Chronique sur La dame de Knox tome 2: La tourmente de Sonia Alain

La dame de Knox tome 2

Note : 13/10

« Intimidé par cette dame étrange, Charles-Édouard se refugia derrière la jupe de Berthe. Celle-ci le gronda avec gentillesse en le poussant avec douceur vers sa mère. Le voyant toujours aussi farouche, Anne s’agenouilla sur la terre aplatie, pencha la tête sur le côté. Un tendre sourire flottait sur son visage, alors que son regard se faisait aimant. Une telle fragilité se dégageait de sa personne que Berthe en eut la gorge nouée. De grosses larmes roulèrent sur ses joues fripées. Intrigué, mais non rassuré pour autant, Charles-Édouard observa la nouvelle venue en demeurant lové contre les jambes de la vieille femme. Lentement, afin de ne pas l’effrayer, Anne tendit la main vers lui, frôlant ses doigts avec délicatesse. Craintif, il replia son avant-bras sur son ventre en la détaillant avec circonspection. Comme nulle menace ne semblait poindre, il lui permit de le toucher à sa deuxième tentative.

Anne éprouva un pincement au cœur en effleurant la douceur du petit bras potelé. Apaisé, Charles-Édouard prit appui sur son poignet, et avança d’un pas maladroit dans sa direction. Anne retint son souffle de crainte de l’effaroucher. Puis, prenant tout le monde par surprise, il s’abandonna contre sa poitrine en enfouissant son visage dans son cou. Elle l’étreignit avec amour en le berçant. Émue par cette scène, la vieille Berthe sanglota, ainsi que Pétronille. Plus d’un soldat détourna les yeux pour cacher leur trouble. Pour sa part, Joffrey ne pouvait se détacher de ce spectacle attendrissant. En s’approchant d’Anne, il se racla de nouveau la gorge pour dissimuler son émoi. Au passage, il ébouriffa avec tendresse la chevelure emmêlée de Charles-Édouard.

C’est avec sérénité que Joffrey prit sa fille entre ses bras, qu’il s’accroupit près d’Anne, et qu’il découvrit la frimousse resplendissante de santé. Tout en serrant Charles-Édouard contre son cœur, Anne leva un regard voilé sur son bébé, et l’admira pour la première fois. »  

Résumé : « Les tensions entre la France et l’Angleterre s’intensifient, car la guerre fait toujours rage, sévissant sur les terres des deux puissances. Pour ajouter au drame du royaume de France, la peste menace de décimer son peuple.

Au milieu de cet affrontement, Joffrey de Knox, un guerrier redoutable, s’attire les foudres du monarque anglais, Édouard III, en désertant ses rangs. Dès lors, cette trahison pousse le roi à nourrir de sombres desseins envers le seigneur de Knox. Au courant qu’il l’a fait par amour pour sa jeune épouse, Anne de Vallière, Édouard tente d’assouvir sa vengeance en s’en prenant à elle par l’entremise d’une belligérante du nom de Jeanne de Belleville.

Les batailles sont légion, les ennemis sont partout, les complots et les trahisons se multiplient, sans compter l’épidémie qui se propage. Protéger sa famille dans de telles conditions mettra Joffrey à rude épreuve. Quant à Anne, elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour épargner un sort horrible à son époux, ainsi qu’à ses enfants, se montrant aussi rusée que ses détracteurs.

Au cœur de l’adversité, le couple trouvera-t-il la force de faire face au destin? »

Mon Avis

Nous faire voyager à travers le temps est la première particularité que j’apprécie chez Sonia Alain. Ayant une âme d’historienne, j’ai énormément aimé en apprendre plus sur ces événements authentiques qui constituent l’histoire de « La dame de Knox ».

La guerre entre la France et l’Angleterre continue et le nombre de victimes ne fait qu’augmenter. En effet, à cause de toute cette tension agressive et sanglante, Joffrey et Anne sont constamment en danger. La vie de la châtelaine est dans la ligne de mire des Anglais depuis que le roi Édouard III sait que Joffrey a abandonné les troupes britanniques par amour pour sa jeune épouse, Anne. Des horribles obstacles menacent de les séparer pour toujours. Malheureusement, les populations françaises et anglaises doivent faire face à la plus grande épidémie médiévale : la peste. Décimant une majorité de la collectivité, Joffrey et Anne n’ont pas d’autre choix que de quitter la France par la voie maritime.

Honnêtement, je vous avoue que j’ai frissonné pour Anne et ses enfants. Étant en bas âge, ceux-ci n’ont aucun moyen de défense, ils doivent donc compter sur la protection de leurs deux parents. Joffrey souffre de voir sa famille autant à risque. Tout ce qu’il désire, c’est d’avoir un peu de sérénité auprès de son domicile. Cependant, le destin s’aventure à les mettre en péril.

