Chronique sur Nuit après nuit écrit par Lauren Blakely

Nuit apres nuit

Note : 8.5/10

«  – Alors, voici. J’ai une idée de la façon dont le reste de la soirée pourrait se dérouler. Ce que je demande, c’est si elle correspond à la tienne ?

– Horizontalement ? Cette sorte de correspondance ?

Elle hocha plusieurs fois la tête.

– Je vois que nous sommes sur la même longueur d’onde. Alors, est-ce que ça signifie que tu vas coucher avec moi, ce soir ? demanda-t-elle avec un sourire pervers en le titillant avec la crudité adolescente de ses paroles.

Il craquait, et elle aussi. Julia aimait le fait qu’il puisse apprécier son humour sec et salace.

– Ouais. Je pense que je vais coucher avec toi ce soir, dit-il, puis il s’approcha d’elle avec son corps solide, éliminant l’espace entre eux tandis qu’il prenait ses joues entre ses mains et s’emparait de sa bouche en un baiser chaud et humide. »

Julia & Clay

Résumé : « CONFIE-MOI TON PLAISIR

Leur univers en était un de sexe, d’amour et de mensonges.

Il l’enivrait, la dominait, la dévorait.

Avec son esprit dépravé et ses propos qui le sont tout autant, Clay Nichols représente tout ce que Julia Bell désire et ce qu’elle ne peut avoir. Une nuit, il est entré dans sa vie et lui a fait connaître des plaisirs qu’elle n’aurait pu imaginer de toute sa vie. Il a pris possession de son corps et occupé chacune de ses pensées, ce qui le rend beaucoup trop dangereux pour que Julia lui offre son cœur alors que sa propre tête a été mise à prix. Après une semaine époustouflante avec lui, elle s’est enfuie, mais maintenant il est revenu et il est bien résolu à la faire sienne.

PEU IMPORTE CE QU’IL PEUT EN COÛTER.

Elle était à ses yeux une drogue. Sauvage, inoubliable, sans cesse désirable. Julia constitue un mystère et Clay ne va pas la laisser partir sans se battre. Mais elle possède de sombres secrets qui menacent d’anéantir toute possibilité de bonheur. C’est une femme recherchée: les enjeux sont énormes, le danger la guette chaque minute, et pourtant, ils ne peuvent nier l’attirance qu’ils ont l’un pour l’autre. Deux personnes consumées par l’amour peuvent-elles se faire confiance quand le désir et la passion sont confrontés à des dangers incessants? »

Mon Avis

Avant tout, je remercie les éditions Ada de m’avoir permis de découvrir cette histoire.

« Nuits après nuit » est une romance érotique qui se distincte des autres bouquins du même genre. J’avoue que ce roman était rafraichissant à lire. En effet, c’est surtout son originalité qui m’a le plus marquée.

Des personnages attachants, écorchés par la vie. Dans certaines situations, les sentiments sont vraiment gracieux à lire parce qu’ils démontrent la force ainsi que la faiblesse de chaque héros de l’histoire.

Sans compter que j’ai aussitôt remarqué la ressemblance entre Clay et Julia. Une copie conforme de l’autre, il n’y a que le sexe de l’individu qui est hétérogène.

Julia Bell est une jeune femme libre qui prend bien soin d’elle. Suite à sa séparation désastreuse avec son ancien amant, elle est dans l’obligation de rembourser les dettes de jeux de son ex. Barmaid dans un bar-club à San Francisco, Julia ne ressent pas le besoin de fonder une relation durable. Forte de caractère, elle ne se laisse pas dominer par les autres, surtout par les hommes. Charismatique dans tous les domaines, elle essaie de ne pas perdre les deux bouts. Perdue et prise au piège d’une vie qu’elle ne désirait pas, elle accumule les coups d’un soir. Jusqu’à ce que son regard croise celui de Clay Nichols, un jeune et brillant avocat dans le secteur du divertissement.

Les scènes torrides sont nombreuses et bien détaillées. On se s’ennuie pas du tout avec ceux-là. En ce qui concerne le style d’écriture de l’auteure, il est fluide et addictif à lire. De plus, la narration est écrite à la troisième personne du point de vue de Julia et Clay. L’intrigue est présente dès les premières lignes. Les émotions sont si herculéennes que j’en ai eu des frissons. Honnêtement, je suis vraiment contente d’avoir découvert Lauren Blakely, une écrivaine qui m’a enchantée du début jusqu’à la fin.

