Chronique sur Au-delà des apparences : One can be two de Céline Musmeaux

Au-delà de nous

Note : 13/10

« J’ai massacré ta lettre. Pourtant, j’ai envie de la lire afin de savoir la vérité sur nous.

Je le pose sur le ventre de Rebecca en refusant d’aller plus loin.

— Fais chier !

Je prends sa main et je l’embrasse.

— Dis-moi ce que je dois faire. Donne-moi un signe.

Un bip plus puissant qu’un autre me fait relever les yeux. Je le prends comme le fameux signe que j’attendais. Mon muscle cardiaque va beaucoup trop vite quand je repose délicatement sa main.

— Très bien, Rebecca. Je vais te lire. Mais ne me déçois pas.

J’attrape l’enveloppe et je l’ouvre vivement. Je me sens mal. Cependant, je ne vais pas faire dans le sentimental en hésitant davantage. Lorsque je sors la lettre, j’ai des sueurs froides. J’ai peur de ce que je vais découvrir. Je la déplie et tout me semble flou. J’essuie mes yeux. Je garde mon calme en expirant lentement.

— Tranquille, mec… C’est juste un bout de papier.

Je me parle tout seul comme un imbécile.

J’ai combattu des incendies, j’ai géré des situations de crise, des accidents mortels et pourtant, je tremble comme un bleu devant la lettre d’une femme… Je suis vraiment trop con !

Je prends mon courage et je la pose à plat sur Rebecca. Je saisis sa main pour me sentir avec elle.

— Voyons ce que tu avais à me dire.

Je le prends comme ça pour ne pas devenir fou. Je découvre ensuite les premières lignes.

 « Hello Julian,

 Si tu lis cette lettre, c’est que tu sais qu’il m’est arrivé un problème. »

Je m’interroge aussitôt.

— Avais-tu peur qu’on s’en prenne à toi ?

Je poursuis ma lecture en serrant fort sa main.

 « Je ne sais pas par où commencer. Mais j’ai tellement de choses à me faire pardonner. »

 Je caresse sa main en lui murmurant.

— Qu’as-tu fait, Rebecca ?

Les battements de mon cœur s’accélèrent quand je me lance dans la suite.

« Pour faire simple, je t’ai menti. »

J’accuse le coup. Je m’en doutais un peu. Mais j’ai besoin des explications à présent.

 « Je ne sais pas trop ce qu’il m’a pris. Je suppose que j’étais bouleversée par ce que je venais d’apprendre au sujet de ma sœur. Et j’ai merdé ! Oui, j’ai tellement merdé avec toi… »

Ma gorge se noue. Je poursuis.

« Quand je t’ai vu… »

 La suite est raturée.

C’est tout toi, ça…

J’essaie de déchiffrer ce qu’il y avait écrit à l’origine.

— J’ai… flashé… sur… toi.

Je lui réponds bêtement.

— Merci, moi aussi.

Cependant, la lettre me dévoile toute autre chose. »

Julian

Résumé : « Elle a tout prévu, sauf de tomber amoureuse.

À dix-neuf ans, Rebecca brûle la vie par les deux bouts. Fêtarde, elle a abandonné ses études pour traîner avec ses mauvaises fréquentations. En passant donc par tous les excès, elle s’attire la colère de sa famille et s’en éloigne.

Alors, quand on lui annonce la maladie de sa jumelle, son monde s’effondre. Pourquoi est-ce tombé sur elle? Pourquoi n’est-ce pas elle dans ce lit d’hôpital? Tout un tas de questions envahit la jeune femme. Elle est l’échec tandis que Laura est la réussite. Cela ne doit pas se passer ainsi.

Rebecca décide qu’elle sera la donneuse qui sauvera sa sœur. Elle va se sacrifier en lui offrant le cœur dont elle a besoin pour continuer à vivre. Elle prépare dès lors un plan machiavélique pour séduire l’homme idéal dont Laura aura besoin après l’opération.

La chasse est ouverte, la proie serrée, mais l’amour se commande-t-il vraiment?

Destiné aux lecteurs âgés de 15 ans et plus. »

Mon Avis

Avant toute chose, je voudrais remercier l’auteure, Céline Musmeaux, pour l’envoi de ce émouvant service presse. Je gratifie également NYMPHALIS, mon partenaire littéraire pour leur confiance en moi.

