Chronique sur Calendar girl novembre d’Audrey Carlan

Calendar Girl Novembre

Note : 12,5/10

« Tête levée vers le ciel, je regarde, fascinée, les flocons tomber. Chacun est unique et fragile. Je sors la langue pour en attraper un dans ma bouche où il fond immédiatement. Je suis hypnotisée, envoûtée. Je cligne plusieurs fois des yeux, puis je souffle, propulsant un nuage blanc devant moi. J’ouvre grand les bras et tourne sur moi-même, laissant la neige recouvrir mon visage et les paumes de mes mains.

– Quand tu auras fini de t’amuser, on pourra rentrer à l’hôtel ? s’écrie Wes en riant. Je me les gèle !

Il vient derrière moi et enfouit son nez glacé dans mon cou chaud.

– C’est tellement cool ! À Las Vegas, je n’ai vu de la neige qu’une ou deux fois et il n’y en a jamais à Los Angeles.

Il me serre contre lui et m’embrasse dans la nuque.

– Mes couilles sont gelées et ma queue ressemble à une stalactite prête à se décrocher, mais sinon… oui, c’est cool.

Je glousse en me tournant vers lui :

– Pourtant, tu sais combien j’aime la glace. Merci d’être venu avec moi, Wes. Sincèrement, je n’étais pas encore prête à m’éloigner de toi.

Il dégaine ce sourire qui me donne envie de lui sauter dessus. Mon Dieu, ce type est canon, même lorsqu’il est emmitouflé dans un énorme blouson de ski et qu’il porte un bonnet en laine.

– Il faudrait être fou pour refuser de passer deux semaines à New York avec une femme magnifique.

Il approche son visage du mien, frotte son nez contre le mien et m’embrasse sur la bouche. »

Mia & Wes

Résumé : « Thanksgiving arrive avec son lot de nouvelles. Wes a survécu à l’enfer et Mia et lui se sont retrouvés, plus amoureux que jamais.

Son nouveau travail à Century Production envoie Mia à New York pour interviewer des stars, ce qui n’est pas compliqué puisqu’elle s’est fait, ces derniers mois, un nombre incroyable d’amis célèbres. Elle contacte Mason Murphy, le joueur de base-ball, et Anton Santiago, le chanteur de hip-hop.

Et enfin, Mia passe un dîner de Thanksgiving en famille, avec tout ceux qu’elle aime, même s’il y a toujours une place vide autour de la table… celle de son père. »

Mon Avis

Tout d’abord, je voudrais remercier Véronique des éditions Hugo New Romance Québec pour l’envoie du service presse.

Est-ce que vous le sentez, vous aussi ? Je me rends compte que c’est l’avant-dernière chronique avant la grande finale. Juste le fait de penser à ce détail, mon cœur se resserre de chagrin.

Les mois de septembre et octobre n’ont pas épargné mon pauvre cœur d’artichaut. J’étais dévasté d’apprendre toutes ces mauvaises nouvelles, par chance, ce mois-ci… on a l’impression que Mia voit ENFIN la lumière au bout du tunnel. En effet, sa vie professionnelle et personnelle roule comme sur des roulettes.

Cette fois-ci, Mia file vers New-York afin de filmer sa nouvelle capsule pour l’émission « Vivre en beauté ». Avec l’arrivé de Thanksgiving, une fête importante aux États-Unis où on remercie toutes les personnes envers qui nous sommes reconnaissants, Mia prend la décision d’interviewer deux importantes popularités : Mason Murphy et Anton Santiago. Soutenue par l’amour de sa vie, Weston Channing, Mia est plus que jamais reconnaissante envers la vie pour lui avoir donner la seule chose qu’elle désirait le plus au monde : une famille. Sans compter qu’elle va également profiter d’une pause pour aller au Texas afin d’aller visiter son frère Max.

Sans oublier qu’il y aura une nouvelle personne dans l’histoire, cependant, ça sera à vous de le découvrir.

Mia semble rayonnante, on peut désormais percevoir sa véritable personnalité. C’est une femme magnifique qui n’hésite pas à aider les autres pour leur faire plaisir. Elle est toujours autant protectrice envers sa petite sœur, Maddy. Elles ont toujours ce lien unique qui les relie l’une à l’autre. On la découvre sous un autre jour et je vous avoue que c’est vraiment agréable de la voir ainsi.

Quant à Wes, il lutte toujours contre ses démons intérieurs. En effet, grâce à ses thérapies, il semble aller mieux… Malgré cela, ses cauchemars semblent toujours trouver un moyen d’atteindre ses pensées. Avant son traumatisme, Wes était un homme passionné et détendu… Ce mois-ci, on découvre un nouvel aspect de sa personnalité, un côté qui n’était pas présent avant cette terrible épreuve : la jalousie. Notre séduisant surfeur californien semble avoir moins de confiance en lui lorsque Mia est en contact avec d’autres hommes et c’est ce qui provoque ses grosses crises de jalousie. Je vous précise également que Wes semble TRÈS impérieux en ce qui concerne son avenir avec Mia. Le besoin d’être à ses côtés et de la toucher démontre son anxiété.

La plume de l’auteure est toujours autant addictive, on tombe facilement amoureux(se) de la série. Tout comme l’héroïne du roman, on passe par toutes les émotions. Je ne vous cache pas que certains moments de l’histoire m’ont énormément touché tels que la générosité de Mia envers les familles américaines ou encore les retrouvailles entre Max et sa sœur. Audrey Carlan a voulu marqué l’esprit de ses lecteurs et lectrices en appuyant lourdement sur l’aspect de la fratrie. J’ai vraiment adoré cet onzième tome, le récit est surprenant et sincère à lire.

Un dernier mot ?

Ceci étant dit, j’attends avec impatience la finale de la série. J’espère que la conclusion sera à la hauteur de cette saga.

#Sara

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s