s’éloigner de sa meilleure amie, Danielle, et de son frère, Jaden,  car elle ne sait pas quoi faire pour les consoler et les aider à surmonter leur chagrin. Une année est passée sans qu’elle ait d’échos des jumeaux Hunter et lorsque MacKenzie les retrouve… Un mur solide et bien accroché s’y est installé entre les deux côtés. Sauront-ils pardonner l’abandon de leur proche amie ? Leur complicité amicale redeviendra-t-elle telle qu’elle était avant l’accident ? Revoir son ancienne meilleure va littéralement la pousser à se remettre en question. Notamment, sur elle en tant que personne et aussi sur les sentiments amoureux qu’elle ressent toujours pour Jaden.

Jaden Hunter essaie de rester optimiste, depuis qu’il a perdu ses parents, pour le bien-être de sa jumelle. Bouleversé, il imagine souvent ce que ses parents auraient voulu qu’il fasse pour être heureux… Une chose est sûre, il doit, impérativement, continuer à vivre, même si cela est très lourd à supporter. Charmant et tendre, lorsqu’il aime une fille, il l’aime passionnément et serait prêt à faire n’importe quoi pour la rendre heureuse. C’est ce qu’il palpe pour MacKenzie. Depuis la mort de ses parents, il n’a perçu aucun bruit venant de sa part. Blessé par son absence ? Par sa fuite ? Sûrement ! Malgré cela, l’amour qu’il ressent pour MacKenzie est beaucoup trop fort. De plus, Jaden va également apprendre que l’accident qui a causé la mort de ses parents… n’était pas tout à fait un imprévu. Donnera-t-il une seconde chance à la jeune femme ? Ou lui tournera-t-il le dos comme elle l’a fait ?

Concernant la plume d’écriture de l’auteure, elle est agréable à bouquiner. C’est un bon roman, tout comme les personnages principaux, on en apprend un peu plus sur l’enquête qui tourne autour de ce fameux accident.  Mais, comme je vous l’ai précisé, la conclusion laisse à désirer… L’histoire contient une bonne intrigue qui nous donne, malgré tout, une envie à satisfaire. La curiosité, sans doute.

Pourtant, il y a des aspects, en rapport avec les gestes posés par les interlocuteurs,  dont je ne suis vraiment pas d’accord, c’est-à-dire, l’exemple le plus précis serait lorsque MacKenzie a laissée tomber les jumeaux. D’une certaine manière, je comprends sa mentalité, elle a paniqué, surtout lorsqu’on connaît sa situation familiale, mais c’était tout de même égoïste et lâche de sa part de leur avoir tourné le dos sans leur avoir donné de nouvelles et d’explications.

Un dernier mot ?

Une œuvre littéraire qui se lit facilement. Plaisant à lire, l’écrivaine nous démontre ce qu’elle dissimule dans son chapeau.  Certains protagonistes étaient intéressants à distinguer, mais il y en avait aussi que je n’avais qu’une simple envie, c’était de les secouer (hahahaha). « Sur le fil » est une histoire de seconde chance dont Jaden et MacKenzie représentent  parfaitement cette thématique en étant le couple idéal. À mes yeux, ce roman n’est pas un cliché. Il possède sa propre originalité. Jaden est vraiment une personne à part, malgré le fait que la femme qu’il aime l’est abandonné, il reste le même garçon. Sans compter que la conclusion était trop rapide à mon goût. Cependant, je suis ravie d’avoir découvert un autre livre d’Estelle Maskame, elle possède un talent qui nous donne envie de continuer à bouquiner son écriture.

#Sara

Voilà le lien internet de mon partenaire littéraire : http://www.quebecloisirs.com/

Et celui du roman en question : http://www.quebecloisirs.com/pour-les-enfants/sur-le-fil-fl10115347.html

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s