Finalement, je me laisserais bien tenter par le deuxième tome !

#Sara

Publicités

Chronique sur Reckless & Real tome 0,5 écrit par Lexi Ryan

Reckless & Real tome 0,5

Note : 9,5/10

« – En plus, j’ai mes exigences moi aussi.

Je le regarde en clignant des yeux. Ses iris couleur miel se sont chargés d’une sombre intensité.

– Lesquelles ?

– Pas d’attentes au-delà de cette soirée. Si tu m’accordes cette soirée, je vais te caresser et te goûter et te baiser jusqu’à ce que tu ne tiennes plus sur tes jambes.

Je déglutis. Seigneur Dieu, c’est ça que je veux.

– Et ensuite, je m’en irai.

– Entendu. Quoi d’autre ?

– Tu me dis d’arrêter si c’est trop pour toi ou si tu ne te sens pas complètement en confiance. Nous pouvons toujours ralentir ou arrêter.

J’écarte les lèvres tandis que des questions se bousculent dans ma tête. Par exemple, qu’a-t-il l’intention de me faire pour que je puisse me sentir en danger ou que je veuille arrêter ? »

Liz & Samuel

Résumé : «  » Ce qu’il te faut, c’est un type bien. Un type stable, qui s’engage. Un type romantique, qui sorte avec toi et noue des liens sentimentaux… Moi, je ne suis qu’un sale con qui a juste envie de t’attacher, de te faire jouir puis de disparaître. »

Samuel Bradshaw est un homme qui trimbale sa réputation avec lui, le genre de réputation censée me faire fuir. Et pourtant, c’est ce qui me pousse à vouloir sans cesse trouver le plus court chemin qui mène à son lit. Je refuse d’être la fille naïve qui croit pouvoir changer un homme comme Sam, et en dépit de ce qu’il pense, je ne recherche pas l’amour éternel. Ce que je recherche, c’est ce qui me fait vibrer, c’est la façon dont il m’excite et les sommets de plaisir que promet son regard. Je recherche quelque chose d’extrême. »

Mon Avis

Avant tout, je voudrais remercier les éditions Hugo New Romance Québec pour l’envoie de ce service presse.

Une centaine de pages se lit en un clin d’œil. Celles-ci défilent, sans qu’on s’y aperçoive. Honnêtement, avant de commencer le premier tome de cette série, je vous invite à lire ce préquel, car il permet d’en savoir un plus sur les deux personnages principaux. Même si le roman est petit, celui-ci nous installe pleinement dans le décor.

Une romance absolument sensuelle et abondante !

Dans ce récit, nous faisons la rencontre de Liv et Sam, deux individus qui se connaissent depuis longtemps. En effet, il s’avère que Liv est la meilleure amie de la sœur de ce séduisant tombeur. Amoureuse de Sam depuis presque toujours, la jeune femme ne fantasmait que d’une chose : se retrouver dans son lit. À dix-sept ans, la chance lui sourit enfin, Liv sait que c’est le moment de passer à l’acte… Malheureusement, pour elle, Sam refusa ses avances prétextant qu’elle était trop jeune.

Sans compter que l’auteure alterne les points de vue de Sam et Liv. À travers les yeux de chacun, nous pouvons voir l’attraction qui les unie.

Liv Thompson est une femme qui n’a pas sa langue dans sa poche, obstinée et directe, elle n’hésite pas dire tout ce qui lui passe par la tête. La jeune femme assume pleinement son amour pour Sam, mais derrière cette façade se cache une personnalité timide et solitaire. Samuel Bradshaw est un homme séduisant tout en étant mystérieux. Subissant une pression familiale, c’est un homme qui a un caractère assez dominant. Toutefois, c’est également un individu qui cache un lourd secret. Sam obtient souvent ce qu’il veut, mais c’est aussi un être humain qui possède un cœur et par conséquent, il refuse de se servir des autres afin d’assouvir ses désirs. Résistera-t-il aux charmes de la belle blonde ?

En ce qui concerne la plume de l’auteure, je la trouve assez addictive et chaude. Les scènes torrides sont bien détaillées, on peut parfaitement les imaginer. Cependant, quelques détails sont restés flous surtout les aspects qui tournent autour de Sam.

Je dois avouer que ce minuscule roman m’a laissé sur ma faim, j’ai très hâte de commencer officiellement la série.