Dans ce second opus, Anne est devenue une femme qui assume ses responsabilités de châtelaine et mère au foyer. Elle n’hésite pas à se sacrifier pour ceux qu’elle aime. Ayant été brutalisée et torturée par un malotru, elle garde tout de même espoir que Joffrey vienne la secourir des Anglais. Anne est profondément amoureuse de son époux et elle n’est jamais lasse de ses petites attentions envers elle. Par contre, s’il y a bien une chose qui n’a pas changée, c’est son caractère de cochon. N’ayant pas peur d’affronter son courroux, Anne s’exprime solidement pour défendre son opinion.

Joffrey de Knox… quel homme ! Ce changement radical m’a complètement retourné. Le coléreux seigneur s’est transformé afin de devenir un individu doté d’une grande noblesse. Très amoureux de sa dame, il n’hésite pas à le montrer à tous. Pour lui, sa femme et ses enfants définissent son bonheur. Pourtant, cet équilibre est menacé quand Anne est capturée pour amener dans une forteresse.

Retrouvera-t-il sa tendre moitié avant qu’il ne soit trop tard ? Et si le passé funeste de Joffrey menaçait de ressurgir ? Comment réagira son époux en apprenant l’écœurante vérité ? Anne sait qu’elle devra faire tout ce qui est en son pouvoir pour protéger l’homme qu’elle aime de ses pulsions agressives.

En ce qui concerne le style d’écriture de l’auteure, il est toujours aussi élégant que la première fois. Ça été un réel plaisir de découvrir la suite des péripéties d’Anne et de Joffrey. En lisant toute cette action et ces intrigues, j’avais une facilité à imaginer le tout dans ma tête. On s’entend bien qu’il n’y a aucun temps mort, l’histoire se déroule sans aucun arrêt. Les détails des lieux, de la situation et des personnages sont encore une fois, très bien illustrés. Sans compter que les faits historiques sont véridiques. Sonia Alain manie ces fragments à la perfection.

Une question se pose à la fin du tome 2 : Joffrey et Anne auront-ils leur conclusion heureuse ?

J’attends avec impatience la finale de cette fabuleuse trilogie !

Je remercie une nouvelle fois Helene des éditions Ada pour ce service presse !

#Sara

Publicités

Chronique sur Petits dérapages et autres imprévus de Mily Black

Petits derapages et autres imprevus

Note : 10/10

« Je pouffai en l’imaginant couché, le nez rouge et les yeux fiévreux. À coup sur, il serait exécrable !

– À quoi penses-tu ?

– À toi, enrhumé.

Il se frictionna les cheveux sans me quitter du regard. J’aimais quand il m’observait de la sorte. J’avais l’impression que le monde pouvait bien s’arrêter, rien ne l’aurait empêché de me contempler. Avec un sourire taquin, il vint se poster devant moi.

– Et tu jouais l’infirmière ?

Riant maintenant franchement de la couleur de mes joues, il poursuivit :

– Je t’imagine bien avec une petite blouse blanche au-dessus de cette parure rouge… celle que je n’ai pas encore vue sur toi.

Je voyais très bien de laquelle il parlait puisque je l’avais glissée dans mon sac sans savoir si je trouverais le courage de la mettre ce week-end. Elle n’avait rien d’extraordinaire, mais la couleur et le soutien-gorge balconnet étaient trop osés pour moi. Je n’étais pas encore assez à l’aise avec mon corps et ma nouvelle sexualité pour porter de tels sous-vêtements.

– Et j’imagine aussi comment tu prendrais ma température…

– Avec un thermomètre dans le derrière ? demande-je avant de comprendre qu’il était dans un fantasme et non dans la triste réalité.

Il explosa de rire alors que je détournai le regard, morte de honte.

– Je vais finir de m’habiller, déclara-t-il sans pour autant refréner son hilarité. »

Louise & Francis

Résumé : « Louise a un job de rêve : elle passe son temps à évaluer des hôtels de luxe dans des lieux paradisiaques. Et tout ça, en compagnie du très séduisant Francis, son responsable. Mais la timidité de la jeune femme l’empêche d’avouer ses sentiments pour son collègue. Et surtout, ce dernier a une règle immuable : on ne mélange pas travail et plaisir. Alors, c’est décidé, elle va demander une mutation et démarrer une vie plus stable, loin de l’irrésistible séducteur !  

C’est sans compter sur le destin, qui va profiter du dernier voyage de Louise pour échanger sa valise de vestes ternes et pantalons sobres contre des tenues bien plus osées… qui ne laissent pas Francis indifférent. Sous le soleil de la Floride, Louise va tenter de reprendre sa vie en main – avec quelques petits dérapages ! 

Mon Avis

« Petits dérapages et autres imprévus  » est le premier roman Chick Lit que je lis et je dois dire que ça été une bonne expérience. Ce genre littéraire nous permet de décompresser après une rude journée. C’est ce que j’ai ressenti avec ce bouquin !

À certains moments de l’œuvre, il y avait des passages qui étaient assez comiques. Ceux-ci m’ont beaucoup fait rire de joie.

