Chronique sur 30 jours de Christine d’Abo

30 jours

Note : 9/10

« Au lieu du sourire charmeur qu’il arborait lorsque nous nous étions rencontrés à l’extérieur, Harrison avait les sourcils froncés. Tout son corps était tendu.

– Est-ce que vous allez bien ? Je ressortais quand j’ai entendu un cri. J’aurais juré que ça venait de chez vous.

Pas besoin d’un miroir pour savoir que j’étais devenue écarlate. J’avais envie de mourir sur place.

– Oh, oui. Je vais bien. Merci.

– Je sais que vous êtes toute seule ici et j’avais peur qu’il soit arrivé quelque chose. Que quelqu’un soit entré…

Il me dévisage pendant quelques instants. Je n’avais pas le moindre doute sur ce qu’il voyait : un visage rouge, des cheveux emmêlés, à moitié habillée.

Il écarquilla les yeux et entrouvrit les lèvres. Ça y est, il vient de comprendre. Désormais, je serais à jamais la fille-qui-jouit-si-fort-que-tout-le-monde-peut-l’entendre. Génial. Je me demande s’il est encore temps de déménager !

– Oui, donc tout vas bien.

J’appuyai ma main contre ma gorge. Ma peau était toujours tiède au toucher.

– Hum, c’est gênant.

– Désolé.

Il n’avait pas l’air désolé. En fait, il paraissait intrigué.

Étiez-vous dans votre chambre ? J’aimerais bien le savoir, parce que si l’insonorisation est si mauvaise que ça…

– Non !

Seigneur, j’ai envie de mourir.

– Non. L’insonorisation est tout à fait normale. Vous n’avez pas à vous inquiéter.

Plus jamais je ne me masturberais.

– Je vous ai mis mal à l’aise.

Encore une fois, il n’avait pas l’air désolé. Au contraire, j’étais à peu près certaine qu’il trouvait la situation amusante.

– Non, pas du tout. Enfin, peut-être un peu.

Le sol pouvait bien s’ouvrir et m’engloutir tout entière. Pitié.

– Ça… ça fait longtemps. Mari décédé, et tout, et tout. Donc, oui. Je vais bien. Je crois que je vais vous laisser, maintenant. D’accord, merci d’être passé.

Harrison ne répondit pas, mais j’aurais juré avoir aperçu un début de sourire sur son visage avant que la porte ne se referme dans un déclic.

Ma vie ne prenait décidément pas le chemin que j’escomptais. »

Alyssa & Harrison

Résumé : « Certaines personnes cherchent leur âme sœur toute leur vie, mais ce n’est pas le cas d’Alyssa Barrow. Elle a fait la connaissance de Rob à dix-neuf ans et, comme dans un conte de fées, elle croyait que leur couple serait éternel… Jusqu’à ce que son amoureux tombe gravement malade. Son dernier vœu était que sa jeune et superbe épouse n’oublie jamais le bonheur et le plaisir. Il lui a donc légué un cadeau bien particulier, un jeu enflammé qui lui permettra de renouer avec l’ivresse des sens : trente cartes avec des instructions pour trente jours de passion, à utiliser lorsqu’elle se sentirait prête.

Deux ans plus tard, alors qu’elle rencontre son séduisant nouveau voisin, Harrison Kemp, elle estime que le temps est enfin venu… Grâce à ses gestes expérimentés et à la chaleur de ses lèvres sur sa peau, elle renaît peu à peu, accueillant avec délice toutes ces sensations retrouvées. Or, ce qui ne devait être que quelques instants de volupté devient une relation intime et Alyssa réalise qu’elle a laissé la chance à l’amour de frapper une fois de plus à sa porte. Mais à la fin du jeu, un avenir avec Harrison sera-t-il réellement possible ? »

Mon Avis

Vous voulez savoir ce qui m’a donné l’envie de lire ce roman ? Son résumé ! Il est tout à fait alléchant. Une jolie petite tentation qui m’a fait énormément plaisir.

Si vous avez le goût de vous amusez, ce manuscrit est pour vous.

Alyssa est une femme de trente-cinq ans. Son mari, qui était également son amour de jeunesse, est mort suite à un cancer. Cependant, avant de mourir, Rob lui a laissé des consignes à suivre au moment où elle sera prête à tourner la page. Veuve depuis deux ans, Alyssa prend la décision de remettre de l’ordre dans sa vie. Néanmoins, elle appréhende l’idée de rencontrer d’autres hommes.

Lors d’une journée tout à fait normal, Alyssa fait la connaissance de son nouveau voisin. Un homme avec une belle paire de fesse qui pourrait faire craquer n’importe quelle femme. Ce qu’elle ne sait pas, c’est que sa rencontre avec Harrison Kemp va changer le cours de son existence. C’est également cette même journée qu’elle va se souvenir de ces fameuses cartes.

Alyssa accepte donc de jouer à ce petit jeu afin de laisser parler sa vraie personnalité. Grâce à ces cartes et Harrison, elle va réapprendre à connaître son corps et à se donner du plaisir. Pourtant, le plus important, c’est qu’Alyssa va de nouveau prendre goût à la vie. Au départ, ce qui était une relation purement sexuelle va se transformer en quelque chose de plus solide et sérieux. Tombera-t-elle encore une fois dans les filets de l’amour ?

Le plus comique, c’est qu’il y a un film qui ressemble à cette histoire. Vous savez laquelle ?

La plume de l’auteure est fluide à lire. Malheureusement, il y a eu des moments où j’ai dû relire des passages parce que je ne comprenais pas le sens. De plus, à certains extraits, le fou rire est garanti. En ce qui concerne la narration, celle-ci est du point de vue d’Alyssa, mais je ne peux pas m’empêcher de penser que j’aurais voulu en savoir un peu plus sur le personnage d’Harrison.

Si on me proposait de lire une autre œuvre écrite par Christine d’Abo, je serais ravie de la bouquiner.

Finalement, « 30 jours » est une belle romance érotique entre deux héros qui décide de s’aider mutuellement par le biais des trente cartes coquines. J’ai passé un bon moment en compagnie de ces personnages.

Je remercie Ava des éditions Québec Loisirs pour ce service presse.

Je vous donne le lien de notre partenaire littéraire : http://www.quebecloisirs.com/

Et voici celui sur le roman que j’ai chroniqué : http://www.quebecloisirs.com/erotiques/30-jours-fl00905245.html

#Sara

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s