#Sara

Chronique sur Calendar Girl Octobre écrit par Audrey Carlan

Calendar Girl Octobre

Note : 12/10

« Un grognement masculin résonne dans mon dos et deux bras me serrent plus fort.

– Je t’entends penser, murmure une voix rauque.

Je suis sur le point de frapper et de courir aussi vite que possible lorsque mon cerveau reconnait la voix. Une sensation nouvelle s’empare alors de moi et ma peau se couvre de chair de poule. Des larmes brûlent mes yeux et je bouge la tête. La pression sur mes cuisses s’allège suffisamment  pour que je puisse me retourner, et je me retrouve soudain face à celui que je voulais voir plus que tout au monde.

Wes.

Mes larmes coulent déjà, il pose une main sur ma joue.

– Je t’ai manqué ? demande-t-il en souriant.

J’en perds la tête. Aussi rapide qu’un Ninja, je pousse sur le dos et m’installe au-dessus de lui. Une partie très impressionnante de son corps semble ravie de me dire bonjour, mais je m’en occuperai plus tard. Je dépose des baisers sur chaque centimètre de son visage, son front, ses joues, son menton et sa barbe qui me chatouille. Je prends néanmoins soin d’éviter son cou recouvert d’un pansement.

Mon dieu, je n’arrive pas à croire qu’il est là en chair et en os.

Je pose enfin mes lèvres sur les siennes, et il ouvre la bouche. Sa langue est chaude, mouillée, et je réalise combien elle m’a manqué pendant deux mois. Je prends son visage dans mes mains et nos langues commencent leur danse. Ses mains caressent mon dos et il avance une cuisse entre mon entrejambe, m’apaisant autant qu’il m’excite.

– Besoin d’être en toi, Mia. Répare-moi, grogne-t-il en reculant brièvement le visage.

Sans rompre notre baiser, je me dresse sur mes genoux pour me débarrasser de ma culotte. Ensuite, je me débats avec son boxer et le baisse le long de ses jambes, finissant de l’enlever avec mes pieds. Sa verge est longue, épaisse et dure comme du fer, prête à rentrer à la maison.

Je n’ai pas besoin de préliminaires, de caresses ni de paroles coquines. Il ne s’agit pas de faire l’amour ni de baiser. Il s’agit de prendre possession l’un de l’autre. C’est animal et passionné. »

Mia & Wes

Résumé : « Mia revient à Malibu, la ville où elle a choisi de vivre. Sa dette est payée et son ex n’est plus une menace. Finie la vie d’escorte. Son nouveau job ? Bosser pour le docteur Hoffman, célèbre médecin qui anime une émission. Il voudrait confier une rubrique à Mia : Vivre en beauté. Dans cette ville où tout est faux, où la plupart des filles sont des poupées Barbie siliconées, Mia va devoir trouver de belles personnes, des gens simples mais qui, par de modeste actions, rendent le monde autour d’eux agréable. En réalité, elle trouvera bien plus, pour elle et pour l’homme qu’elle aime. »

Mon Avis

Avant tout, je voudrais remercier les éditions Hugo New Romance Québec pour le service presse. C’est toujours un plaisir de retrouver Mia et les autres personnages de la série. Néanmoins, il y a eu quelques accrochages, mais généralement, plus j’avance et plus je me rends compte qu’il reste deux mois avant que l’année finisse. Honnêtement, ce fait m’attriste parce qu’à mes yeux, cette série est un coup de foudre. Enfin bref, ça vous dit qu’on discute de ce dixième tome ?!

Ce mois-ci, nous retrouvons Mia à Los Angeles, suite aux événements du mois précédents, la jeune femme n’a plus l’obligation de travailler comme escorte. Libre comme l’air, Mia prend la décision d’entreprendre une carrière professionnelle. Son nouveau travail ? Travailler sur le plateau d’une émission de télévision en compagnie du docteur Hoffman. En effet, elle devra préparer des reportages qui pour elle représente parfaitement l’aspect de Vivre en beauté. Avec cette opportunité, Mia voit enfin la lumière au bout du tunnel.