En ce qui concerne les personnages, ils possèdent tout les deux un humour débordant. De plus, ils sont également intéressants à lire.

Louise est une jeune trentenaire entreprenante avec une profession assez nomade. Elle passe le plus clair de son temps à voyager afin de coter des hôtelleries de luxe. C’est une femme qui s’investie beaucoup dans son travail. Cependant, Louise a une grande timidité qui l’empêche de braver les obstacles ou de s’investir dans une relation amoureuse. N’ayant pas confiance en elle-même, Louise rougit constamment quand Francis, son patron,  la taquine. Ne contrôlant pas ses sentiments amoureux pour ce séducteur, elle demande à être muter dans les bureaux. Toutefois, lors de sa dernière mission en compagnie de son équipier, la valise de Louise a été échangée par une mallette contenant des vêtements très sexys. Lors du nouvel an, elle prend l’initiative de devenir une femme plus audacieuse. Grâce à cette malle inconnue et à Léa, sa sœur jumelle, Louise va découvrir son corps sous un nouvel angle. Pourtant, ce voyage n’affectera pas juste la jeune femme, Francis remarquera que sous ses habillements fades se cache une femme d’une extrême beauté.

Francis est le patron et collègue de travail de Louise. Toutes les femmes le désirent. Travaillant ensemble depuis deux ans, il ne veut pas mélanger loisir et travail. Francis n’hésite pas à faire sortir Louise de sa zone d’aise. Néanmoins, derrière ses malicieuses plaisanteries se cachent un homme attentionné qui tient à sa collaboratrice. Il ne court pas après les femmes, il saisit ce qui se présente à lui. Francis sera le premier abasourdi face à cette attraction qu’il perçoit envers Louise.

Le style d’écriture de l’auteure est léger et cocasse. J’ai trouvé que le manuscrit était bien écrit. Je me suis laissé porter par le vent et la chaleur de la Floride grâce à ce roman. Il y a également une bonne fluidité. Lire ce livre a été pour moi une addiction, il se lit parfaitement. J’ai bien aimé la plume, celle-ci dégage une certaine brise de fraîcheur.

Mily Black nous offre des extras qui mettent en scène quelques moments  de l’histoire du point de vue de Francis. À travers ses yeux, on pouvait sentir son attirance face au changement d’apparence de Louise.

En somme, j’ai adoré découvrir le monde littéraire de l’auteure. Les personnages ont été attachants du début jusqu’à la fin. L’ennui n’était absolument pas au menu. Ça sera avec joie que je lirai d’autres livres écrient par Mily Black.

Je remercie Helene des Éditions Ada pour ce rafraîchissant service presse.

#Sara

Chronique sur La dame de Knox tome 1: Le Masque de Sonia Alain

La dame de Knox tome 1

Note : 12.5/10

« Déterminé à la faire sienne cette fois-ci, Joffrey s’empara prestement de ses lèvres. D’emblée, il pencha la tête vers elle afin d’approfondir leur baiser. Elle ploya tel un roseau, incapable d’aligner la moindre réflexion cohérente. Tout son être semblait animé par un besoin urgent, d’autant plus que Joffrey relevait sa jupe sans aucune pudeur. Un courant d’air frais glissa sur ses cuisses, pendant que la paume de son époux laissait une trainée de feu sur son passage. Elle eut un hoquet étranglé quand il frôla les boucles de sa féminité. Tous ses sens en effervescence, elle ne sut que penser. Pour quelle raison son corps l’abandonnait-il de manière si traitresse alors que son esprit se refusait d’abdiquer ?

Conscient du débat qui se livrait chez sa compagne, Joffrey intensifia la profondeur de son baiser, puis mordilla sa lèvre inférieure avant de descendre le long de sa gorge, alors que ses doigts couraient vers le bourgeon sensible niché au centre de sa suavité.

– Vous serez mienne cette nuit, Anne, murmura-t-il contre son oreille d’une voix veloutée qui provoqua un nouveau frisson chez elle. Mienne et humide… prête à me recevoir…

Son souffle caressa la peau de la jeune femme, lui arrachant un gémissement rauque. Quand il baissa la tête pour happer l’un de ses mamelons dressés qu’il venait libérer sans qu’elle en eu conscience, elle émit un petit couinement de ravissement des plus envoûtant. La respiration lourde de Joffrey trahissait son impatience, tout comme le grognement qui sortit de sa gorge, mais au lieu d’en être inquiétée, Anne sentit ses sens s’échauffer. Une chaleur étrange se diffusa dans son ventre, alors qu’une pulsation exquise prenait naissance au cœur de sa féminité. »

Anne & Joffrey

Résumé : « En l’an 1335, le roi d’Angleterre revendique la couronne de France, ce qui plonge les deux pays dans une guerre sans pitié. Joffrey de Knox, un puissant guerrier de Bretagne, décide dès lors de s’allier à l’Angleterre, y voyant une occasion d’étendre son territoire et de s’enrichir davantage.

