Chronique sur Protection très rapprochée d’Alexandra Lanoix

Protection tres rapprochee

Note : 9,5/10

« Tout en marchant, je regarde autour de moi, dévisageant parfois les gens. Et puis mes yeux tombent sur  » Lui « . Il est peut-être à dix mètres de moi tout au plus. Il est toujours avec ses gardes du corps. Il est concentré sur son téléphone entrain de le consulter.

Je reste sur place, sans bouger, comme si mes pieds étaient enracinés au sol. Je demeure ainsi quelques instants comme ça, à le fixer, juste pour le plaisir des yeux. Il est plutôt canon, et quelques filles en maillot de bain qui se dandinent près de lui l’ont remarqué aussi, même s’il est trop âgé pour certaines.

Je reprends mon souffle et je me ressaisis. Je me décide enfin à bouger, mais je ne sais pas si je vais passer devant ou changer de côté. Mon Dieu que je suis ridicule. On dirait une gamine de quinze ans qui a craqué pour un copain de classe !
Je sors de mes réflexions juvéniles à cause d’un bruit de moto qui arrive à toute vitesse derrière moi, peut-être même un peu trop vite pour cet endroit.

Le conducteur est habillé tout en noir de la tête aux pieds. Son casque lui cache le visage. Il tient le guidon d’une main pendant que l’autre est glissé dans son blouson. Je reconnais ce genre de comportement et je saisis en une fraction de seconde qu’il a trouvé sa cible que je connais également. Sans réfléchir, je me mets à galoper en criant de toutes mes forces :

– Baissez-vous ! répété-je ces mots sans m’arrêter et toujours en courant.

Personne ne comprend, je fais aussi vite que je peux, il faut que je l’atteigne avant la moto. J’arrive à sa hauteur et je le plaque à terre en le protégeant de mon corps. Sa tête est enfuie dans mon cou, mes bras enserrent son dos, son souffle caresse ma peau, je peux même entendre son cœur battre. Le son d’une arme à feu retentit, les gens crient. Je m’assure que tout va bien, qu’il va bien. Il est sonné, mais il n’a rien, par contre un de ses bodyguards s’est pris une balle dans l’épaule, il saigne. »

Jessy & Callum

Résumé : « Jessy n’est pas une femme pas comme les autres, c’est un ancien agent du MI-5. Après la mort de son mari, elle décide de se reconvertir en garde du corps avec l’aide de son amie, Susan, avec qui elle est associée. Pendant des vacances entre filles à Miami, elle va sauver un bel inconnu qui n’est autre que l’homme d’affaires passionné d’écologie, Callum Blake.

Celui-ci lui demande son aide, car ce n’est pas la première fois qu’on essaye de l’éliminer à cause de son invention révolutionnaire qui peut bouleverser l’horizon économique. Jessy accepte, mais elle sait que sa mission ne sera pas de tout repos, car elle est indéniablement attirée par son client. Sa règle numéro un est de ne jamais fréquenter les personnes qu’elle protège. Pourtant… »

Mon Avis

Tout d’abord, je remercie chaleureusement l’auteure pour l’envoi de ce service presse.

Honnêtement, je suis ravie d’avoir pu lire cette histoire. Vous voulez savoir pourquoi ? Parce que l’héroïne est une femme possédant un fort caractère. Je trouve qu’elle a la tête sur les épaules, même après ce qu’elle a subi. Sans compter que, pour une fois, c’est une femme qui sauve la vie d’un homme. Je trouve ça vraiment génial !

Ceci étant dit, les personnages sont surprenants et intéressants à découvrir. J’ai passé un excellent moment en leur compagnie.

Dans ce récit, nous faisons la connaissance de Jessy, une jeune femme âgée dans la trentaine. Anciennement, elle était un ancien agent du MI-5. Réorientée en garde du corps depuis la mort de Jason, son mari, trois ans plus tôt dans un accident de voiture, elle essaie de garder la tête hors de l’eau. Malheureusement, afin d’oublier ce terrible événement, Jessy se plonge dans les boissons alcoolisées. En bref, la jeune femme suit une routine assez banale. Cependant, suite à l’échec d’une de ses missions, Susan, la meilleure amie de Jessy, prend la décision d’amener sa collaboratrice sous le soleil torride de Miami pour profiter de quelques semaines de vacance. Suite à leur arrivée à l’hôtel, Jessy semble irrésistiblement attiré par un homme. Une forte attraction l’unit à ce mystérieux inconnu. Une rencontre qui allait devenir un vague souvenir jusqu’à ce que Jessy le sauve d’une tentative de meurtre. À partir de ce moment, elle deviendra son bouclier tout en essayant de découvrir le responsable de ce complot. Aussi, comme si ce n’était pas assez suffisant, Jessy devra également lutter contre son attirance et les flirts de cet homme qui la trouble. Sa règle d’or ? Ne jamais entrelacer les sentiments et le boulot. Toutefois, Jessy n’est plus que l’ombre d’elle-même, une coquille vide… Et si Callum était celui qui allait lui redonner goût à l’aventure ? Une coïncidence ou le destin ?

Callum Blake est un brillant ingénieur et homme d’affaires. Essayant de préserver l’environnement de tous ses problèmes écologiques, il a pris la décision de créer un projet qui révolutionnera le monde. Au détriment de certaines personnes, telles que les compagnies pétrolières, plusieurs individus essaient par tout les moyens de le mettre hors d’état de nuire, mais sans succès. Alors que Callum voit sa vie défiler, celui-ci est sauvé, de justesse, par une magnifique jeune femme, Jessy Evans. Au premier regard, il tombe littéralement sous le charme de cette « super héroïne ». En résultat, Callum prend le verdict d’embaucher Jessy comme son garde du corps. N’étant pas insensible à son charme, il voudrait que cette femme fasse intégralement partie de sa vie. Callum réussira-t-il à la séduire ? Parviendra-t-il à la libérer de ses chaînes du passé ? Pourra-t-il seulement se contenter d’une relation professionnelle ?

Concernant le style d’écriture de l’auteure, celui-ci est fluide et addictif. À mes yeux, cette histoire n’est pas qu’une romance, c’est aussi un thriller débordant d’intrigues et de dangers. Sans aucun doute, je me suis vraiment attaché au personnage de Jessy. Elle est indépendante et garni de particularité. De plus, je suis contente d’avoir pu lire l’admirable calligraphie d’Alexandra Lanoix. Elle est simple et définie.

De plus, dès les premières pages, on entre directement dans le vif du sujet. Le suspense y est jusqu’à la toute dernière ligne. L’action nous tient vraiment en haleine et nous laisse aucun temps de repos.

Un dernier mot ?

Une lecture intéressante et très intense qui m’a plu énormément. Il va de soit que je lirai les autres œuvres littéraires de cette écrivaine. L’histoire de Callum et Jessy n’est pas un conte de fée… Leur aventure est débordante de menaces et d’explosion, mais ensemble, ils forment un duo de choc, prêt à combattre le crime et à se protéger mutuellement.

#Sara

Publicités

Un commentaire sur « Chronique sur Protection très rapprochée d’Alexandra Lanoix »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s