Grâce à Max, son frère ainé, Mia peut rentrer à Malibu auprès de son surfeur blond californien. Toutefois, dès qu’elle pose les yeux sur Wes, Mia perçoit que l’homme qu’elle aime n’est plus le même qu’avant. Souffrant de trouble post-traumatisme, Wes n’est plus qu’une carapace vide. Il utilise le sexe, c’est plutôt un besoin, afin de revenir à la réalité. Inquiète et amoureuse, Mia nourrit l’appétit sexuel de son homme pour qu’il puisse revenir vers elle, mais en vain…. Dans ce tome, leur harmonie est limite insalubre, parce que nous avons l’impression que Wes « utilise » le corps de Mia afin de se soulager de ses terreurs nocturnes.

J’aime beaucoup la nouvelle Mia, elle est devenue une femme déterminée et audacieuse. Généreuse envers les autres, elle n’hésite pas à montrer cette valeur au monde entier. En autre, dans ses rubriques. Sans compter qu’elle est devenue mature et responsable. Désormais, Mia sait ce qu’elle veut.

Je ne sais pas comment fait l’auteure pour me tenir en haleine, mais je suis toujours aussi conquise par sa plume. De plus, l’écrivaine a voulu mettre en évidence l’apparence psychologique, ce que je trouve courageux de sa part, parce qu’honnêtement, utiliser une lésion comme sujet, c’est assez délicat à mettre en place.

Finalement, je sens que l’impatience va me tuer à petit feu. En deux tomes, beaucoup de choses peuvent arriver. J’espère que Mia aura sa fin heureuse, avec l’année qu’elle a eu, je crois qu’elle en a grandement méritée.

J’ai vraiment hâte de lire le mois novembre afin de voir comment se déroulera la suite des aventures de Mia !

#Sara

Chronique sur Private Lesson de Samanthe Beck

Private Lesson

Note : 8/10

« – Regarde ! s’exclama-t-elle avec un petit soupir. Le ranch Browning. J’ai toujours adoré cet endroit.

– Je cherche à l’acheter, laissa-t-il échapper d’une voix sombre, tandis qu’Ellie se faufilait entre deux SUV.

– Pour de vrai ? Je veux dire, pour le restaurer et y habiter ?

Il ferma les yeux en hochant la tête.

– Pour le restaurer et le revendre.

– J’ai hâte de voir le résultat final. Quand est-ce que le chantier démarre ?

– Dès que j’aurai obtenu le prêt. Malheureusement, la banque de Bluelick semble avoir quelques réticences.

– Pourquoi ? Ils ne connaissent pas ton travail ? Tu es la seule personne sur cette terre capable de faire justice à ce vieux ranch.

La confiance qu’elle avait en ses compétences le touchait beaucoup. Encore plus que sa conduite démente. Il se força à ouvrir les yeux pour la regarder.

– Disons que mon profil « à risque » les rend un peu anxieux.

Profil qui s’aggravait avec chaque minute passée sur le siège passager de cette voiture.

– Les banques ne sont jamais pressées de prêter quelques millions de dollars à un gars qui se fait tirer dessus dans un bar.

– Ce n’est pas juste. C’était toi la victime.

– Peu importe. Ça les détourne de mes réelles compétences en matière de restauration de bâtiments anciens. Je dois leur prouver que je représente un investissement stable et responsable.

– C’est incroyable. Tu as grandi ici. Tu diriges une société qui marche bien. Ce n’est pas assez stable pour eux, ça ? Ce que tu as réussi à accomplir, ça demande du travail et un grand sens des responsabilités. S’ils ne sont pas capables de le voir, alors ils ont un sérieux problème aux yeux. Tu ne pourrais pas essayer une autre banque ?

L’indignation d’Ellie adoucissait un peu sa propre frustration.

– J’ai de meilleures chances d’obtenir ce prêt localement.

Si je ne meurs pas avant, ajouta-t-il silencieusement, alors qu’Ellie appuyait sur l’accélérateur. Elle répondit quelque chose, qu’il n’entendit pas. L’inquiétude sincère de ses propos fut noyée par les battements de son propre cœur, lorsque la voiture s’approcha à toute allure de l’arrière d’un énorme poids lourd. Tyler s’agrippa à la poignée de la porte et appuya avec force sur une pédale de frein imaginaire. Ellie franchit sans hésiter la ligne discontinue pour commencer à doubler, alors même qu’un second camion approchait dans l’autre direction. Quelques secondes avant l’impact qui aurait dû les réduire en chair à pâté, elle rabattit la Mini sur leur voie en souplesse. Tyler se mordit la lèvre pour se retenir de hurler comme une gamine. Il lui fallut une bonne minute pour reprendre ses esprits et se souvenir qu’il devait respirer. Il se rendit alors compte qu’Ellie lui parlait :

– Tu ne crois pas ? insistait-elle.