Comme son père avant lui, il convoite surtout les terres du Sud qui appartiennent au seigneur de Vallière. Pour parvenir à ses fins, Joffrey décide qu’il est temps de réclamer son dû à la veuve de Vallière : la main de sa fille cadette. Or, la famille de Vallière n’a jamais été mise au courant d’une telle promesse de mariage, et pourtant…

Joffrey croit y gagner. Celui-ci ignore cependant qu’Anne de Vallière est une jeune femme énergique et déterminée qui n’hésitera pas à se dresser courageusement sur son chemin… Elle s’efforcera dès lors de percer le mystère de cet époux qui lui a été imposé, car malgré les colères et la brutalité de Joffrey, elle devine chez celui-ci une personnalité complexe, où la dureté masque des blessures profondes.

Arrivera-t-elle toutefois à fissurer la cuirasse de ce guerrier redoutable ? »

Mon Avis

Connaissant déjà cette auteure québécoise, je savais à quoi m’attendre. La perfection était au rendez-vous, mais je n’avais jamais lu de roman historique, alors je ne savais pas si j’allais apprécier. Je me suis dit, allez pourquoi pas ?!

L’ayant tout juste terminé, j’ai à peine les mots pour décrire ce que je ressens en ce moment. Les personnages sont superbement bien décrits, sans parler des lieux et paysages. C’est de toute beauté. J’ai été conquise par ce manuscrit historique.

« La dame de Knox » est une romance fervente entre un seigneur anglais et une noble française. Étant de conviction différente, ils sont définis comme l’ennemi de l’autre et si l’amour et la passion décidaient de s’immiscer dans leur couple ?

Anne De Vallière est une jeune femme de dix-neuf avec une forte personnalité. Le seigneur de Vallière offre la main de sa fille âgée de neuf ans afin de payer ses dettes. Pour officialiser les choses, Merkios de Knox effectue un contrat qui stipule qu’Anne devra se marier avec le fils du seigneur anglais, Joffrey. Dix ans plus tard, le redoutable guerrier va sur les terres de Vallière pour réclamer ce qui lui ait dû. Marié, il n’hésite pas à la brutaliser et imposer sa présence dans la vie de la jeune femme. Cependant, Joffrey va découvrir qu’Anne n’est pas seulement une simple dame. Elle est douce, belle, courageuse, mais à la fois téméraire, combattante et insolente. Ce qui plus tard, plaira énormément à Joffrey. Et si Anne était la rédemption du monstre qui personnifie le noble guerrier ? Franchiront-ils les obstacles afin que leur amour survive ou sombrera-t-il dans les ténèbres ?

Joffrey de Knox est un seigneur craint de tous. Un homme barbare âgé de vingt-neuf ans. Irréfléchi, il préfère tuer ceux qu’ils se mettent en travers de son chemin. Il aime bien jouer avec les femmes pour qu’elles puissent réchauffer sa couche, pourtant Joffrey projette son dévolu sur la jolie Anne de Vallière. Une particularité entêtée et discourtoise, il amènera sa promise à son château de gré ou force. Quand ses yeux se posent sur Anne, une ambition indémontrable de la posséder le submerge. Un homme attirant, mais détestable. Malgré cela, au file des pages, son comportement changera pour devenir plus attentionné et il sera également plus à l’écoute des demandes de son épouse. Joffrey nous prouve que nous pouvons métamorphoser notre personnalité quand nous sommes en contact avec l’être que nous chérissons. La nature agressive prendra-t-elle le dessus sur son amour envers Anne ?

La plume de l’auteure est tout à fait phénoménale. Sans compter que l’intrigue est vraiment ahurissante. Je n’avais aucun mal à entrer dans le cœur de l’action. Sonia Alain nous enchante avec ses mots. Cette œuvre est carrément un voyage à travers les époques. Le roman est d’une belle fluidité, aucune difficulté à suivre le contexte.

De nombreuses thématiques font aussi parti de la tournée telle que la trahison, la mort, les complots et l’amour entre les membres d’une famille.

Une excellente alliance d’ingrédients ! Vous l’aurez devinez, j’ai eu un coup de cœur pour ce premier opus.

J’ai très hâte de découvrir la suite des aventures de Joffrey et Anne.

Je remercie Helene des éditions Ada pour ce merveilleux service presse.

#Sara

 

Chronique sur Tous sauf toi de Céline Musmeaux

Tous sauf toi

Note : 13/10

« Marry me.

C’est reparti. Malgré cela, nous avons promis de faire comme si nous n’étions pas dans l’embarras. Alors, je lui réponds avec sincérité.

– Oui.

Mon petit « oui » tout doux, tout mignon, le pousse à se redresser.

– Oui ?

Je le confirme en anglais.

– Yes.

Il sourit en dévorant mes lèvres de baisers.

Oui, je veux me marier avec toi. Si l’on doit jouer à Romeo et Juliette autant aller jusqu’au bout de notre bêtise…

Matt me souffle.

– Sage décision, mon étoile.

