Chronique sur Calendar Girl Juillet écrit par Audrey Carlan

Calendar Girl Juillet

Note: 12,5/10

« Il a parfaitement raison et, enfin, après six mois de questionnement, de déni et de doute, je suis prête. Pour la première fois de ma vie, je m’offre la possibilité d’une belle histoire, pleine de gentillesse et de douceur, de rires et de passion. Une histoire qui est tout à moi. Mon paradis.

Je plonge mon regard dans ses yeux verts et je caresse ses cheveux blonds ébouriffés par notre partie de jambes en l’air. Je promène mes lèvres le long de sa barbe naissante et je m’approche de son oreille, pour être sure qu’il m’entende même si je le chuchote tout bas.

– Je t’aime, Wes.

Il me serre dans ses bras – aussi fort que possible – et je sens la tension déferler dans ses veines.

– Je te laisserai pas partir, cette fois-ci, grogne-t-il.

– Je t’aime.

J’embrasse ses sourcils et il soupire.

– Je t’aime.

J’embrasse ses lèvres, et il ouvre la bouche.

Quelques secondes plus tard, je tombe sur le lit et il s’étend sur moi.

– Tu m’aimes ?

– Oui, je répète allègrement.

Son sourire est si grand que les larmes me montent aux yeux.

– Je vais t’aimer si fort, ma belle, qu’après ce soir, je ne sais si tu pourras marcher.

Mia & Wes

Résumé : « Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire.

Anton Santiago a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.

Même si elle a été choisie pour jouer les séductrices, Mia va aussi pouvoir se remettre doucement des événements du mois précédent et créer avec Anton une belle complicité amicale.

Mais une surprise de taille va venir agrémenter son séjour à Miami et orienter son destin. »

Mon Avis

S’il y a bien une chose dont je suis sûre, c’est le fait que le mois de juillet détrône largement celui de juin. Comment ne pas rester de marbre face à cette tournure de situation ? En effet, il y a même des moments qui m’ont donnés le fou rire et d’autres…., enfin, je peux vous dire que mon moral est tombé de haut.

Cette fois-ci, Mia s’envole pour Miami pour y rencontrer le Latin-Lover alias Anton Santiago. Le chanteur l’engage afin qu’elle soit la vedette de son tout nouveau clip musical. Sa mission ? Mia doit jouer le rôle d’une belle séductrice inaccessible, mais désirable aux yeux de tout les hommes. Aussitôt, une jolie complicité se forme entre Anton et Mia. Le plus alléchant est le retour d’un des personnages. C’est en partie grâce à lui que je suis tombé sous le charme de cette série.

Suite aux événements du mois dernier, j’ai cru que j’allais mourir d’une crise cardiaque. La curiosité de connaître la suite me rendait impatiente. Je voulais absolument savoir comment les choses évoluaient pour Mia. Et j’ai eu raison d’attendre !

Ce mois-ci, nous ne retrouvons pas la Mia pleine de vie. Au contraire, notre escorte préférée est encore secouée par cette violente agression. De plus, elle est en quelque sorte dans un état d’alerte en ce qui concerne le sexe opposé. Mia est une poupée de porcelaine qui peut se brisée à tout moment. Cependant, l’amour et le soutient de ses proches vont l’aider à passer le cap. À l’approche de son anniversaire, Mia comprend qu’elle ne pourra pas se cacher éternellement, surtout avec la surprise de taille qui lui ait réservée. Qui est l’invité d’après vous ?

Anton Santiago est un aimant à femme. D’origine portoricaine, il utilise ses gênes et son corps de rêve pour affriander les femmes dans son lit. Pourtant, avant de devenir célèbre, Anton vivait avec sa famille dans un quartier malfamé de Porto Rico. Leur condition de vie était épouvantable. Grâce à son talent pour le chant, il réussi à sortir son foyer de cette pauvreté. Face à cette vie parfaite, il prend donc le nom de Latin-Lover et devient le meilleur chanteur de hip-hop. Sans compter qu’il envoie régulièrement de l’argent à sa famille afin qu’elle puisse vivre sans risque. Honnêtement, je trouve cela très généreux de sa part, Anton se souvient de la vie qu’il avait avant de déménager à Miami. Cette générosité n’est pas offerte à tous.

J’ai vraiment passé un excellent moment en compagnie de tout ces fameux personnages. Le mois de juillet est une rude épreuve pour Mia. Néanmoins, elle en ressortira plus forte et épanouie. Sa vie amoureuse fleurira, un petit plus qui l’aidera à retrouver l’extase. Les sentiments sont mis en évidence dans ce tome.

La plume de l’auteure est toujours aussi addictive que la première fois. Audrey Carlan nous montre que le sexe n’est pas toujours la solution à tout. Elle nous informe également sur la vie des précédents clients de Mia en nous donnant des nouvelles. Je suis les aventures de notre escorte depuis le début et le mois de juillet dépasse mes espérances.

Avec toutes ces questions que Mia se posent, Audrey Carlan laisse entrevoir l’avenir que ses lecteurs et lectrices désirent depuis longtemps.

Le mois d’août m’intrigue énormément, la prochaine fois, on se retrouve au Texas en compagnie d’un investisseur pétrolier. Des secrets et larmes seront sûrement à prévoir.

Je remercie Déborah des éditions Hugo New Romance Québec pour ce service presse !

#Sara

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s