Chronique sur Les Anges de Tina.M

IMG_0336

Note : 12.5/10

« Son souffle chaud sur ma peau m’enflamme.

Fahrenheit est aussi un degré de mesure de la température, non ? Je crois que ma chaleur corporelle vient d’atteindre les deux cents degrés Fahrenheit. Je me souviens de mes cours de chimie. La température notable la plus haute était appelée le « sang du cheval ».C’est ça. C’est un cheval lancé au grand galop à l’intérieur de moi, avec le cœur palpitant comme le sien, la respiration saccadée, la peau bouillonnante. »

Mia

Résumé : « Une gentille fille qui tombe amoureuse d’un garçon, Bad boy ténébreux et infréquentable. Nous avons tous lu cette histoire quelque part, rien de très original… Et si cette fois ce n’était pas un, mais des garçons. Et si, elle, n’était pas si gentille que ça. Les apparences peuvent être trompeuses. Après un drame qui changera sa vie, bouleversera son existence et celle de toute sa famille, Mia, se voit dans l’obligation de quitter la petite, charmante et pittoresque ville de Carmel, à flanc de colline sur la côte californienne. Fraîchement débarquée sur une petite île du pacifique, loin de sa famille, seule, essayant d’oublier son passé douloureux, elle fera la connaissance d’un groupe de garçons aussi mystérieux que dangereux. Ils sont tatoués et motards, ils sont une famille, mais ils sont aussi sombres, inquiétants et craints par tous. Entraîner malgré elle dans un jeu malsain d’amitié forcé, elle tentera de garder la tête hors de l’eau et de ne pas se laisser aspirer vers le fond par des garçons aussi inquiétants qu’ils sont beaux. Aussi cruels qu’ils sont irrésistibles. On les appels Les Anges, ils ont décidé de l’entraîner en enfer… »

Mon Avis

Un récit tout à fait palpitant et essoufflant ! (Dans le bon sens)

Je viens tout juste de terminer cette fabuleuse et angoissante histoire (sur certaines pages), mais comme toujours, je suis tombé à genoux devant ce Bad Boy. Comment ne pas y résister ? Voilà la question ! Je dois vous avouer qu’au début, je n’étais pas trop sûr de vouloir le lire. Après cela, je me suis à lire les premières pages et j’ai tout de suite adoré.

Sans m’en rendre compte, j’avais tourné les dernières pages de ce livre et je voulais tellement la suite et c’est seulement quand j’ai su que je ne l’avais pas en ma possession que je me suis mis a pleurer de colère et de tristesse pour moi et pour les personnages.

Les Anges sont un groupe composé de  mauvais garçons dans la vingtaine qui se mettent à martyriser les gens qui font du mal à l’un deux. UN POUR TOUS ET TOUS POUR UN ! Cette devise leur va très bien. Ils se nomment : Gabriel, Miguel, Ashton, M.J et finalement … Isaac. Chaque homme a un comportement qui lui est propre.

L’héroïne de l’histoire, Mia Gilmore, est une jeune femme assez spéciale qui a subi un traumatisme qui la suivra toute sa vie. J’admire beaucoup ce personnage, parce qu’elle est très forte émotionnellement et du fait aussi que c’est une dure à cuir qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Je ne parle pas aussi de sa relation avec sa petite sœur Arizona qui est tout simplement magique. Elle a de la chance d’avoir des gens qui l’aiment et qui sont là pour l’aider, même si ce n’est pas toujours évident de s’ouvrir à quelqu’un pour en parler (expérience vécu).

Le chef du groupe est tout simplement horrible. Isaac Miles est une personne qui doit à avoir énormément souffert dans sa vie, mais ce n’est pas une raison de traiter Mia de la sorte, pas après ce qu’elle a vécu. Il est arrogant, vexant, méchant et prêt à tout pour avoir ce qu’il veut. Malgré tout ses défauts, c’est un homme séduisant, protecteur et beau à mourir.

Dans ce roman, je me suis senti essoufflé comme si j’avais couru un marathon et au plus je lisais et plus je tombais sous le charme d’écriture de Tina M. J’ai aimé tout cette  description des lieux, personnages et des sentiments. Ainsi, je pouvais parfaitement imaginer ce que Mia et Isaac voyaient et ressentaient.

Grâce à l’auteure et à son roman Les Anges, j’ai compris qu’il ne faut jamais abandonner même si la vie a été pourrie avec vous. NE PAS ABANDONNER est le meilleur conseil que je peux vous donner.

Un dernier mot pour la fin ?

Lisez ce récit, si ce n’est pas déjà fait et même si vous ne l’avez pas aimé, on s’en fiche ! Le plus important, c’est d’avoir essayé et d’avoir pris ce risque.

#Sara

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s