Je ne sais pas si c’est sage. En tout cas, c’est mon vœu le plus sincère. Je balaie donc ses cheveux en profitant du fait que nous pouvons être totalement libres pour lui balancer.

– Tu n’es pas du tout mon style de mec ! Je n’ai jamais été attirée par les blonds.

C’est la déception totale pour lui. Il tombe sur moi et il enfouit son visage au creux de mon cou.

– Ha ha ! Sympa… Je passe vraiment pour un con !

J’embrasse néanmoins son front.

– Tu as plus de mérite, non ? Je suis définitivement tombée amoureuse de toi au contact de tes lèvres…

Langoureusement, il vient m’offrir une nouvelle entrevue avec celles-ci pour me prouver que ma déclaration lui remonte le moral. Puis il me murmure.

– Cela prouve que ce n’est pas physique entre nous. Notre amour est né de la rencontre de nos âmes…

J’aime cette idée. Alors, je lui souris de la plus belle des manières.

– C’est pour cela que j’aime tes yeux. Ne dit-on pas qu’ils en sont le reflet ?

Heureux de ce fait, il me répond.

– Donc, ce n’est pas que du sexe entre nous.

J’émets un doute pour l’embêter.

– Hum… Cela dépend de toi. As-tu craqué pour moi parce que je suis ton style de femme ?

Il ricane.

– Ne m’étrangle pas, baby. Mais pourquoi aurais-je besoin d’un style de femmes ? Je les attire naturellement avec mon regard de tombeur.

C’est lui qui se moque de moi. Alors, je boude comme une gamine en aplatissant ses joues.

– Séducteur à deux balles !

Matt éclate de rire en se redressant au-dessus de moi. Je l’admire en me disant que notre histoire aurait pu être parfaite sans ces problèmes familiaux. Il revient très vite à portée de mes lèvres pour me couvrir de baisers, de tendresse, d’amour simplement. »

Matt & Emma

Résumé : « Peut-on lutter contre nos sentiments ?

Emma vient d’avoir son BAC. Du coup, elle ne pense qu’à rejoindre la maison que possède sa famille au bord de la mer.

Pour la première fois, elle ne sera qu’avec son demi-frère. La liberté lui tend les bras. À elle les sorties, les aventures de vacances et pourquoi pas le grand amour ?

Seulement, elle déchante assez vite lorsque Josh lui annonce qu’ils ne seront finalement pas seuls, son demi-frère d’un précédent mariage sera également présent.

Un inconnu pour les chaperonner ? Très peu pour elle. Mais elle devra s’y faire, car Matt débarque dans sa vie et compte bien s’y imposer.

Dès le premier regard, Emma comprend qu’il est le loup venant semer le trouble dans son foyer recomposé. À vingt et un ans, il sait ce qu’il veut et n’hésite pas à le montrer. Aussi, quand il décide qu’elle sera à lui, les choses se compliquent grandement pour la jeune femme.

Coincée entre ses principes et ses sentiments, Emma vivra certainement l’été le plus turbulent de toute sa vie.

Parviendra-t-elle à garder à distance cet homme dont seule l’existence de son demi-frère le relie à elle ? »

Mon Avis

Un tourbillon de frissons, voilà ce que j’ai ressenti en lisant le roman. Je suis toujours autant étonnée de voir que l’auteure m’ensorcèle à chaque mois.

Je vous avoue que les éventuelles histoires sont perpétuellement incomparables à comparer aux précédentes. Enfin, c’est ce que je ressens ! Je croyais avoir tout vu avec Axel, le garçon dans « Toi et moi : Il n’y a qu’un pas »… Toutefois, Matt, le héros de « Tous sauf toi » est un homme en or.

Par contre, ce manuscrit n’a pas la même similitude que les autres romans au niveau des personnages principaux, car les interlocuteurs ont atteints la majorité, ils sont donc un peu plus mature. Des protagonistes attachants, je dois dire, mais dans certaines situations, j’aurai voulu passer à travers ma liseuse pour les gifler.

Si vous aimez les disputes familiales, cette œuvre est pour vous. Une romance passionnante, intense, mais provocante.

Emma est une jeune fille de dix-neuf qui vient tout juste d’obtenir son BAC. Afin de célébrer ce joyeux événement, elle décide de profiter au maximum de son été pour y faire de nouvelles rencontres que ce soit au plan social ou amour. La jeune femme avait absolument tout prévu jusqu’à ce que son demi-frère, Josh lui annonce qu’une autre personne fera partie de l’équation. Pour démontrer son mécontentement, Emma tiendra tête à Matt et le désobéira pour lui montrer qu’elle est maitresse de ses choix. Une grande force de la nature, cette fille ! Pourtant, au premier regard, le cœur de la juvénile demoiselle bat sans arrêt pour ce beau blond. Le destin a décidé de jouer un peu avec Emma en lui mettant sur sa route son homme idéal qui est en fait le demi-frère de Josh. Comment résister à ces yeux bleus comme l’océan ? Profitera-t-elle de la chaleur de l’été pour se laisser aller à cette torride aventure ? Ou tiendra-t-elle tête face à la détermination de Matt ?