– Hein ? demanda-t-il en s’efforçant de lâcher la poignée au-dessus de la fenêtre. Si, si. Je crois que je devrais conduire au retour.

– Mais de quoi tu parles ? Tyler, ça va ? Tu es tout pâle.

– Je suis toujours un peu pâlichon quand je frôle la mort.

Voyant qu’elle le regardait sans comprendre, il posa les deux mains à plat sur le tableau de bord.

– Je n’arrive pas à croire que tu aies eu peur de monter à l’arrière de ma moto. Tu conduis cette bagnole comme une dératée, alors que c’est un cercueil ambulant. À la moindre collision avec quelque chose de plus gros qu’un moustique… Adieu! »

Tyler & Ellie

Résumé : « Tout juste diplômée en médecine, Ellie retourne dans sa ville natale pour ouvrir un cabinet. Ça tombe bien, son amour de jeunesse, le parfait Roger Reynolds, est à nouveau célibataire! Mais à en croire la rumeur, Roger serait plutôt du genre audacieux avec les femmes et Ellie craint de ne pas être à la hauteur. Lorsque Tyler, bad boy et tombeur notoire, a besoin d’une faveur de la part d’Ellie, le deal est tout trouvé: elle lui rendra service contre des leçons très particulières… Un simple échange de bons procédés? Pas si sûr… »

Mon Avis

‘’ Private Lesson ‘’ est un titre qui en dit beaucoup, vous ne trouvez pas ?! En ce qui me concerne, c’est ce détail qui m’a interpellé, j’étais curieuse de savoir ce que ce roman avait à offrir. Sans compter que ce récit me faisait beaucoup penser à une série. Laquelle ? Vous connaissez ‘’ Hart of dixie ‘’, et bien voilà ?!

Des personnages attachants où à certains moments, leurs répliques peuvent nous donner le fou rire.

Bienvenue à Bluelick, une petite ville du Kentucky, où tout le monde se connait et où les mystères ne restent pas secret indéfiniment. Des ragots, des ragots et encore des ragots, voici ce qu’on entend comme bulletin d’informations le matin. Des rumeurs qui peuvent assurément paraître trop exagérées pour être vraies, toutefois c’est ce genre de cacophonie qui peut créer des situations assez marrantes.

Ellie Swann est une ancienne citadine de la ville de Bluelick qui pour des raisons familiales est forcée de revenir dans sa ville natale afin de s’occuper de son père diabétique. Quant à Ellie, ayant terminé ses études de médecine, elle décide d’ouvrir son propre cabinet. Anciennement, elle était une fille assez réservée qui aspirait à avoir une meilleure vie pour fuir l’existence merdique qu’elle avait. Malgré cela, c’est avec une grande surprise qu’elle apprend que son amour de jeunesse, Roger Reynolds, est de nouveau célibataire. Par conséquent, afin de saisir cette place qu’elle ambitionne depuis d’abondantes années, Ellie prend la décision de s’adresser au mauvais garçon de la région, Tyler Longfoot.  Afin d’acheter son silence, elle lui proposera une proposition aguichante que Tyler ne pourra pas résister. Il lui offrira des instructions qui permettront à Ellie de renouveler son endurance sexuelle.

Vous y croyez vous à la relation entre une intello et un bad boy ? Ils sont si différents l’un de l’autre, mais ça peut être marché si les deux héros se donnent la peine de s’aventurer sur ce terrain. J’avoue que leur complicité est assez cocasse.

Il y a également quelques détails que je voudrais clarifier, pour commencer, le roman est un peu trop court, ça aurait été vraiment enviable de développer la relation entre Tyler et Ellie. Ensuite, j’avoue que j’aurai voulu avoir un plus de profondeur en ce qui concerne le passé de Tyler, un des personnages principaux. Finalement, le comportement d’Ellie est un peu énervant à la longue. Je parle surtout de son besoin de tout contrôler. Où sont l’inspiration et l’aisance lors des scènes torrides ?

Sans compter que la plume de l’auteure est légère et douce. Malgré les petits désavantages, j’ai été étonné par l’histoire. Je n’ai pas vu le temps passé, ça été rafraîchissant et addictif de le lire. La narration est écrite à la troisième personne, mais nous avons quand même accès aux pensées des personnages principaux.