Alors, alors… Qu’est-ce que je peux vous dire sur cette histoire sans me mettre à verser des larmes et sans vous divulguez le nécessaire ? C’est, définitivement, une vraie bombe atomique prête à exploser à tout moment.

L’écrivaine aborde plusieurs thèmes, qu’ils soient gris ou blanc, ils ont tous un rôle à jouer dans ce récit. Le fait qu’on aborde de la maladie apporte une touche de sensibilité. On retrouve également d’autres idées telles que le suicide et le sacrifice. Trois réalités qui peuvent décidément arriver dans la vraie vie. Toutefois, comme l’obscurité a besoin de balancement, nous pouvons aussi voir que Céline a pris l’initiative d’embellir son histoire avec l’amour fraternel entre deux sœurs jumelles et une belle histoire d’amour qui peut être vu comme étant le seul but dans la vie d’une personne.

J’ai un petit conseil à vous donner, veuillez bien à avoir près de vous une bonne centaine de boîtes de mouchoirs… Non ! Je rigole… Enfin, juste un peu (HIHIHIHI)

Dans « Au-delà de nous : One can be two », nous faisons la connaissance de Rebecca, une jeune femme de dix-neuf qui aime s’amuser et profiter de son indépendance. En effet, ayant abandonné ses études, Rebecca travaille pour payer son logement et ses sorties personnelles. Tout le contraire de Laura, sa jumelle. Mais, derrière cette attitude rebelle ne se cache-t-il pas une souffrance encore plus grande ? Ces manières et son répondant dissimule le fait qu’elle n’obtient pas, quel que soit les actions qu’elle fait et les parole qu’elle dit, l’amour et le respect qu’elle mérite. Toute leur attention est tournée vers Laura, la fille « parfaite », mais quand les médecins lui diagnostiquent une maladie grave, Rebecca tombe du haut de son nuage. Ainsi, alors que la situation était déjà assez dégradante, voilà que celle-ci s’envenime encore plus. Décidé à échanger sa vie contre celle de Laura, c’est à ce moment que Rebecca, éclairé par l’amour qu’elle ressent pour sa sœur, invente un plan machiavélique qui consiste à ce faire passer pour Laura, rencontrer un homme et faire en sorte que celui-ci tombe amoureux d’elle… Toutefois, à force de penser aux derniers battements de cœur de sa sœur, Rebecca a omis de réfléchir à ses propres sentiments. Qui est cet homme qui lui fait oublier son sacrifice ? Lui redonnera-t-il la force qu’elle a besoin afin de reprofiter de la vie à nouveau ?

Julian est un homme dans la vingtaine qui essaie de profiter au maximum de son existence. Devenu pompier grâce à son père, Julian sauve des personnes tout en mettant la sienne en danger. Introverti, son métier dessine tout son quotidien. Pourtant, une rencontre avec une jeune femme en détresse va chambouler sa banalité. Le destin ? C’est ce que pense Julian… Jusqu’à ce que la vérité éclate. À son contact, Rebecca se transformera sous ses yeux afin de redevenir une femme pétillante et pleine de vie. L’aimera-t-il toujours autant ? Suivra-t-il son cœur ou sa raison ?

En ce qui concerne la plume d’écriture de l’auteure, elle est toujours aussi fluide et addictive. Émouvant jusqu’à la dernière page, je n’ai pas pu m’empêcher de répandre des sanglots lors de ma lecture. Il faut dire que cette histoire est la preuve que lorsqu’on aime réellement un individu, on est prêt à tout pour la sauver et la rendre heureuse. Rebecca en est le témoignage physique !  

À travers ces lignes, nous ressentons les émotions de Rebecca face à ce triste drame qui plane au-dessus de sa tête. Choisira-t-elle la vie ou la mort ? Ça sera à vous de le découvrir. De plus, Céline Musmeaux nous offre une narration à deux voix, ainsi nous avons accès aux pensées de Julian et Rebecca. Nous lisons ce qu’ils pensent l’un de l’autre et ce qu’ils ressentent également. Je ne vous cache pas que les impressions du jeune pompier sont mignonnes.

Un dernier mot ?

Quoi qu’il en soit, cette œuvre littéraire restera, éternellement, gravée dans mon cœur. Sans compter que la couverture est magnifique, j’ai l’impression qu’elle démontre le sens de la vie à travers cet éclat d’espoir. Je vous conseille cet extraordinaire récit, j’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu. J’ai hâte de découvrir la nouvelle pépite à venir !

#Sara

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s