Matt est un bel homme de vingt-un ans qui n’hésite pas allé chercher ce qu’il veut. En effet, il désire ardemment Emma dès les premières secondes. Quoique j’ai été plutôt étonnée de voir à quel point, il était direct dans son attitude et ses sentiments. Au moment où ils se retrouvent tout les deux, Matt se met à table en ce qui concerne son attirance envers Emma. C’est un  homme mature et gentleman qui déteste quand un individu pose la main sur une femme. Dans son esprit, tout est décidé ! Néanmoins, derrière ses airs enjôleurs se cachent une vive blessure liée à son père. Celui-ci l’a abandonné pour sa famille de substitution. Matt cache bien ses raisons, mais à certains moments, il se confesse à Emma. Entre les deux, c’est le grand amour jusqu’à ce qu’un événement majeur anéanti cet équilibre.

Josh est un jeune homme de dix-sept ans qui a de la difficulté à contrôler sa colère. Emma lui sert de punching-ball. Ne voulant pas paraître pour un faible, il se crée une coquille. Toutefois, à certain moment, on peut observer une fissure. Josh provoque beaucoup Emma, il peut être antipathique et offensif quand il le veut, mais comme tout le monde, il est vulnérable face à un visage en larmes. Dans ces passages, quand sa grande sœur souffre, Josh parle et discute avec elle afin de lui remonter le moral. De plus, il est tendre et protecteur envers elle. Pourquoi change-t-il aussitôt d’attitude ? Qu’est-ce que Josh cache ? Pourquoi refuse-t-il la proximité entre Matt et Emma ?

La poésie de Shakespeare est un vrai délice. Cette œuvre représente les tragiques amoureux de la modernité. Deux personnes voulant vivre leur amour au grand jour.

L’auteure nous montre que la vie d’Emma n’est pas de tout repos. Elle est constamment en dilemme avec elle-même.

Encore une fois, c’est une excellente victoire pour Céline. Dans ce bouquin, elle aborde les thèmes de la poésie, du coup de foudre au premier regard et l’interdit. Des pensées qui ne pourront que vous charmez. J’ai également eu un coup de foudre pour « Tous sauf toi ». La plume de l’auteure nous montre que l’amour n’a pas de limite et que l’interdit peut être aussi délicieux qu’un dessert.

Si vous aviez un tel choix à faire, auriez-vous choisi de suivre votre cœur ou la raison, sachant que le prix à payer pour vivre cette relation est votre propre famille ?

Finalement, je vous conseille fortement cette histoire, elle vous fera vivre des aventures et des drames à vous en faire hurler de joie.

#Sara

Chronique sur L’ombre de Jenna Fairchild tome 1 : Colère de Marie-Eve Dion

Colere

Note : 12/10

« Ses iris continuaient d’épier mon visage. Ma respiration était toujours rapide, mais ce n’était rien comparé au rythme de mon cœur. Il m’invita à placer mes mains sur ses hanches pour me laisser diriger la suite

Suivant les ordres de mes doigts, il entra en moi doucement, sans me lâcher du regard. Je m’attendais à avoir mal les premières secondes, mais son contact était doux. Ljuke me sourit, rassuré. Attentif, il me laissa continuer de guider ses mouvements.

Je sentis un chatouillement partir de la plante de mes orteils jusqu’à la racine de mes cheveux alors qu’il exécutait son mouvement de va-et-vient. Pour la première fois, j’avais le sentiment de faire l’amour.

Pour la première fois, je n’avais pas peur de ce que mon partenaire pouvait me faire si je faisais un faux mouvement, si je lui déplaisais. Pour la première fois, j’avais l’impression d’être importante, autre chose qu’une source de plaisir.

[…]

Il s’étendit à côté de moi et me sourit tendrement. Je lui rendis son sourire et me blottis dans ses bras. Son corps était bouillant, mais cette fois, je savais que ce n’était pas parce qu’il était en danger.

– Merci, souffle-je.

Il souleva mon menton du bout des doigts et déposa un baiser sur mes lèvres avant de m’éteindre à nouveau.

– Endors-toi, murmura-t-il. »

Jenna & Ljuke

Résumé : « J’avais perdu la mémoire. Je ne savais pas comment, ni même pourquoi d’ailleurs.

Je me rappelais quelques bribes. La ruelle dans laquelle j’avais été trouvée. Le corps gisant près de moi. Mes mains recouvertes de sang.

Je me souvenais également d’une sensation particulière. Celle d’être observée par quelqu’un. Ou quelque chose.

Pourtant, dans cette ruelle, il n’y avait que moi. Un cadavre.