Selon moi, je me laisserais peut-être tenter par les autres tomes de la série.

#Sara

Je remercie Hachette Canada pour le service presse !

Chronique sur Entre Toi & Moi : La frontière des sentiments de Céline Musmeaux

Entre Toi & Moi

Note : 13/10

« – Courage…

Je pousse la porte pour le découvrir allongé sur mon lit. Je m’avance doucement vers lui tandis qu’il jette un œil vers moi en plaisantant.

– J’ai cru que tu étais tombée dans le trou !

Que tu es lourd !

Je lève un sourcil en répliquant.

– Ah ! Ah ! Je suis allée me débarbouiller dans la salle de bain, crétin !

Amusé, il me souffle.

– Si tu le dis ! Même les licornes font caca, tu sais ?

Je me jette sur lui pour me justifier.

– Eh ! Puisque je te dis que j’étais sous la douche !

On se bagarre jusqu’à ce qu’il me renverse pour me dominer de sa carrure. Nos respirations sont courtes et mon cœur bondit. Il me taquine encore.

– Tu t’es lavé les mains au moins ?

Je pouffe en appliquant mes doigts sur ses joues.

– Devine !

Loïc rit aux éclats. On est vraiment t deux grands gamins. Cela dit, à un moment tout dérape. J’écarte machinalement les cuisses. Il tombe lourdement sur moi, car il s’appuyait sur celles-ci. Le choc nous trouble tous les deux. Je suis parcourue d’un spasme tandis que son corps durcit. Cela ne dure que quelques secondes avant qu’il s’éloigne. Cependant, je l’ai bien ressenti. Loïc a réagi à mon contact.

– Oups… »

Julia & Loïc

Résumé : « La frontière entre l’amour et l’amitié est parfois minime.

Quinze ans d’amitié, c’est irréel, n’est-ce pas ? Pourtant, Loïc et Julia se connaissent depuis l’école primaire.

Rien ne les décolle et jusqu’à présent, personne n’a réussi à s’immiscer entre eux. Ce lien qui les unit se cache derrière les mots « meilleurs amis ».

Mais plus le temps passe, plus ce statut devient fragile et ambigu. Ils attirent l’attention.

Aussi, lorsqu’une fille commence à tourner autour de Loïc, Julia voit rouge. Son frère de cœur s’éloigne d’elle pour flirter sous ses yeux. Elle réalise alors qu’elle peut le perdre et cela la trouble.

Seulement, il est hors de question pour Julia de s’abaisser à lui courir après. S’il veut partir, qu’il le fasse. Cependant, rien ne sera jamais plus pareil si l’équilibre est brisé par une autre.

Est-ce que cet automne sera le dernier qu’ils passeront ensemble ? »

Mon Avis

Comment vous expliquez ce que je ressens et ce qu’il me passe par la tête sans paraître pour une démente ? Je n’ai pas de mot pour décrire ce roman… UN VRAI PHÉNOMÈNE !

En toute franchise, malgré son sujet délicat, cette histoire est caractérisée par son charme et sa beauté naturelle. À chaque mois, j’attends impatiemment le nouveau bouquin qui me fera rêver et me donnera des insomnies. Je suis carrément accro à l’écriture de cette auteure. IMPOSSIBLE de lâcher le roman en question sans savoir ce qu’il arrivera ensuite.

Ce mois-ci, Céline nous a pondu un récit où l’amitié et l’amour se côtoient… et s’entrechoquent.  Deux meilleurs amis qui se connaissent depuis l’enfance, quinze ans d’attachement pour être plus précise. Ils ont partagés tellement de choses ensemble telles que : Des rires et des larmes, les échecs tout comme les réussites, sans compter les sourires naturels qui viennent du cœur. Ils sont honnête l’un envers l’autre… et si leur amitié allait beaucoup plus loin que ça ?

On les appelle « Les inséparables », deux meilleurs amis qui se connaissent depuis de nombreuses années, Julia et Loïc. Leur relation amicale est éternelle, pourtant leur complicité sera mise en péril. Lors d’une soirée au club, Loïc décide de s’intéresser à une autre fille. C’est à ce moment que Julia voit rouge, la jalousie prend peu à peu le dessus. Pourquoi éprouve-t-elle du contrevent ? Quant à Loïc, il abandonne sa meilleure amie afin de profiter de sa nouvelle copine. Qui va-t-il choisir ? Sophia ou Julia ? Est-ce la fin de son amitié avec Julia ?