Et mon ombre. »

Mon Avis

Cette histoire est une vraie découverte. Ayant lu la trilogie Traqueurs Inc., je savais à quoi m’attendre. J’avais déjà une idée fixe en tête, mais en lisant le roman, j’ai retrouvé le coup de foudre que j’avais à l’époque. De plus, ces deux séries se rejoignent sur le fait qu’elles ont toutes les deux le même monde fantastique.

L’univers surnaturel de l’auteure est monstrueux, cruel et sombre tout en étant captivant et génial. La chronologie du temps est assez spéciale, dans ce bouquin, on se retrouve à la fin des années 1800.

Ça me fait du bien de relire des romans invraisemblables, car ces œuvres font partie de mes premiers amours, c’est grâce à elles que j’ai découvert la lecture.

Comme toujours les personnages sont incroyables. Chaque héros est une victime, mais cela ne l’est empêche pas d’avoir une part d’ombre à l’intérieur d’eux-mêmes.

Jenna est une jeune femme âgée de vingt-ans qui se réveille près d’un corps ensanglanté. Amnésique, elle ne souvient pas de son identité. Au passage, Jenna fait la connaissance d’Ethan Fairchild, un homme individualiste qui ne sort pratiquement pas de son manoir. Ne sachant pas son vrai prénom, ce riche personnage lui offrira le nom de Jenna. Ensemble, ils essaieront de découvrir le passé de la jeune femme, mais celle-ci risque de ne pas aimer ce qui va être révéler. Malheureusement, en vivant avec lui, elle découvrira des secrets auxquels aucun humain ne devrait être exposer.

Ethan Fairchild est un jeune homme de la mi-vingtaine qui cache sa véritable nature à son invité. Mystérieux, il sait que le temps est compté avant que Jenna découvre qui il est vraiment. Peu à peu, Ethan va s’attacher et s’ouvrir plus à elle. Très protecteur envers elle depuis qu’il a rencontré dans cette ruelle, il essaie de la protéger de ses « ami(e)s ».

Ils apprendront à se connaitre et se faire confiance mutuellement, mais un danger les guette. Quelques personnes veulent la mort de Jenna, Ethan fera tout ce qui est en son pouvoir pour la soutenir, mais pour cela, il devra s’allier à un groupe de personne expérimenté. Le personnage de Jenna est émouvant, elle a eu un antécédent assez ombreux lors de son enfance. Cependant, depuis sa rencontre avec Ethan, elle est devenue forte et maître de sa vie. Je vous avertis tout de suite, entre eux, il n’y a AUCUNE romance. Pourquoi ? Il faudra le lire si vous voulez la raison. Cependant, une question se pose : Leur relation est-elle vouer à l’échec avant même qu’elle commence ?

Il est très facile de s’imprégner de ce bouquin. Il est surprenant et intéressant à la fois. Étant habitué au style d’écriture de l’écrivaine, je n’ai pas eu de difficulté à lire ce premier tome. « L’ombre de Jenna Fairchild » n’est pas un roman d’amour, au contraire, c’est plutôt une histoire du type horreur.

Je vous avoue que j’ai hâte de lire la suite des aventures de Jenna, car la fin de ce premier opus m’a laissé sur ma faim.

#Sara

Venez découvrir mon univers littéraire !   

Coucou tout le monde, 

Je vous annonce qu’après de nombreuses années d’absence, j’ai finalement repris l’écriture. Quand j’étais plus jeune, je voulais créer une histoire, un bit-lit. 

Toutefois, j’ai arrêté parce que je n’avais pas confiance à moi pour mettre sur papier mon univers. 

Après mûre réflexion, j’ai décidé de m’y remettre parce que tout comme la lecture, l’écriture fait partie de ma vie quotidienne. 

J’ai en grande partie reçu quelques encouragements de #Mychele ♥️♥️ Je te remercie ✌🏻

Alors, voilà, si ça vous dit de découvrir ma folie, je vous laisse le lien de mon histoire 😉

Dites-moi ce que vous en pensez, je sais encaisser 😆

http://my.w.tt/UiNb/IIn1nkGIyE

#Sara

Chronique sur Close-Up tome 1 : Indomptable Sandre de Jane Devreaux

Close-up tome 1

Note : 13/10

« De nouveau, sa bouche est sur la mienne et je ne sais plus quoi penser. Pourquoi ça semble si difficile pour lui de se débarrasser de moi ? Il inspire bruyamment et je retiens mon souffle, prête à entendre le pire.

 – Tu vas passer cette nuit ?

Une invitation à poursuivre, c’est aussi ridicule qu’inespéré.

– Je suis toujours dans la zone rouge !

– Mais les cauchemars n’ont pas besoin de sexe pour se dissiper.

– Insinuerais-tu que tu serais l’élément indispensable pour chasser mes démons ? je minaude, l’imaginant déjà se contenter de me serrer dans ses bras musclés pour me rassurer.

– J’en suis convaincu, susurre-t-il, en effleurant mes lèvres.