Julia est une jeune femme de dix-neuf ans qui croque la vie à pleine dent. De nature pétillante et fougueuse, elle n’hésite pas à dire tout ce qu’elle pense. Une vraie petite emmerdeuse comme on les aime. Malgré cela, derrière ce caractère bien trempé et ce maquillage se cache une émouvante fragilité que seul Loïc, son meilleur ami peut apaiser.

Loïc est un jeune homme introverti et timide, tout le contraire de sa meilleure amie, Julia. Photographe indépendant à ses heures, il exprime ses émotions à travers la photo, ce qui ne lui déplait pas, car sa passion lui permet d’avoir sa propre définition de la vie. Sans compter qu’il peut également photographier les éclats spontanés de sa muse. Cependant, sa nonchalance et son aveuglement envers Julia cacherait-il un secret ? C’est un mystère qui lui désagrège les entrailles depuis de nombreuses années. Qu’est-ce que c’est ? À vous de le découvrir !

Comme vous pouvez le constater, l’écriture de Céline est délicieuse à lire. Les récits qu’elle écrit sont comme de délectables gâteaux. On doit les savourer jusqu’à la fin. Honnêtement, j’ai énormément pleuré, le désespoir de Julia et les mots romantiques de Loïc sont une parfaite combinaison. En outre, quelques répliques m’ont aussi fait rire, à certains moments, j’avais l’impression que j’allais mourir de rire.

J’ai ressenti toute la magie des mots. De plus, la fluidité coule toujours aussi bien et surtout, on ne s’ennui pas avec ce bouquin.

À sa façon, l’auteure nous éclaircit sur le fait que la frontière entre l’amitié et l’amour est parfois minime.

#Sara

Covenant tome 1 : Démon suivi de Sang-mêlé 

#SORTIE DU JOUR 

Laisserez-vous tenter par le nouveau roman de Jennifer L. Armentrout. Si vous voulez mon avis, j’aimerais beaucoup le lire. Il semble très addictif. 

RÉSUMÉ :  » Sur une île au large de la Caroline du Nord vivent les hematoï, des individus au sang pur et aux pouvoirs divins capables de maîtriser les quatre éléments. Ceux dont la lignée a connu un métissage sont contraints de choisir leur destin : intégrer le corps des Sentinelles du Covenant pour chasser les démons, leurs ennemis originels, ou être réduits à la servitude.

De retour depuis peu au Covenant pour des raisons qui lui appartiennent, Alexandria n’a pas le choix : fille d’une hématoï et d’un simple mortel, elle se doit de réussir l’examen lui permettant de devenir Sentinelle. L’institution applique une discipline de fer, et les relations entre les sang-pur et les sang-mêlé sont formellement interdites, sous peine d’exclusion, ou pire. Une règle qui pourrait être simple si Aiden, un sang-pur aux yeux couleur d’orage qu’Alex convoite depuis toujours, n’avait pas été désigné comme son entraîneur personnel…

En bonus, découvrez les origines d’Alexandria dans le préquel Démon : bienvenue au Covenant !  » 

#Sara

Infinite Love tome 3

#SORTIE DU JOUR

L’écrivaine Alfreda Enwy revient pour une troisième fois avec son nouveau roman  » Nos Infinis Silences  » de sa fabuleuse série  » Infinite Love  » publiée chez Milady Romance dans la collection Emma.

Laisserez-vous tenter par Sasha & Gabin ?

RÉSUMÉ :  » Longs cheveux bleus, look coloré, courbes pin-up, Sasha ne passe jamais inaperçue. Elle perce, tatoue, joue dans un groupe de rock, vit comme elle l’entend et s’est promis de fuir les hommes à poigne. Gabin est hypnotisé au premier regard.

Pourtant, lorsqu’ils se rencontrent, elle est loin d’être au mieux de sa forme. Elle commémore l’anniversaire d’un événement tragique. Lui vient de s’engager dans l’armée qu’il doit rejoindre dès le lendemain. Ils n’ont rien en commun, mais ils se comprennent et, le temps d’une soirée, ils se perdent dans les bras l’un de l’autre.

Quatre ans plus tard, c’est un soldat plus sombre et plus énigmatique encore qui fait son apparition dans le salon de la tatoueuse. Sasha comprend alors que, comme elle, Gabin n’a jamais oublié cette nuit. Malgré leurs différences, l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre est toujours aussi intense. Mais les silences du militaire pourraient bien cacher un secret qui briserait Sasha à jamais.  »

#Sara

Chronique sur Calendar Girl Septembre écrit par Audrey Carlan

Calendar Girl Septembre

Note : 11,5/10

« – Tu m’as apporté un jeu avec des chiffres ? À moi ?

Elle sourit jusqu’aux oreilles et feuillette les pages du magazine.

– Je ne sais pas. Le caissier du supermarché était canon et on s’est mis à parler. Je lui ai dit ce que je cherchais et il m’a montré tout ces trucs, alors j’ai tout pris et j’ai flirté avec lui, dit-elle en regardant par la fenêtre comme si elle y repensait. Bref, il a dit que c’était son jeu préféré, qu’il adorait essayer de résoudre les énigmes, bla-bla-bla. J’étais surtout occupée à regarder ses lèvres bouger et à rêver qu’il les pose sur ma… dit-elle en désignant son entrejambe.

– Gin ! je m’écrie en regardant papa. Meuf, il t’entend, tu sais !

– Ah bon ? Tu crois ?

– Oui. Alors, ne parle pas de tes fantasmes avec le caissier. »

Gin & Mia

Résumé : « Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal.

Elle n’a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l’argent à son client précédent qu’elle ne peut pas rembourser pour l’instant, et l’état de son père ne s’améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n’a eu de ses nouvelles.

Mia est totalement dévastée.

Elle va prendre la seule décision qui s’impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l’hôpital, va obtenir ce qu’il veut. En tout cas, c’est ce que Mia va lui laisser croire. »

Mon Avis

ʺ Calendar Girl ʺ est un rendez-vous mensuel que je ne rate jamais. Cependant, j’avoue que ma volonté est mise à rude épreuve. Avoir le coup de foudre neuf fois, c’est presque impossible et pourtant… avec cette série tout est réalisable.

Après avoir quitté le mois d’août avec tristesse, c’est avec un énorme soulagement que je retrouve la famille Saunders, Cunningham ainsi que tous les autres personnages.

Après avoir appris une éprouvante nouvelle et de nombreuses révélations, Mia se retrouve à l’hôpital priant pour que l’état de son père s’améliore. Malheureusement, n’ayant pas respecté son engagement envers son client du mois de Septembre, elle se voit dans l’obligation de rembourser les 100 000 $. Malgré cela, le reste à venir… Mia reçoit un appel de Blaine qui lui dit qu’elle n’a pas acquitté les 200 000 $ qui lui est dû. Ne détenant pas cette somme pareille, la jeune femme sombre dans une mélancolie, craignant pour la sécurité de ses proches. Mia comprend qu’elle doit faire un choix et rapidement, car Blaine n’hésitera pas une seule seconde à faire tomber des têtes afin d’avoir ce qu’il veut. En plus, d’avoir des soucis financiers, Mia ne sait absolument pas où se trouve Wes, son beau surfeur californien. Que lui est-il arrivé ? Reviendra-t-il vivant ?

Par chance, Max, le grand frère de Mia et Madison est là pour soutenir ses petites sœurs chéries. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour que Mia ne tombe pas entre les griffes de Blaine. Honnêtement, l’amour qu’il porte pour Mia et Maddy est magnifiquement pure et touchant. J’en ai versé quelques larmes.

Ce mois-ci, le sexe n’est pas vraiment une priorité pour Mia. Elle est perdue psychologiquement sans compter qu’elle essaie de garder la tête froide pour sa famille, mais ce n’est pas gagné d’avance vu les problèmes qui s’accumulent au fur à mesure.

Audrey Carlan a une belle écriture qui me rend définitivement accro à cette série. Je me dis aussi que dans ce tome, l’auteure n’a pas du tout ménagée notre héroïne préférée. Comme, je vous l’ai dit plus haut, les moments heureux sont comme une flèche qui nous transpercent le cœur. Néanmoins, j’avoue qu’il n’était pas aussi parfait que les mois de juillet et d’août. Il manquait un détail afin qu’il le soit.

Finalement, j’ai été tout de même conquise par ce neuvième opus. Il nous offrait une version plus authentique et angoissant de la vie de Mia.

#Sara

Je remercie les Éditions Hugo New Romance Québec et Hachette Canada pour le service presse !