Nous sommes vraiment aussi stupides l’un que l’autre. Appuyer sur l’accélérateur quand on voit clairement le mur en face, c’est insensé. Et pourtant, nous sommes déterminés à ne pas lâcher la pédale, à profiter du maximum d’adrénaline avant le crash inévitable. »

Sandre & Josh

Résumé : « Une rumeur peut faire de vous quelqu’un de populaire, quelqu’un de dangereux. Une rumeur peut tout changer.

Ses yeux noirs trop grands et trop maquillés en ont déjà fait trembler plus d’un. On raconte que ses parents sont en prison, qu’elle a tabassé à mort un mec qui a osé se moquer de son prénom. Elle, c’est Sandre River.

Il est le beau rugbyman populaire. Celui qui sort avec la sublime et trop prude Marcy Cheparde, celui qui fait baver d’envie toutes les filles. Lui, c’est Josh Anderson.

Jamais, Sandre ne reconnaîtra qu’il lui plait. Jamais, Josh n’avouera que ses hormones sont en ébullitions. Une seule provocation de Sandre va suffire à bouleverser leurs vies. « Tu veux un conseil, trouve-toi une fille, n’importe laquelle, vide tes bourses et remet la machine à penser en route. »

Qui aurait pu imaginer que ces mots donneraient naissance à une incroyable histoire d’amour ? »

Mon Avis

Quand mes yeux se sont posés sur cette couverture, j’étais curieuse de savoir de quoi cette histoire parlait. En lisant le résumé, je me suis dit, pourquoi pas ? En effet, j’avais eu raison de me fier à mon instinct et je vous l’annonce officiellement : ce bouquin est une perle. De plus, j’avais également entendu beaucoup de bien de cette trilogie et de son auteure. Moi aussi, je voulais ressentir ce que les autres percevaient !

Une histoire géniale du début jusqu’à la fin. De jeunes personnages qui découvrent leur corps, des sensations qui ne croyaient jamais palper…

Les héros m’ont définitivement fait rire. Je n’ai jamais autant ri.

Sandre Rivers est une jeune femme de dix-sept ans. Ayant souffert tout au long de sa vie, elle décide de changer son apparence. À l’aide de son mascara, de son fard à paupière noir et de ses vêtements d’homme, Sandre devient la rebelle aux yeux de tous. Son but ? Faire en sorte qu’aucun individu ne l’approche. Toutefois, s’il y a bien un endroit où elle se sent bien, c’est derrière son appareil photo. Néanmoins, Sandre ne peut esquiver son objectif du beau et séduisant Josh Anderson. Une chose est sûre, c’est que derrière son arrogance, Sandre sait que Josh dissimule une blessure vive. Pourtant, lorsque Sandre et Josh sont appelés à travailler ensemble pour un exposé, les deux jeunes réaliseront que leur relation deviendra plus charnelle que scolaire. Sandre dévoilera-t-elle sa face cachée au joueur de rugby avant qu’elle ne sombre ? J’ai beaucoup aimé Sandre, c’est une fille qui a une forte personnalité. Elle possède aussi un caractère de chien. Elle n’hésite pas à dire tout ce qu’il lui passe par la tête.

Josh Anderson est le mec populaire que toutes les filles veulent avoir dans leur lit. Il est attentionné et respectueux, mais sans ce masque, Josh a du mal à contrôler ses pulsions sexuelles. D’une certaine façon, avec Marcy, il a l’impression d’étouffer. En outre, il doit aussi se montrer digne de sa famille en étant le gendre idéal. Cependant, aux côtés de Sandre, Josh se sent libérer de toute cette pression. Peu à peu, il se dévoilera à elle sans aucune gêne. Sans compter que Josh ne supporte pas de faire du mal à Marcy, mais comment peut-il renoncer à ces rencontres nocturnes avec la rebelle quand ce n’est qu’auprès d’elle qu’il se sent lui-même ?

La relation entre Sandre et Josh est vitale et physique. Malgré cela, au fil des pages, les deux amants vont ressentir des sentiments amoureux pour chacun.

Après cette fin, de nombreuses questions m’ont traversées l’esprit. Je n’ai qu’une envie et c’est de lire la suite pour savoir quelle fille obtiendra le cœur de Josh.

L’écriture de Jane Devreaux est fluide et détaillée. Ce roman est constitué des points de vue de Sandre et Josh. J’ai bien aimé savoir ce qui trottait dans l’esprit de ce bel étalon. Ce sont sans hésiter des doutes sur sa relation avec Marcy et son attirance envers son amante. C’est une romance assez complexe qui demande à réflexion. Une plume vraiment envoûtante qui m’a plongé au cœur de l’action dès les premières pages. Le passé de nos deux personnages était touchant et pénible. Le fait de savoir qu’ils ont tout les deux eu une enfance difficile m’a donné le cœur lourd.

Finalement, je vous conseille de lire ce premier tome, c’est une adorable beauté. On ne peut que tomber amoureux de tout ce qui constitue cette histoire.

Je remercie Deborah des éditions Hugo New Romance Québec pour ce service presse.

#Sara